Portrait de marianne123

Bonjour,
Je suis en train de me sevrer d'un anti-dépresseur que j'ai pris pendant plus d'un an (Séroplex).
J'aimerais savoir si les effets de tête qui tourne pouraient venir de ce sevrage.
Ces effets sont brefs, très irréguliers, mais ils peuvent parfois se succéder de façon très rapprochée et ce très souvent dans une journée.
Merci pour votre réponse.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Tout dépend de la façon dont vous procéder pour le sevrage.

Il faut diminuer de façon très progressive le dosage en laissant toujours un délai suffisamment long soit plusieurs semaines avant de changer à nouveau le dosage.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Herbert
J'aime 0

Bonsoir Marianne,

Le seul conseil que je puis vous donner c'est d'y aller TRES progressivement.

N'hesitez pas à scinder votre comprimé en quatre ou meme en huit !

Commencez par prendre votre dosage initial,puis, par exemple otez 1/8 ème du comprimé pendant X jours ,puis 1/7 ème puis 1/6 ème etc...

Si le sevrage est difficile c'est simplement parceque on préconise de diviser par deux,ce qui est souvent le cas des comprimés sécables en deux,et le sevrage s'avère abrupte,par conséquent nouvelle ordonnance et on repart à zero,avec augmentation des dosages avec le temps.

Rien ne vous empeche de le diviser par 8 et d'y aller à votre rythme...
Je vous souhaite de parvenir,doucement mais assurément à votre sevrage.

Bon courage!

La victoire sur soi est la plus grande des victoires. Platon

Portrait de Martin1181
J'aime 0

Bonsoir

Le plus simple pour s'éviter la prise de tête de la coupe de cachets, c'est de se faire prescrire l'AD en solution buvable.
Il me semble que ça existe le Seroplex en gouttes, à voir avec votre prescripteur (psy ou généraliste)
Pour le Seropram, j'en suis sûr par contre.
Les 2 étant quasiment la même chose, c'est juste la dose initiale qui change (10mg pour l'un, 20mg pour l'autre), dans le pire des cas, passer au Seropram correctement adapté en posologie peut être une alternative.

Cordialement,
Martin.

Portrait de marianne123
J'aime 0

Merci à tous pour ces conseils.
Voici donc le rythme du sevrage que j'ai entamé (après un comprimé de 10 mg par jour depuis 1 an et 3 mois) :
- début décembre, j'ai espacé les prises tous les 2 jours jusqu'au 11/12, puis tous les 3 jours jusqu'au 26/12, puis tous les 4 jours jusqu'au 15 janvier, et enfin un demi comprimé tous les 4 jours jusqu'à auj.
Est-ce trop rapide ?
Vaut-il mieux espacer dans le temps ou réduire le dosage mais en prendre tous les jours ?
Quelqu'un peut-il me confimer que ces effets de tête qui tourne proviennent du sevrage ? Il semble que ça m'arrive maintenant vers le 3ème jour sans comprimé....
Cordialement, Marianne

Portrait de marianne123
J'aime 0

Merci Benzo,
Je suis allée sur le site indiqué et, parmi les symptômes de sevrage aux anti-dépresseurs, il y a le numéro 48 :
"Zap-électrique comme sensations dans le cerveau". (c'est apparemment un anglophone qui a écrit cette liste de symptômes. C'est OK, je parle couramment l'anglais)
C'est ce qui correspond à ce que j'exprime par "effets de tête qui tourne" .
Et comme ils s'espacent de plus en plus et s'atténuent au fil du temps, je pense que je suis sortie d'affaire.
Et que je peux arrêter complètement le traitement maintenant...?
En tout cas, merci pour les encouragements.

Participez au sujet "Sevrage Anti-depresseur"