Portrait de viviane200

Bjour à tous et à ttes,
Avant hier soir je me suis couchée tt allait bien. Dans la nuit des douleurs à la déglutition m'ont réveillées. Ca continue et ça empire lorsque je mange diffusant même dans la cage thoracique. Un médecin avec lequel je travaille m'a parlé de spasme de l'oesophage m'indiquant qu'il s'agissait d'un trouble nerveux (je suis de nature inquiète). Mais malgré tout je me dde s'il ne faudrait pas consulter. Est-ce arrivé à quelqu'un. Merci.

Portrait de Dipidi
J'aime 0

Bonjour,
Moi, j' ai cru que c' était des douleurs d' origine cardiaque. Nous avons fait des électro-cardiogrammes, testé avec un m"édicament à utiliser en cas de crise, mais tout problème de coeur est écarté ( j' ai des antécédents familiaux ).
Je ne suis pas de nature inquiète, mais très " speed ", toujours à courir et à penser ou réaliser mille choses...
Ces douleurs me prennent même lorsque je suis au calme et tranquille à lire ou regarder la télé. Comme tu dis : irradiant dans la poitrine, moi : douleurs à la base du cou et irradiant dans les maxilaires et gensives.
Le cardiologue consulté m' a dit d' essayer de boire un grand verre d' eau lentement, ce type de douleurs est bien connu des Dr .

Portrait de tartinecrunch
J'aime 0

viviane,
je pense que si cela continue à empirer il vaudrait mieux consulter un médecin
bon courage

Portrait de amv
J'aime 0

Il m'arrive à moi aussi d'être surprise par ces espèces de crampes de l'oesophage. Elles surviennent au moment où je les attends le moins, et très subitement. Les premières fois, j'étais très angoissée, mais depuis les années, j'ai compris qu'elles sont en relation étroite avec mon état de stress. Le remède parfait : de l'eau froide, à boire en grosses gorgées qui débloquent instantanément (presque toujours, il faut parfois que je m'y reprenne à plusieurs fois) la crampe ; et la douleur se volatilise aussi rapidement qu'elle était apparue. Je peux rester quelques mois sans ces crampes, puis elles peuvent réapparaître jusqu'à plusieurs fois par jour. L'horreur, c'est de me trouver "coincée" avec ces crampes sans eau disponible rapidement. Je panique et les douleurs deviennent insupportables ; je me sens alors au bord de l'évanouissement (ce qui ne s'est cependant jamais produit). Conclusion : je me suis confectionné un petit filet porte-bouteille d'eau, que je porte en bandouillère partout où je vais. Après quelques expériences vraiment très désagréables où je me trouvais sans eau, parfois même en promenade dans les bois..., je n'oublie plus jamais cet accessoire !

Portrait de july in the sky
J'aime 0

bonjour moi aussi jai des spasmes qui arrivent subitement moi aussi je doits boire de l'eau et ce réflexe est venu de moi sans me faire conseiller par un médecin je voulais savoir vous à quelle fréquence cela vous arrive si cela est plus courant quand vous êtes fatigués jattends toute vos réponses merci

Portrait de tartinecrunch
J'aime 0

au débute de ma maladie : méga oesophage, j'avais les mêmes problèmes je devais boire de très grandes quantités d'eau pour faire passer les aliments, moi aussi , je paniquai si il n'u avait pas d'eau autour de moi, jusqu'au jour où même l'eau ne faisait rien, seul le vomissement pouvait me soulager, non la fatigue n'y était pour rien, seul la maladie, par contre le stress agravait mon état.

Portrait de jory-lou06
J'aime 0

lorsque je lis vos témoignages, il me semble voir ma fille. Elle est du genre nerveuse et elle est je crois un peu hypocondriaque. Ce qui fait que bien souvent elle ressent des douleurs à la poitrine ( genre serrement ) et là c'est la panique complète.
J'ai dû me rendre à l'urgence, tellement elle avait mal. Vous imaginez comme l'attente est longue dans les urgences !!!
J'avais beau lui dire de relaxer et de prendre de grande respiration, tout ce qu'elle disait, était qu'elle manquait d'air, sensation d'étouffer. Disons pour être plus clair, sur le bord de l'évanouissement. Son père lui a apporté une bouteille d'eau que je lui ai dit de boire en prenant de grande respiration entre chaque gorgée.
Ensuite, je l'ai prise dans mes bras et je lui ai parlé doucement pour essayer de lui changer les idées. J'ai parlé de n'importe quoi, une conversation disont sans but précis.
Quelque temps après, elle s'est resaisit et ses malaises ont disparus complètement. Elle m'a dit : maman, je veux retourner à la maison, ça va aller et c'est ce que nous avons fait.
Autrement dit ce qu'elle a eu cette soirée là, a été une grose crise de panique ( sans raison, car avant, elle écoutait un film bien confortablement installé dans sa chambre ) Rien ne laissait prévoir que nous passerions une partie de la nuit à l'hôpital.

Bon courage, je sais très bien que ce n'est pas facile à gérer.

amicalement
jory-lou

Portrait de tartinecrunch
J'aime 0

jory-lou
la seule différence avec ta fille c'est que moi j'ai une vraie maladie qui me pourrit la vie depuis plus de 3 ans, même après 2 opérations , je comprends que tu ais eu peur pour ta fille, mais si elle fait des angoisses elle doit elle même avoir peur
à bientôt

Portrait de jory-lou06
J'aime 0

Bonjour tartinecrunch,

Par mon message, je n'ai pas voulu dédramatisé vos symptômes et encore moins douter de ta maladie. Je sais également que ma fille a peur par tout se qui se rapporte au simple mot maladie. Elle a été très malade étant bébé ( syndrome de Kawasaki alors tu peux comprendre que cela ne m'a pas dérangé de me rendre aux urgences avec elle. Mais ce que je veux que tu saisisse c'est que si je me mets à paniqué avec elle, cela ne va certainement pas la rassuré. Je peux aussi t'avouer que j'ai toujours peur pour elle lorsqu'elle a un malaise et quel que soit la situation. Mais, justement parce que je l'aime, je dois à ce moment là garder la tête froide. Est-ce que tu comprends mieux maintenant et si je t'ai semblé incrédule à ce que tu vis, je m'en excuse car ce n'étais pas le but.

À bientôt !!
amicalement
jory-lou

Portrait de tartinecrunch
J'aime 0

ne t'inquiète pas je ne t'en veux pas, le mieux est de s'expliquer,je t'en remercie, je comprends parfaitement ton inquiétude pour ta fille, j'ai eu 2 enfants et je peux comprendre, mais ta réponse ne concordait pas avec ma discussion.
je ne connais pas le syndrôme de kawasiki
quel age a ta fille ?
amicalement
martine

Portrait de jory-lou06
J'aime 0

Bonjour Martine,

Je suis contente que l'on ait réglé ce malentendu. Je ne suis pas surprise que tu ne connaisse pas le Syndrome de Kawasaki, car elle fait partie des maladies rares, donc peu connu et difficile à cerné.

Cela consiste à affaiblir le système immunitaire complet et s'il n'est pas détecté dans les plus brefs délais, peut entrainer la mort. Et personnellement, je ne connais pas beaucoup de cas.

Ceux que je connais, incluant ma fille sont resté avec des séquelles. En ce qui concerne ma fille, elle est demeuré fragile, problème de peau, asthme, coeur plus gros, côlon irritable et reflux-gastrique, névralgie d'Arnold et sa vision est très faible. Ce qui lui provoque des migraines ophtalmiques scintillantes.

Aujourd'hui elle est âgé de 24 ans et malgré tout, elle va bien. Par contre, elle sait qu'elle peut compter sur moi, de jour comme de nuit. Il n'y a pas d'âge pour être inquiète de ses enfants !!!

amicalement
jory-lou

Portrait de tartinecrunch
J'aime 0

Jory-lou
je comprends que ce syndrome ne soit pas facile à vivre au quotidien, et j'espère qu'elle pourra vivre sans trop de problème, comme tout le monde, mais par rapport à ta discussion, ce n'est être hypocondriaque, elle doit avoir peur mais là avec raison, je te rassure on s'inquiète pour ses enfants tout au long de sa vie et c'est normal
bonne soirée
martine

Portrait de Nervalo
J'aime 0

BONJOUR

Mettre sur le dos des nerfs est tres facile,je vous conseille une

fibroscopie de l'oesophage,les medecins pourront controler tout

l'estomac et le duodenum en meme temps,vous parlez d'un trouble de

la deglutition la nuit?? S'agit il de salive?

Portrait de paco34
J'aime 0

Bonjour à tous

je viens de lire les messages concernant l'achalasie et les spasmes de l'oesophage et je tenais à apporter mon témoignage et mon expérience.
Pour moi , tout a débuté en 1996 par de violentes douleurs dans la poitrine, comme une impression d'avaler " de travers".Cela irradiait la potrine, le dos et rien ne me soulageait
Je vous précise, mais je pense que vous le savez aussi, que ces douleurs sont abominables.
On dirait que ,petit à petit, un ballon se gonfle dans la poitrine et le haut du dos, puis il se dégonfle pour recommencer à niveau.
Cela peut durer plusieurs heures.
Après plusieurs crises les années suivantes et analyses diverses en cardiologie, gastro entérologie etc....on ne m' a rien détécté d'anormal sinon une légère hernie hiatale...bien que ces crises ne se produisaient pas après des soireés bien arrosées..!
Comme cela continuait, j'ai cherché moi-même et me suis orienté vers des spasmes de l'oesophage.
En effet, un oesophage casse-noisettes a été confirmé lors d'une manométrie...examen effectué à MA demande sans qu'aucun médecin ni gastro ne me la propose..alors que mes symptomes l'indiquait tout naturellement!!
Puisque la médecine ne connait pas et ne sait pas traiter ( à part dérivés nitrés) ce genre de pathologie, je me suis pris en main...
J'ai fait faire des test de salive et cheveux pour doser mon empoisonnement aux métaux lourds.
Le taux de mercure retrouvé était absolument anormal.
J'avais déjà lu pas mal d'articles sur le sujet et tout ceci n' a fait que confirmer. Je me suis fait déposer mes amalgames (13 quand même) par un dentiste sensibilisé à ce problème et selon un protocole bien établi.
J'ai fait pendant 3 mois des séances d'acupuncture chez un docteur pratiquant la médecine chinoise.
Je dois vous dire que j'avais également des oedèmes inexpliqués apparaissant souvent en même temps que mes spasmes (symptome d'intoxication au mercure?)
J'ai pris plusieurs chélateurs pour me débarasser de ce poison et je prends toujours des doses de VitC,Chlorella,Indium,Sélénium.
En tout cas, pour moi , même si je ressens de temps en temps comme une boule dans la gorge et que j'ai tendance à avaler de travers, je n'ai plus depuis 2005 ces crises horriblement douloureuses (c'était quasi tous les 2 mois avant..et j'ai pensé à en finir...) et pratiquement plus d'oedème...sauf quand je sors d'un état grippal ou fébrile, mais rien à voir avec ce que j'ai pu endurer les années précédentes.Je suis à voitre disposition pour d'autres infos en espérant vous donner un peu d'espoir...

Portrait de lafillequisiconnaitpo
J'aime 0

bonjour moi je vous écris seulement pour m'informer ...j'aimerais que quelqu'un m'aide j'ai des spasmes d'oesophage sa fait maintenant un bon moment ... au debut je pensait que c'etait cardiaque mais quand hier j'ai eu mal au coeur toute la journée, eu des spasmes intenses et par la suite regurgiter mon diner jai bien compris que ce n'était pas le cas ...

ps:je suis le regime special k depuis une semaine et cette journee la , j'ai manger un filet de sol dans une creme de poulet tres riche en gras,peut-etre cela a-t-il un liens ???

une réponse serait vrmt apprécié car j'ai seulement 17 ans et sauf la consultation de medecin (j'ai deja pris rendez-vous) j'ai tres peut de ressources... je vous en supplie repondez-moi...j'ai encore bcp mal au coeur depuis que c'est arrivée....

un fille qui cherche desesperemment des réponses..!!!!

merci d'avance

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Pour faire un régime, il faut être suivi par un nutritioniste qui vous donnera un régime adapté à votre cas.

Pour quelle raison faites-vous ce régime ?

Des plats très gras, ou épicés, peuvent effectivement provoquer différents troubles.

Attention aussi actuellement les gastro-entérites sont très virulentes. Et on peut avoir soit le gastro, soit l'entérite et donc pas forcément les deux en même temps.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de LindaH
J'aime 0

Bonjour je viens de trouvé ce forum .Moi j ai des douleurs aussi .Ca remonte a la grosesse de mon fils(19 ans)j avais eu des douleurs ,mais a ce moment la je n ai pas chercher.Et ca duré jusqu a maintenant.Le mal se fesait sentir 1 fois par quelques mois.Puis depuis 1 mois ca viens 1 a 2 fois semaine.Je suis toujour au repos quand j ai ca, meme la nuit ca mé arrivé.La ,mardi soir vers 7h ca me prend,graduellement ca augemnte,ca fait comme si c était le coeur.La douleur se fait sentir aussi dans le dos et ca fait des points dans la gorge.j ai aucune difficulté digestion pas d acidité.Mon mari m a dit prend toi 2 ubuprophene 200mg.Ca rien fait ,vers 9h j ai décidé d allé a l urgence.J ai passé un électro pour le coeur ,radiographie des poumons,tout est ok.Finallement le médecin a pensé au spasme .Elle m a prescrit des pilules protycol.Au moins, de savoir ou viens le mal ,apres ca y a peu etre moyen que ca arrete.

Portrait de pepette65
J'aime 0

Moi aussi c'est la même chose, je dois passer une mano métrie de l'oesophage, l'avez vous passez. Y a t il un moyen de guerir ces spasmes

amv wrote:
Il m'arrive à moi aussi d'être surprise par ces espèces de crampes de l'oesophage. Elles surviennent au moment où je les attends le moins, et très subitement. Les premières fois, j'étais très angoissée, mais depuis les années, j'ai compris qu'elles sont en relation étroite avec mon état de stress. Le remède parfait : de l'eau froide, à boire en grosses gorgées qui débloquent instantanément (presque toujours, il faut parfois que je m'y reprenne à plusieurs fois) la crampe ; et la douleur se volatilise aussi rapidement qu'elle était apparue. Je peux rester quelques mois sans ces crampes, puis elles peuvent réapparaître jusqu'à plusieurs fois par jour. L'horreur, c'est de me trouver "coincée" avec ces crampes sans eau disponible rapidement. Je panique et les douleurs deviennent insupportables ; je me sens alors au bord de l'évanouissement (ce qui ne s'est cependant jamais produit). Conclusion : je me suis confectionné un petit filet porte-bouteille d'eau, que je porte en bandouillère partout où je vais. Après quelques expériences vraiment très désagréables où je me trouvais sans eau, parfois même en promenade dans les bois..., je n'oublie plus jamais cet accessoire !
Portrait de pepette65
J'aime 0

je dois passer une manométrie de l'oesophage, est ce douloureux.

Portrait de crunchattak
J'aime 0

apparemment non il passe par le nez c'est juste désagréable.

Crunch.

Portrait de paco34
J'aime 0

Bonjour

pepette65,où en es tu?
Qui a des résultats de traitements de spasmes de l'oesophage?

Portrait de irka
J'aime 0

Douleurs intenses dans l'œsophage ,suivi d'une impression d'étouffer, et de manquer d'oxygène, donc boire de l'eau froide tout de suite et cela passe, le docteur dit que se sont les nerfs qui se resserrent et boire de l'eau décontracte ceux ci, et respirer faire une grande inspiration et expiration lentement en levant le thorax pour soulever les nerfs ,
avoir toujours de l'eau avec soi partout ou vous allez pour soulager ces douleurs
bon courage

Portrait de paco34
J'aime 0

up!!

Où en êtes-vous?
J'ai passé 2 manométries en 2001 et 2004: j ai bien un genre de Trouble Moteur de l'Oesophage, mias on ne sait pas lequel!

Et vous?
Pépette?

Portrait de km75
J'aime 0

Paco34, mais depuis votre passif, vous en êtes où dans vos douleurs, par rapport à vos spasmes??

Il doit bien y avoir un médicament ou quelques choses qui les régulent. Vous avez toujours des blocages?

Portrait de km75
J'aime 0

tartinecrunch, c'est sympa d'exposer ton problème de méga-oesophage mais je crois qu'indirectement tu dois foutre les jetons à pas mal de gens qui ont des symptômes de spasmes... :)

Mais il y faut avouer aussi que de nombreuses personnes, qui dès qui vont mieux par exemple, passent à autre chose, sans répondre à leur propre question postées ou à celle des autres, alors qu'eux même étaient en quête de réponse à des doutes ou des angoisses...c'est humain mais un peu égoïste.

Portrait de paco34
J'aime 0

Bonjour

j'ai toujours des problèmes, surtout en position allongée quand j'avale la salive,ça bloque assez souvent,ou en mangeant(patates..) mais sans déclencher systématiquement ces crises insupportables que j'avais auparavant.
Donc, ça semble être toujours là, mais beaucoup moins violent.
Il n'y a rien qui me soulage quand j'ai une vraie crise...La médecine ne sait rien..J'ai testé les IPP,dérivés nitrés,etc..

Pages

Participez au sujet "Spasme de l'oesophage ?"

Articles à lire concernant "Spasme de l'oesophage ?"

  • ... sont déçues substances spastiques (entraînant un spasme aboutissant à la diminution du calibre des bronches et donc à la ... et le sigmoïde (12 %). Le côlon (7 %). L'oesophage 2 %. L'estomac 2 %. Si l'on examine la tumeur carcinoïde de ...