Portrait de ninie974

Bonjour j'ai 22 ans, il y a quelques mois on m'a detecté un spondylolisthésis avec anthélisthésis grade 1, hyperlordose et scoliose. Mais ce qui m'inquiète est le spondylolisthésis.

J'ai de fortes douleurs dans le bas du dos, les jambes et les genoux; perte de sensibilités dans les jambes et des troubles urinaires (faible débit). Je suis très fatiguée et mon moral se dégrade. Après un RDV neurochirurgien le 19/01/09, il m'a dit qu'il fallait attendre pour voir si cela s'aggraverait par la suite, soit ça reste comme ça c'est à dire avec de grosses douleurs pas de traitements à part des antiinfflamatoires et des efferalgan codeïne qui ne font pas grand chose, soit ça s'aggrave et il y a l'oppération, le problème c'est que : est ce que je vais supporter.

Je ne suis pas convaincu de son diagnostique car durant la consultation j'avais l'impression qu'il ne s'imagionait pas de l'importance des douleurs dans mon quotidien. Si vous avez des témoignages, ou quoi que ce soit sur le sujet aidez moi je souffre !!!!!!!

Portrait de minouche01
J'aime 0

bonsoir ..je pense que dans votre cas ,je prendrais un deuxieme avis !

malheureusement ,les chirurgiens attendent l'aggravation ,a mon avis ,trop longtemps ..les troubles neurologiques s'aggravent et certains persistent apres l'intervention ..sans oublier la souffrance que les patients doivent endurer ..le probleme ,certainement ,est votre age

le fait est que vous etes bien jeune ..avez vous au moins essayé de vous muscler en kiné afin de limiter le glissement

avez vous eu des infiltrations ??

mon premier conseil prenez un autre avis ..vous avez deja des signes d'atteinte neurologique ,cà vous conforterait dans l'attitude a prendre

cordialement

Portrait de ninie974
J'aime 0

Je vous remercie d'avoir apporter une réponse.
Mon age d'accord, mais lors du resultat du scaner le médecin spécialisé scaner m'a dit je suis jeune donc il me conseille l'avis d'un neurochir car il faut agir tout de suite.
Je fais des séances de balnéotérapie en ce moment mais ce n'est pas très efficace. Le kiné m'a dit qu'il ne pourra pas remettre en place il pourra que me soulager, en ce moment je suis en doute car cela ne me soulage pas non plus, ma vertébre L5 a quand même glissé sur 1/3 déjà, je me demande si je vais pouvoir supporter que ça s'aggrave encore.
Demain j'ai rendez vous avec mon médecin traitant qui m'a suivi pendant les période les plus dures, je vais bien discuter avec elle et demander un autre avis quite à avoir le même avis mais être sûr, car je n'ai eu aucune infiltration ni rien pour me soulager. Je vis avec des douleurs quotidiennes qui me privent beaucoup de choses à mon age.
Merci de me conseiller encore si vous le pouvez.

Portrait de minouche01
J'aime 0

bonsoir ninie
il est evident que la balnéo ne pourrait etre qu'antalgique ..des que des troubles neurologiques apparaissent nous sommes au niveau du neurochirurgien qui sera a meme de juger
en attendant ,le port d'un lombostat dans vos deplacements ou en cas de fortes douleurs pourrait vous soulager
cordialement ..minouche

Portrait de sisyph
J'aime 0

Bonjour Ninie

Je suis moins jeune que toi (34 ans) mais je me suis un peu reconnue dans ton message.
J'ai moi aussi un spondylo (par lyse isthmique) sur L5 S1 de stade 2/3, que l'on m'a diagnostiqué à l'age de 10 ans.
J'ai eu le temps de m'habituer à l'idée et d'apprendre à vivre avec.
Sport (natation, yoga, rando) et vie plutôt normale jusque là, malgré un dos plus sensible que les autres et certaines douleurs bien sûr.
Sauf que depuis 1-2 ans, j'ai une sciatique dans la jambe (supportable ceci dit mais très fréquente), et depuis 2-3 mois, comme toi les premiers signes neuro que tu décris.
En fait, je me pose aussi la question sur une opération, et j'avoue que c'est difficile de faire le trie dans ce qu'on nous dit.

Je te conseille d'ailleurs moi aussi d'aller au plus vite voir plusieurs spécialistes:

Pour t'accompagner au quotidien, je te conseille :
- Les rhumatologues: ce sont des médecins, et ils peuvent t'accompagner sur le soulagement des douleurs (medicaments...)
- ou Les ostheo (mais attention je te conseil d'en prendre un médecin aussi car avec cette pathologie il faut être prudent sur les manip). Çà me soulage quand je suis en crise lombalgique surtout

Après, il faut que tu vois au plus vite des chirurgiens, pour bien évaluer et comprendre ce qui te cause des douleurs, et les solutions opératoires éventuelles .
Là tu a deux type de chirurgiens: les neurologues et les orthopédique. Apparemment les deux opèrent des spondylo

Même si tu ne te fais pas opérer au final, moi ca m'a rassuré de m'informer au max.

Je serais ravie d'échanger avec toi par mail.
N'hésites pas !

++
sisyph

Portrait de Mandy_22
J'aime 0

Bonjour à tous,

je me retrouve dans ton témoignage Ninie, j'ai moi aussi 22ans, atteinte d'un spondylolisthésis avec anthélisthésis grade 2-3... J'ai été diagnostiquée il y a maintenant 6ans et durant ces années les douleurs étaient fortes mais avec les anti-douleurs c'était supportable... aujourd'hui j'ai constamment des siatiques plus prononcée dans la jambe droite qui sont vraiment insupportable, je traine la jambe et je ne sais comment m'assoir.
J'ai donc décidé de refaire des radios et des IRM, la ils ont constaté que un rétricissement qui coince mon nerf..... Je dois alors opéré au plus vite car je perds gentiment la force dans ma jambe et le prochain stade est que je perde la sensibilité.

l'opération me terrifie et je te conseille de demander plusieurs avis car c'est vraiment important, moi là j'attends le diagnostique d'un 3ème médecin et je pense que je vais gentiment devoir me résoudre à faire cette opération!
voila mon témoignage, j'espère que tout ira bien pour toi et courage!

des témoignages de personne ayant opéré m'aiderais beaucoup donc si jamais hésitez pas à me répondre!

Cordialement

Portrait de sisyph
J'aime 0

Finalement, je n'ai pas eu à tergiverser longtemps car mon corps en a décidé autrement! Je me suis donc faite opérée il y a quelques semaines: atrodèse L5.S1 par cage avec reduction du spondylo.
Jusque là, ca a l'air d'être réussi et je récupère petit a petit même si c'est long. Si tu souhaites plus d'infos, n'hésites pas

Portrait de raoulito
J'aime 0

Bonjour Mandy,

Je ne sais pas si ton cas est simililaire au mien, mais je veux apporter mon témoignage: j'ai 54 ans et depuis environ 8 ans je souffrais d'une sciatique quasi permanente dans la jambe droite en station debout prolongée, peu à peu mon horizon de vie s'est rétrécit: je m'avais de l'autonomie pour marcher que environ 10 mm, je devais m'asseoir impérativement pendant le même temps pour pouvoir repartir...Depuis longtemps les examens radiologiques montraient un spondylolisthésis L5/S1 de 1.5cm. J'ai durant toutes ces années j'ai à peu près tout essayé: anti inflammatoires, antidouleurs (jusqu'à 8 par jour!), acupuncture, infiltrations de cortisone, bien entendu kiné & ostéo... il ne me restait plus que les marabouts....! J'ai finalement consulté plusieurs chirurgiens sur paris qui m'ont tous dit que l'intervention chirurgicale était possible; après beaucoup d'hésitations j'ai pris la décision de me faire opérer à l'hopital Beaujon en neurochirurgie. Mon chirurgien a souhaité au préalable (ce qui m'a rassuré) réaliser une saccoradiculographie: c'est un examen assez impressionnant avec injection d'iode dans la moelle épinière puis clichés radio; pas douloureux). Les résultats ont confirmé son diagnostic et il m'a proposé une arthrodèse L5/S1 avec vis + greffe osseuse. J'ai été opéré le 7 avril dernier: 4h 1/2 d'intervention, un réveil plutôt supportable (avant de refermer ils injectent beaucoup d'anesthésie locale). Les jours suivants sont très difficiles: la vérité est que c'est très douloureux et dans mon cas la morphine ne soulageait pas les douleurs. Le 2° jour on m'a levé: c'était épouvantable, je n'arrivais pas à faire 2 pas tant les douleurs lombaires étaient violentes. Mais le corps a des ressources insoupçonnées! Très rapidement avec l'aide d'un kiné j'ai recommencé à marcher progressivement. J'ai du porter un corset pendant 3 mois le jour. Je suis sorti de l'hopital au bout de 12 jours et me déplacait déjà pas mal; j'avais encore quelques douleurs sciatiques qui ont progressivement regressées. Le chirurgien m'a conseillé de partir en maison de repos pour quelques semaines: j'étais très réfactaire à cette idée, mais mon ami ne m'a pas laissé le choix...Je devais resté debout ou couché pour encore 2 mois et la vie à domicile n'aurait pas été possible. Je n'ai pas regretté ce séjour: j'ai repris des forces très vite dans cette clinique de rééducation à paris aux Buttes Chaumont. J'ai repris du poids: j'avais perdu 8 kgs à l'hopital (je ne pèse que 68kgs!) je faisais de la kiné tous les jours et la seule vraie rééducation c'est DE MARCHER! Au début peu car mes douleurs étaient à l'endroit de l'intervention étaient encore très présentes. J'ai eu et j'ai encore un traitement assez lourd (Rivotril + Lyrica + anti douleurs)
Le résultat après 4 mois est très satisfaisant, je recommence à trvailler à distance de chez moi et reprendrai le boulot début août. 4 mois c'est ce que le chirurgien m'avait indiqué et c'est vraiment nécessaire pour être d'attaque.
A présent je marche normalement pendant longtemps sans aucune douleur sciatique et j'ai l'impression de revivre!
Il est très important de bien choisir son neurochirurgien spécialisé: il n'y en a pas beaucoup en France. Le choix de l'intervention est toujours difficile mais aujourd'hui je regrette de ne l'avoir pas faite avant: j'ai perdu des années de souffrances.
j'espère que mon témoignage t'encouragera dans ta décision.
Bon courage!

Raoul

Mandy_22 wrote:
Bonjour à tous,

je me retrouve dans ton témoignage Ninie, j'ai moi aussi 22ans, atteinte d'un spondylolisthésis avec anthélisthésis grade 2-3... J'ai été diagnostiquée il y a maintenant 6ans et durant ces années les douleurs étaient fortes mais avec les anti-douleurs c'était supportable... aujourd'hui j'ai constamment des siatiques plus prononcée dans la jambe droite qui sont vraiment insupportable, je traine la jambe et je ne sais comment m'assoir.
J'ai donc décidé de refaire des radios et des IRM, la ils ont constaté que un rétricissement qui coince mon nerf..... Je dois alors opéré au plus vite car je perds gentiment la force dans ma jambe et le prochain stade est que je perde la sensibilité.

l'opération me terrifie et je te conseille de demander plusieurs avis car c'est vraiment important, moi là j'attends le diagnostique d'un 3ème médecin et je pense que je vais gentiment devoir me résoudre à faire cette opération!
voila mon témoignage, j'espère que tout ira bien pour toi et courage!

des témoignages de personne ayant opéré m'aiderais beaucoup donc si jamais hésitez pas à me répondre!

Cordialement

Portrait de Mandy_22
J'aime 0

Bonjour Raoul,

merci beaucoup pour ton témoignage, il me rassure dans ma décision de me faire opérer! j'ai rendez-vous avec mon chirurgien le 17septembre et on va programmer l'intervention à ce moment la! je suis aujourd'hui mélangée entre peur et soulagement car j'en peux plus des anti douleurs, mon estomac non plus d'ailleurs!

les chirurgiens me proposent une opération par l'avant avec grèfe osseuse aussi, il parait que c'est une nouvelle méthode, moin lourde que les vis depuis derrière que c'est moin solide mais comme je suis jeune il me propose ca et je vais devoir faire beaucoup de sport pour solidifier ma musculature! si ca venait à ne pas tenir les années comme cas ils auront le champ libre pour fixer par derrière!
je pense que je vais les suivre et foncer comme ca!

merci pour ton témoignage ca me touche beaucoup, je te réponds tardivement car je pensais pas qu'on me répondrait!
merci beaucoup et j'espère que tout va bien a présent pour toi!

cordialement

Portrait de delphine59
J'aime 0

bonjour à tous,

je tiens aussi a apporter mon témoignage .
je me suis faite opérée le 19 février 2009 d'un spondylolisthésis de haut grade (III- IV), par lyse isthmique.
j'ai 35 ans, j'ai pratiqué pas mal de sport, danse, natation course à pieds...
je connaissais mon problème depuis l'âge de 20 ans, (diagnostiqué au stade II) mais je n'ai jamais eu de suivi.
l'hiver dernier, j'ai voulu me mettre au VTT, mais pour me rassurer mon médecin m'a fait faire un bilan radio : le couperet est tombé, hors de question de continuer comme ca.
mes douleurs étaient quotidiennes, mais j'avais appris à vivre avec (je ne pouvais plus dormir sur le dos ou sur le ventre, mes jambes s'ankylosaient, le matin j'avais des sciatalgies, et lorsque je courrais, la récupération me prenait 3 jours...)
j'ai consulté un neurologue qui est resté dubitatif: "que faire, les douleurs ne sont pas insupportables, l'état est très avancé, mais si on attend que vous ayez mal, on ne pourra plus rien faire. "
j'ai donc pris la décision de l'opération.
on m'a posé 2 tiges métalliques, maintenues par 4 vis dans L5-S1, et une cale pour remplacer le disque qui était complètement raboté.
les suites opératoires ont été relativement simples.
le lendemain de l'opération, le kiné m'a demandé de m'assoir, je n'ai pas pu, la douleur était insupportable.
et il est revenu, le lendemain, je me suis assise, en serrant les dents, mais j'avais des baisses de tension importantes et je n'ai pas pu me lever .
le 4ème jour, il m'a fait assoir au fauteuil, l'après midi, il est venu me chercher pour aller faire un tour dans le couloir.
le 5ème jour, on a débranché ma pompe à morphine, qui ne servait plus.
le 6ème jour, je prenais ma première douche après l'intrvention, seule, comme une grande !
et le 7ème jour, avant que les ambulancier me ramènent chez moi, je montais et descendais les escaliers à la clinique.

le retour a domicile s'est bien passé, j'ai eu 2 mois de convalescence.
j'ai la chance de travailler depuis chez moi, et je pense que j'aurai eu un arrêt plus conséquent si j'avais eu du trajet à faire car la sattion assise prolongée était difficile à tenir en continu.
de plus, j'étais interdite de voiture pendant les 2 premiers mois en tant que passager, et j'ai du attendre encore 1 mois avant de pouvoir reconduire.
je n'ai pas eu de séances de rééducation à faire.
au mois de mai, je reprenais la natation tout doucement, et aujourd'hui, j'ai repris la course à pied depuis 1 mois avec un peu d'appréhension au départ : plus de douleurs, je revis!

je revois le neurochirurgien dans 1 mois, mais honnêtement, les résultats sont là et très concluants.
je ne regrette pas du tout de l'avoir fait.
l'opération est impressionnante, j'ai une cicatrice de 20cm dans le dos, mais il faut savoir qu'il n'y a pas de risques de paralysie, il n'y a pas de moelle osseuse à ce niveau du rachis.
mon neurochir m'avait promis un retour à la "presque" normale, et il n'a pas menti.

bon courage à toi Ninie, j'espère que tout se passera aussi bien que possible

cordialement

delphine

Participez au sujet "Spondylolisthesis Avec Anthelisthesis Grade 1"