Portrait de wendy30

Bonjour les filles .Aujourd'hui, le jour 2 de mon transfert d'embryon. Et je suis vraiment en colère contre mon mari. J’étais obligée de Crier, stresser, frapper une étagère, tellement j’étais frustrée. Pas fière de moi j’avoue mais je ne pouvais pas contrôler mes émotions. Je crains maintenant que cela ne nuise à mon embryon. Cela ne devrait pas être la seule cause d'une potentielle FC, non?

Portrait de patpatrol
J'aime 0

Beh nooon Wendy c’est trop facile de parler de fausse couche maintenant. Si tu as commencé à stresser alors déstresse rapidement puisque to même tu es consciente que ce n’est pas bon pour la grossesse. Tu as fais quelle fiv ? La classique ou avec DO ? Si oui tu as signé quel pack, celui d’une, deux ou 5 tentatives. En tout cas dis toi que cette tentative ci sera la bonne, pour cela reste positive et éloigne de toi l’énervement. Je suppose que tu as bataillé dur pour en arriver là et je ne vois pas aujourd’hui ce qui mérite que tu t’énerve au point de gâcher cela. Et tu l’a fais dans quelle clinique ? Explique moi aussi s’il te plait quel problème tu avais pour passer à la FIV.

Portrait de toutoumi
J'aime 0

Wendy c’est vrai que les études, de plus en plus nombreuses, attestent bien que le stress maternel est un facteur de risque. L’énervement est souvent incriminé dans l’accouchement prématuré, et dans le petit poids de naissance et même des répercussions sur le développement de l’enfant. Mais si ça peut te rassurer, les études montrent aussi que le stress n’est pas que négatif. Il est important pour la femme enceinte et pour le bébé. Il participe, par exemple, entre autres à la grande adaptation de ce qu’est l’accouchement. On sait aussi que le bébé a besoin de ces hormones de stress pour sa maturation pulmonaire, c’est-à-dire pour adapter ses poumons à la vie aérienne en fin de grossesse. Il faut donc se dire que le stress, au départ, n’est pas que négatif. Il a une valeur adaptative.

Portrait de mimichou
J'aime 0

Oui j’ai aussi lu cet article dont parle toutoumi. Il faut aussi savoir que ce n’est pas parce que l’on ressent pendant la grossesse de l’énervement ou de l’anxiété que, nécessairement, le bébé en souffre. Il faut tout de suite en parler à ton médecin traitant ou à ton gynécologue si t’es inquiète. Vous allez pouvoir travailler cela ensemble pour régler ça. Le médecin traitant va pouvoir accueillir tes émotions, donner des clés de compréhension et parfois de prévention. Il y’ a toujours des idées préconçues comme quoi si vous pleurez pendant votre grossesse, votre bébé sera un enfant triste. Mais ça n’a pas le moindre fondement scientifique.

Portrait de emeraude88
J'aime 0

cc Wendy. J’espère que vs allez mieux maintenant. Les sautes d'humeur sont un symptôme courant en raison des médicaments que vous prenez pour vous préparer au transfert. 2 jours après le transfert de l'embryon, il est encore trop tôt pour que l'embryon s'y attache. Ce symptôme ne peut donc être dû qu'à l'effet des médicaments associés à un peu de stress. Bien qu'il n'y ait aucune preuve scientifique que le stress psychologique puisse avoir une influence sur le résultat de la FIV, crier, frapper des objets et se mettre en colère n'aide pas ou n'améliore pas les résultats. Donc, mon conseil est que vous essayez de rester calme. J'espère que ça aide. Bon courage.

Participez au sujet "Se mettre en colère après le transfert d'embryons"