Portrait de Al Freud

C'est avec intêtet que j'ai lu les commentaires conçernant la sodomie. Je n'ai absolument aucun prejugé à ce sujet. Chacun est libre de ces actes et responsable de sa vie.
Il est tout à fait clair qu'au point de vue religieux, c'est un acte bani et un grand péché (selon les trois religions monotheistes, judaïsme, christianisme et islam).Toutefois au point de vue comportement est-ce que l'acte sexuel anal ne serait pas une tendance à l'homosexualité?
..ou autrement dit, n' y-a-t-il pas des consequences à developper une homosexualité.
Merci de bien vouloir participer à ce debat.
A.Freud

Portrait de also
J'aime 0

sur que chaquins vois les choses comme il le veulent mais ne pas mettre les religions dans se chemin je trouve que de ce cotes les religions,ne se gene pas pour les sodomie
ont peux ouvris un dialogue qui risque des prise de bec
j'ens parle part connaissance de cause ( violé avec six camarades pour faire sa communion merci petit jésus)

Portrait de Al Freud
J'aime 0

pourquoi des visiteurs mais pas de reponses??? (si, merci aolso, pardon!)

Portrait de also
J'aime 0

AL FREUD
pourquoi t'escuse tu?si tu veux faire un dialogue pas de probleme de mon cotes

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Al Freud wrote:
pourquoi des visiteurs mais pas de reponses??? (si, merci aolso, pardon!)

Bonjour,

Ce n'est pas parce que les personnes lisent qu'elles veulent ou doivent répondre.
Elles lisent simplement par curiosité mais n'ont pas forcément quelque chose à dire.
De plus rien n'oblige une personne qui lit, de mettre un message. On est libre de lire, les messages sans y répondre.

Je ne comprend pas trop cette remarque.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de patregue
J'aime 0

Al Freud wrote:
pourquoi des visiteurs mais pas de reponses??? (si, merci aolso, pardon!)

Vous répondez à chaque message que vous lisez ?

En ce qui concerne votre question, chacun vie sa vie sexuelle comme il l'entend.
Il n'y a aucun tabou sous réserve de respect de l'être humain.
Quand au " risque " de développer une homosexualité il me parait ténu.
Mais pourquoi parler de " risque " ?
Etre homosexuel, par choix, préférence, total ou de temps en temps n'est pas une maladie !
A chacun le droit de vivre sa sexualité.

Portrait de ge30
J'aime 0

la sodomie peut être une pratique sexuelle amoureuse mais cela peut être douloureux pour la femme (grosseur du pénis) et préparations au de là tous les préliminaires, massage anus avec gel lubrifiant et prendre le temps, cela peut devenir un jeu dans le respect mutuel.

Portrait de Félyne
J'aime 0

Je ne suis pas d'accord que la sodomie est une tendance a l'homosexualité.
Que ce soit une femme ou un homme.Je crois que ca ce difinie autrement que par quelque comportements peux importe les quels.
Dans notre societe il est dificile de ne pas voir des choses sans raison.Je crois que la sodomie est autant pour les hétéro que pour les homosexuelle.

Si les deux partenaire n'y voie pas de probleme et que tout est faite dans le respect ca peux devenir une pratique tres agréable meme pour la femme.

Portrait de Cérénity
J'aime 0

La sodomie ... Une pratique un peu effrayante pour celles qui ne la connaissent pas, ou ne l'ont expérimentée que sous la contrainte. C'était mon cas, la contrainte. Un conjoint assez brutal qui insistait pour m'imposer cela (entre autres choses), sans que j'en aie le moindre désir, sans m'y préparer. Donc, douleur, blocage.
J'ai quitté mon conjoint, et rencontré un compagnon doux, tendre et attentionné, qui est en même temps un amant fougueux et expérimenté. Le croirez-vous ? C'est moi qui ai voulu, désiré, qu'il me fasse découvrir la sodomie. Je dis découvrir, parce que je savais bien que ce qu'on m'avait forcée à faire n'était qu'un acte bestial, alors que je sentais que l'on peut tout faire avec un plaisir immense avec quelqu'un qui nous aime et nous respecte. Et j'ai effectivement découvert des sensations nouvelles, intenses, et très agréables.
On peut tout faire en amour, avec douceur, patience et respect. Avec passion et enthousiasme.
Seuls la brutalité et l'égoïsme rendent ces actes violents et douloureux.

Portrait de meteosad
J'aime 0

la sodomie, c`est le plaisir que donne d`être domine pour un autre, c`est une caractéristique de la personne, qui trouve dans la soumission le plaisir, et c`est quelle le problème? là ou il y a un sodomite il y a un masochiste qui le plais aussi.

Portrait de isoria
J'aime 0

Si vous voulez en savoir plus sur la sexualité de la femme et enfin mettre le jour sur toutes sortes les bisarreries souvent admises par l'opinion publique (point G, sensibilité du vagin, importance de la pénétration, ect) je vous invite fortement à visionner ce documentaire largement reconnu en Angleterre :

"Clitoris, ce cher inconnu"

vous pourrez le trouver sur Youtube en 3 partie je crois.

Portrait de lindahadjer
J'aime 0

par experience je sait kc les mec ki adorent ca les femmes nacceptent k par soumission ou amour car c tres douloureux lanus netant pas lubrifie mm avec des lubrifiants

Portrait de jul13
J'aime 0

lindahadjer wrote:
par experience je sait kc les mec ki adorent ca les femmes nacceptent k par soumission ou amour car c tres douloureux lanus netant pas lubrifie mm avec des lubrifiants

Je n'ai pas d'experience à ce sujet mais il me semble que tu ne peux pas parler pour toutes les femmes.. la preuve apportée par Cérénity ..
Etant donné que je n'en suis pas une, difficile d'apporter mon point de vue de ce coté surtout que je n'ai pas cette experience .. dans tous les cas un avis reste un avis, et pas une vérité concernant toutes les femmes ou tous les hommes, mais seulement une partie partageant cette opinion.

Ps: en revanch je c k ta du mal ac le franC (--')

Portrait de lindahadjer
J'aime 0

je n ai aucun mal ac la franc la sodomie reste une pratique que lon devrais jamais imposer

Portrait de jul13
J'aime 0

Dans ce cas essaies de faire un effort pour l'orthographe.. je pense faire des fautes un peu partout mais ça reste plus agréable à lire que du language sms.

Maintenant je suis tout à fait d'accord avec toi, la sodomie ne doit en aucun cas être imposée, mais tout comme la fellation, ou même une pénétration vaginale. Dans tous les cas le couple doit avoir un accord commun. Toutes les femmes ne subissent pas la sodomie ; certaines la voie comme une nouvelle expérience dans un premier temps, et pour citer à nouveau le message de Cérénity, dans un deuxième temps, y éprouve du plaisir.

Donc bien sur que non la sodomie ne doit en aucun cas être imposée, mais ceci étant un homme qui sait être doux et attentionné et qui ressent de réels sentiments sans ne penser qu'à la supériorité qu'engendre l'acte , la sodomie peut être un plaisir ; autre qu'une pénétration "normale" , mais qui reste un plaisir.

Portrait de petite pricesse
J'aime 0

Bonjour !!

ça fait longtemps que je cherche des articles sur ce sujet ! Je veuu telment connaîtres quels sont les incovennients de la sodamie vur le phisique .. ça fait 3 ans que je la pratique avec mon conjoint et j'aimerai savoir si j'aurrai des effets à long terme ... Pas mal de fois je cherche sur internet et je ne trouuve rien d'interessant !

J'attends des reponses .. Mercii !

Portrait de Pépita06
J'aime 0

petite princesse,

Il n'y a pas d'inconvénients à pratiquer régulièrement la sodomie, bien au contraire.

Dans mon pays d'origine c'est une pratique courante parmi les jeunes adolescentes car la peur de tomber enceinte et le désir de se présenter vierge au mariage ont abouti à la banalisation de cette pratique délicieuse.

La pénétration vaginale reste tabou avant le mariage.

C'est pourquoi les jeunes filles chez nous pratiquent très tôt la sodomie et la fellation, le cunnilingus restant une rareté, car encore une fois, rien ne doit pénétrer dans notre vagin avant le mariage. Ni pénis, ni langue, ni doigt...

Très vite nous devenons accroc de la sodomie car nos copains se font vite un devoir de nous amener à l'orgasme, d'autant que plus nous pratiquons plus cela devient aisé et voluptueux.

Dès qu'une fille a franchi les premières appréhensions du début et que son copain s'est montré expert, elle le recommande vite à ses amies par le bouche à oreille.

C'est ainsi qu'au collège un seul garçon peut sodomiser vingt ou trente jeunes filles tour à tour à longueur d'année scolaire en toute discrétion.

J'en avais tellement envie déjà étant jeune que je me faisais punir au collège pour pouvoir rester en retenue avec mon galant même lorsque j'avais mes règles. Jusqu'à présent je ne peux rester longtemps sans me faire prendre par derrière. C'est devenu un besoin naturel.

Je peux plus facilement me priver de nourriture que de sodomie ou fellation.

En venant en France, j'avais peur que les garçons moins habitués, puissent refuser cette pratique, mais ils acceptent vite en général malgré leurs traditions judéo-chrétiennes.

Je ne peux donc que vous encourager à le faire sous réserve d'observer ces deux points avec rigueur:

(1) Dans les débuts il est important de ne pas y aller avec violence car le risque de déchirures au niveau de l'anus est réel en l'absence de précautions. Car dans les débuts vous ne savez pas agir sur votre sphincter pour le détendre.

Votre partenaire doit commencer avec douceur en insensibilisant votre anus au préalable avec UN SPRAY naturel à base de clou de Girofle qu'on trouve facilement en pharmacie. Il a un effet ANESTHÉSIANT , non gras il sèche facilement à l'air.

Il doit aussi utiliser UN LUBRIFIANT, indispensable surtout au début d'autant que vous êtes jeune et qu'il a un pénis et un gland larges. Choisir un lubrifiant en pharmacie à base d'eau. Votre pharmacien vous conseillera.

Si votre partenaire a un gros sexe avec un gland très large, demandez-lui de faire doucement. Dans un premier temps ça peut être une gène, mais après vous pourrez plus facilement jouir car son pénis va beaucoup solliciter les zones érogènes de votre vagin au-travers des parois de votre rectum. Personnellement je préfère les grosses verges longues et surtout épaisses avec une grosse collerette autour du gland. Elles peuvent me mettre en transe et provoquer en moi des orgasmes cataclysmiques en chaînes.

J'aime bien aussi ressentir les spasmes de l'éjaculation dans le fond de mon rectum.

Les préliminaires contribueront à vous mettre en confiance, et à vous détendre surtout si vous ne connaissez pas votre amant.

Vous devez tout entreprendre pour être, vous relaxe, et lui dur et rigide. N'hésitez pas à le feller pour être sûre qu'il a atteint une érection bien vigoureuse car son membre sera sollicité lors de l'intromission.

C'est d'autant plus important que sa hampe est longue et relativement fine car elle peut s’arque-bouter avant que son gland n'ait pu franchir le passage de votre anus.

(2) La pratique de la sodomie nécessite une hygiène rigoureuse des deux partenaires.

En effet l'intromission de la verge dans votre appareil digestif impose une promiscuité avec des matières fécales porteuses de germes et de bactéries infectieuses redoutables.

les risques sont d'autant plus grands que votre copain n'utilise pas de préservatif.

Ces risques sont décuplés encore si vos muqueuses présentent des lésions mêmes légères et passagères.

C'est pourquoi avant, une douche systématique en particulier de vos parties intimes s'impose. Vous pouvez augmenter votre complicité en la partageant.

Pendant les préliminaires, inspectez-vous mutuellement pour vérifier si vous n'êtes pas blessé ou que vos muqueuses ne présentent pas à votre insu de zones d'échauffement ou d'irritation.

Ce sont des portes d'entrée facile pour les MST et le SIDA.

Demandez à votre partenaire de porter un préservatif, au besoin posez-le lui avec votre bouche, il appréciera.

Après la sodomie, reprenez une douche complète. Personnellement j'utilise un savon de Marseille.
Il est recommandé par les dermatologues pour sa neutralité, sa douceur et l'absence de tout additif chimique ou de parfum. C'est important pour les muqueuses. Lavez votre copain aussi au savon y compris ses parties intimes.

Ceci est indispensable si vous voulez lui faire ensuite une fellation protégée ou pas.

Et prenez l'habitude de vous laver fréquemment les mains.

C'est en raison aussi de ce souci d'hygiène que je rase les parties intimes de mes partenaires.
En même temps c'est beaucoup plus agréable de sucer uns verge glabre ou de gober des testicules lisses.

Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas à revenir dans ce forum.
Nous vous répondrons du mieux que nous pourrons.

Mlle Pépita.

Je vous remercie sincèrement pour cette aimable contribution.
Et je vous souhaite le bonsoir.
Cordiales salutations.

Portrait de lindahadjer
J'aime 0

bonjour petite princesse tu sais si ca fait trois ans que tu pratique la sodomie et que tu n'as rien et bien je peut te rassurer, a part une beance de la marge anale et peut etre un relachement du sphincter il n'y a absolument aucun danger a la pratiquer

Portrait de nina181181
J'aime 0

coucou specialement je me demande comme toi apres il y a tellement de question sens reponse

Merci De Votre Aides

Portrait de Ragui
J'aime 0

Cérénity wrote:
La sodomie ... Une pratique un peu effrayante pour celles qui ne la connaissent pas, ou ne l'ont expérimentée que sous la contrainte. C'était mon cas, la contrainte. Un conjoint assez brutal qui insistait pour m'imposer cela (entre autres choses), sans que j'en aie le moindre désir, sans m'y préparer. Donc, douleur, blocage.
J'ai quitté mon conjoint, et rencontré un compagnon doux, tendre et attentionné, qui est en même temps un amant fougueux et expérimenté. Le croirez-vous ? C'est moi qui ai voulu, désiré, qu'il me fasse découvrir la sodomie. Je dis découvrir, parce que je savais bien que ce qu'on m'avait forcée à faire n'était qu'un acte bestial, alors que je sentais que l'on peut tout faire avec un plaisir immense avec quelqu'un qui nous aime et nous respecte. Et j'ai effectivement découvert des sensations nouvelles, intenses, et très agréables.
On peut tout faire en amour, avec douceur, patience et respect. Avec passion et enthousiasme.
Seuls la brutalité et l'égoïsme rendent ces actes violents et douloureux.

Bravo, cela parle mieux qu'un beau dessin!
Quant à la religion sous les draps... PFFFFF!

Portrait de nina181181
J'aime 0

je pense que la sodomie au debut quand tu ne connait pas sa fait peur pour les personnes qui ont subit des cauchemart comme moi je ne dirait pas le mot jaime pas cest vrai que cest tres dure jai un petit copain qui ma reapris a connais la sodomie nn violente et cest vrai que jai du plaisir mais cest tres rare

Merci De Votre Aides

Portrait de Pépita06
J'aime 0

nina181181,

Je vous recommande de pratiquer la sodomie qu'avec un partenaire en qui vous avez toute confiance, ce qui semble être votre cas.
Ne vous y trompez pas, plus vous vous ferez sodomiser plus vous en retirerez de plaisirs.

Toutefois quelques règles sont à observer pour en tirer le meilleur avec partage.

Prenez la précaution d'aller vider votre rectum aux toilettes, cela vous donnera plus d'assurance.

Dans les premières reprises ne négligez pas l'usage d'un lubrifiant adapté surtout si vous avez un anus resserré ou que votre sphincter est stressé. votre copain devra en utiliser par petites quantités à la fois.

Au préalable, il est important en effet que vous soyez détendue et en parfaite confiance prête à prendre votre plaisir et à en donner.
Surtout si votre partenaire possède un pénis épais avec un gros gland aplati en bout.

Avant de vous mettre en position, je vous conseille de vous assurer que votre partenaire a une bonne érection.

En effet, sans une verge bien vigoureuse et dure surtout au moment de la toute première intromission, vous pourriez échouer.
C'est pourquoi vous tirerez avantage tous les deux à lui faire un bon massage du pénis et des testicules de vos deux mains en le décalottant tendrement.
Cela vous permettra de juger aisément de la bonne rigidité de son membre viril.

A ce propos, vous pourriez utilement le gratifier d' une fellation avec application s'il apprécie, en lui caressant les testicules voire en lui introduisant votre majeur dans son anus et au besoin en lui pratiquant un massage de la prostate avec délicatesse. (attention aux ongles trop longs )

Vous serez aux premières loges pour interrompre votre fellation dès que son pénis sera bien dur, turgescent, bien long et gonflé. Votre amoureux ressentira légitiment de l'encouragement de votre part.

Surtout arrêtez avant la jouissance.

La position préférable pour les novices est la levrette. Toutefois vous prendrez la précaution de mettre des oreillers sous vos genoux pour rehausser votre bassin en fonction de la stature de votre ami qui se tiendra debout derrière vous.

Votre amant devra veiller après lubrification à agir en douceur, à vous détendre encore en vous caressant les fesses les cuisses, les seins, à vous prendre sans empressement.

N'hésitez pas à vous cambrer et à poser votre tête au niveau de vos genoux pour lui offrir le meilleur angle de pénétration.

Puis dès qu'il est prêt, qu'il a posé ses mains sur vos hanches, ne bougez plus dans votre position stabilisée.

Au début, il y a fort à parier que votre étalon commencera par introduire uniquement son gland en faisant des poses pour faciliter la dilatation de votre anus. A ce stade soyez l'un et l'autre à l'écoute de vos sensations et communiquez avec des chuchotements et des gémissements de gourmandise, d'approbation...comme pour une défloration.

Puis progressivement vos encouragements vont l'inciter à vous pénétrer progressivement avec son pénis entier par des va-et-vient de plus en plus complets et cadencés. C'est à ce moment que vous sentirez ses testicules toucher avec délice vos lèvres. C'est là que vous pouvez masser et jouer avec ses bourses.

Vous pouvez aussi poser vos mains sur vos fesses et écarter votre croupe au début pour permettre la pénétration en participant à la dilatation de votre anus.

Vous avez tout loisir à vous redresser et à vous cramponner à lui au niveau de ses cuisses.

Plus tard vous apprendrez aussi à enserrer son membre à sa base en pinçant votre sphincter anal de manière saccadée pour augmenter son plaisir à chaque fois que vous sentir ses testicules sur vos lèvres.

Vous pouvez dès à présent vous entraîner à fermer votre sphincter toute la journée en station debout par bascule de votre bassin dans un mouvement de tangage.

Maintenant vous gémissez pour lui en demander encore plus encore et encore. N'oubliez pas là de varier votre cambrure et de bouger votre bassin latéralement afin d'explorer toutes les sensations de sa verge dans votre rectum. Tous vos mouvements doivent être coordonnés en douceur
Massez lui encore les testicules et sa zone péri-anale, en le regardant de côté dans les yeux.

De son côté votre complice sera encouragé à vous masser le clitoris avec douceur, en vous massant les hanches les fesses, les cuisses et bien sûr les seins.

Ses pénétrations sont maintenant optimum, il ne vous reste plus qu'à jouir ensemble si vous travaillez bien la sodomie en osmose.

Vous demandez du rab en haletant voire en criant si les enfants dorment profondément...

Voilà à grands traits tous ce que je peux dire de la sodomie, mis à part l'utilisation de sex-toys et toutes les autres positions possibles.
Je ne vous cache pas que tout cela résulte d'une pratique précoce et assidue. J'ai malgré mon jeune âge pu pratiquer la sodomie avec de nombreux partenaires dont certains ont apprécié la fellation en les enculant avec des godemichés.

Vous avez deviné que j'adore le sexe. C'est devenu indispensable et quotidien pour moi.

Je suis heureuse de pouvoir vous faire profiter de ma modeste expérience.

Je vous remercie sincèrement pour cette aimable contribution.
Et je vous souhaite le bonsoir.
Cordiales salutations.

Portrait de Pépita06
J'aime 0

Al Freud,

La pratique de la sodomie n'est plus condamnable d'un point de vue pénal en France depuis 1789.

Il n'en reste pas moins que d'un point de vue strictement religieux, les trois grandes religions monothéistes condamnent cette pratique sans appel.

C'est alors un problème de conscience personnelle.

Pour ce qui est de l'aspect transsexuel de cette pratique, la sodomie est pratiquée indifféremment par les couples hétérogènes comme homosexuels.

Au même titre que la fellation également très appréciée indifféremment parmi ces deux catégories.

Et sa pratique à elle seule ne provoque aucun transfert à ma connaissance.

Personnellement je me fais sodomiser depuis l'âge de 10 ans et je suis toujours hétérosexuelle.

Mlle Pépita.

Je vous remercie sincèrement pour cette aimable contribution.
Et je vous souhaite le bonsoir.
Cordiales salutations.

Participez au sujet "Sodomie avec une femme"