Portrait de purplemuse

Bonjour,
J'ai eu une hystérectomie avec conservation des ovaires en Janvier, depuis le mois de février j'ai du lait dans les seins..
J'en ai parlé à mon gynéco, il ma fait faire des anamyses hormonales, et une mammographie échographie, les résultats sont normaux..
Je ne comprends pas pourquoi les taux de Prolactine sont normaux, alors qu'effectivement le lait s'écoule de mes seins, surtout dans la soirée, le sein droit..
Pouvez vous m'éclairer et me donner votre avis concernant mon cas..
Est ce possible qu'il y ait une cause à effet dûe à l'hystérectomie..
Merci et à bientôt

Portrait de raaniya
J'aime 0

Bonjour,
On peut envisager bien de possibilites, comme la maladie de Cushing, un adenome hypophysaire ou autre encore........essaie de faire un IRM de cerveau en attendant pour voir l etat de l hypophyse??!!!!!!
courage
amities
Raaniya

P.S
de grosses bises a Chris, je suis tjours tes nouvelles sur le forum ^^

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Avez-vous prit un traitement type anti-depresseurs,oestro-progestatifs, anti-hypertenseur, morphine, emphétamines,...etc, même que quelques temps ?
Certains traitements de ce type peuvent en effet provoquer ces troubles.

De plus l'opération était récente lorsque cela à débuté et donc il est possible aussi effectivement que l'hypophyse ait été perturbée à cause de l'opération et cela peut donc provoquer ce type de problème.
Lorsque l'hypophyse est perturbée de cette façon elle peut mettre de 6 à 18 semaines avant de se remettre mais plus encore chez certaines personnes.

Les seins sont-ils plus durs et douloureux (par période ou tout le temps mais alors les douleurs sont peu intenses) ?
Si oui il peut alors aussi s'agir d'une mastose.

Vu la mammagraphie et l'échographie il n'y a donc pas de possibilité d'ectasie ou d'hyperplasie galactophorique. Ca c'est donc éliminé, comme l'hyperprolactinémie puisque l'analyse est normale.

A part cet écoulement mammaire avez-vous des symptômes précis, comme fatigue intense, énervement, tremblements, bouffées de chaleur, nervosité, des taches plus foncées sur la peau, des vergetures très violacées, un ictère,.....etc ?

Car il peut aussi s'agir de bien d'autres possiblités (comme celles que cites Raaniya) plus sérieuses, je les donnes toutes avec ce qui est à faire afin de vérifier :
* Maladie d'Addison : faire contrôler le cortisol. Ici c'est un manque qui sera responsable.
* Maladie de Cushing : faire contrôler le cortisol. Ici c'est un trop qui sera responsable.
* Une hypothyroïdie : faire contrôler : TSH, T3, T4 + anticorps antithyroîdiens.
* Maladies hépatiques et plus précisément la cirrhose : faire faire un bilan hépatique complet et si consommation d'alcool, il faut bien entendu arrêter l'intoxication.
* Insuffisance rénale : faire bilan urinaire.

koninchiwa Raaniya, J'espère que tu vas mieux ?
J'ai bien penser à toi quand il y a eu le tremblement de terre au Japon, à chaque fois que j'entend cela je me dis toujours, pourvu que cela ne soit pas de son côté.

Gros bisous et prends soin de toi.
Je ne t'oublies pas et je sais que tu le sais. ^^!!

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de nassimababez
J'aime 0

bonjour
moi aussi j'ai ce probleme depuis 11 ans , je porte a votre connaissance que tout mon bilan et normal ( irm , prolactine , tsh ,ft3, ft4,echographie pelvienne )
je vous conseille de consulter un endocrinolgue , mais il ne faut pas se stresser il faut esseyé de vivre avec , il ne faut pas prendre des anti depresseures comme sulpiride par exemple car ça s'agrave le cas
je vous informe que la premiere fois que j'ai ce probleme c'etait a cause de sulpiride
bon courage

Portrait de lavosgienne6
J'aime 0

Il y a encore d'autre traitements qui peuvent etre à l'origine d'une galacthorée
Les traitements pour soulager l'estomac peuvent aussi être mis en cause, certains traitement hormonaux également, selon mon endocrino, quand l'écoulement est bilatéral ca élimine les causes les plus gênantes.

Participez au sujet "secretion de lait"

Articles à lire concernant "secretion de lait"

  • ... sécrétion, tiré du latin secernere : séparer, en anglais secretion, désigne la production physiologique (à l'état normal) par ... l'activité glandulaire. Il est nécessaire de distinguer la sécrétion externe et interne. La sécrétion externe se caractérise par ...
  • ... la raison pour laquelle on parle de glande à sécrétion interne.                                   ... qui possède à la fois les deux types de sécrétion (endocrine et exocrine) : Les cellules endocrines du ...