Portrait de Dnlvtch

Bonjour a tous !

Je vous explique ma situation :

Je suis d'un tempérament extrêmement anxieux de nature et ce depuis plus d'une dizaine d'années (j'en ai 25).
Il m'arrive au moins une fois par an de faire des dépressions de nature souvent hypocondriaque mais également environnementale, ce qui me provoque des attaques de panique. Voici donc mes symptomes :

- Sensation de mort imminente
- Panique et angoisse permanente
- TOCs : palpage quasi-permanent des ganglions (tous : cou, aine, aisselle, seins, etc), jambes qui sautent, je me mord l'interieur des levres, bruxisme.
- Douleurs musculaires et nerveuses réelles, crispations, tension constante
- Insomnie
- Déséquilibre alimentaire (sous-alimentation, heures irrégulières)
- Troubles digestifs : Tempérament tres constipé
- Spasmes involontaires et importants de tous les muscles : bras, jambes, visage, plante des pieds, aisselles, ....
- Parfois, sensation de "piqure d'aiguille", ou "choc electrique" aux extremités (doigts), douleur tres vive et d'apparition soudaine
- Toux et gorge serrée, surtout en position allongée, sauf quand je n'y pense pas. (Une toux peut-elle d'origine anxiogene ?)
- Besoin d'air frais
- Sédentarité, phobie sociale
- migraines (rare)

J'ai, par le passé, présenté également les symptomes suivants :
- Extrasystoles
- Trichotillomanie
- Hypersomnie

J'ai dernièrement un nouveau symptome qui m'inquiete davantage :
les douleurs s'accompagnent parfois d'une petite boule sous la peau. J'ai actuellement l'impression d'avoir tous les ganglions mammaires enflés et douloureux (peut-être dû a une irritation constante de mes palpations ?). Sauf que ces boules, souvent petites et regroupées semblent être d'origine graisseuse, puisque que je sache, on n'a pas de ganglions lymphatiques dans le gras du ventre ou au milieu de l'avant-bras... Ces petites boules partent en général rapidement si je ne les touche pas, et sont douloureuses au toucher, elles ont tendance a grossir et a devenir plus douloureuses si je les tripote trop.

Mon mèdecin généraliste m'a dit que tout cela etait dû au stress et a l'anxiété, et n'a pas jugé opportun de me rediriger vers un psychiatre ou de prescrire des anti-depresseurs, ni d'examens supplémentaires. Je ne remets pas sa parole en question, mais je m'inquiète sur cette histoire de "boules graisseuses" sous la peau.

Mes questions sont donc les suivantes :
- Le stress et l'anxiété prolongés peuvent-il provoquer des irritations nerveuses au point de parfois faire enfler un nerf ?
- Comment pourrait-on appeler ces "boules graisseuses" douloureuses en cas de crise, présentes sous la peau ?
- Une toux peut-elle avoir une origine nerveuse ou cette justification par le stress est-elle un "fourre-tout" un peu facile et bien commode ?
- Le fait de toucher de facon obsessionelle un ganglion peut-il provoquer son grossissement et une eventuelle infection de ce ganglion ?

Précisions : Je suis psoriasique, ne fume plus depuis un an et demi, mais je vapote en revanche.

Merci de votre attention :)

Participez au sujet "Spasmophilie, depression et douleurs nerveuses"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.