Portrait de Faribole

Bonjour,

Ma belle-mère est atteinte d.une gangrène généralisée aux quatre membres. Elle est en Afrique et l’acces Aux soins est difficile.
L’hôpital l’a renvoyée chez elle après avoir refusé l’amputation qui n’etait plus indiquée, avec un diagnostique de choc sceptique et d’hypoglycémie. Elle a reçu une ordonnance d’antibiotiques Oroken, 1cp 2/jr puis du Sergenor 1 ampoule 2/jr et de xamadol, composé de Tramadol et de paracetamol, « en cas de douleurs ». Et ils ont inséré une sonde nasogastrique ainsi qu’une sonde urinaire.
Nous la lavons avec des lingettes pour bébé. Nous lui nettoyons ses plaies avec de la betadine rouge. Nous lui administrons des compresses d’eau, du Brumisateur d’eau et parfois un bâtonnet d’huile d’olive a l’intérieur de la bouche. Je lui nettoie les yeux avec une compresse d’eau. Nous lui administrons ses médicaments avec environ 50 ml de soupe deux à trois fois par jour. Nous avons choisi de lui administré à chaque fois ses antidouleurs.Il faut vous dire qu’elle est très chétive et ne mangeait pas beaucoup avant. La respiration est alternée : 30 secondes normales et 30 secondes saccadée en cherchant une respiration profonde.
Mes questions sont :
Que peut on faire de plus pour la soulager ?
Son antidouleur est il suffisant pour pallier les souffrances engendrées par la gangrène ou devons nous exiger des produits morphiniques ou assimilés
Combien de temps peut elle survivre à une gangrène généralisée ?

Toute réponse est la bienvenue car nous sommes désemparés
Merci encore
Cecile

Participez au sujet "Signes fin de vie et soins à apporter "

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.