Portrait de murfr

bonjour, je suis nouvelle sur le forum. Ma fille de 11 ans souffre de mal de dos depuis le mois de juillet avec irradiation dans l'une ou l'autre jambe depui le mois d'août. Elle a fait une radio de rachis face et profil u=qui montre une légère sciolose qui d'après le médecin n'explique pas sa douleur.
Elle doit passer une IRM mais je n'ai pas de rendez vous avant le 20 décembre. Elle pratique la piscine en club, elle faisiat 6h/sem mais elle a été obligé de diminuer et vendredi, elle n'a pas réussi à finir le cours tellement elle avait mal. de ce fait, elle doit arrêter la piscine. La douleur démarre dans le dos puis iiradie dans la jambe, elle parle bien de fil qui passe dans la cuisse et qui va jusqu'au genou et qui brule. Elle a un signe de lasssègue positif à 40 degré. La nuit, la douleur la réveille et l'oblige à changer de position. la douleur est devenue quotidienne. cette après midi, elle pleurait car elle a une douleur à 8.5 sur une échelle de 10 et les anti-inflammatoires entre deus ne font rien.
Le médecin pense à un processus tumorale, est ce possible à son âge ? Cela ne se voit-il pas sur une radio classique ? elle n'a aucun pincement de vertèbre.
quel est le type de traitement s'il s'agit d'une tumeur ?
merci pour vos réponses car je suis hyper angoissée.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Attention quand on parle de processus tumoral on ne parle pas de tumeur forcément, mais d'une scoliose douloureuse, qui peut être alors une scoliose dite acquise. Il y a alors plusieurs causes, et il faudra chercher LA cause.
Cela peut être dû à une malformation, une infection comme par exemple une spondylodiscite ou un abcès para-vertébral, mais aussi une lésion osseuse, une tumeur effectivement, mais aussi une lésion nerveuse ou para-vertébrale.

Et on peut très bien avoir une douleur très vive alors que la radio classique ne montre rien d'anormal.

La scoliose observée peut cependant être bien à l'origine de cette douleur. Car le déplacement des vertèbres avec cette anomalie, peut coincer le nerf sciatique.

Mais c'est l'IRM et il faudra aussi probablement une scintigraphie osseuse, pour faire le diagnostic.
Le scanner est aussi possible dans ces cas là, mais vu que l'IRM est prévue c'est encore bien mieux. Ce sera plus précis.

Dans le cas de ce type de douleur et surtout vu l'âge de votre fille il peut aussi y avoir la possibilité d'une dystrophie rachidienne de croissance appellée aussi maladie de Scheuerman mais dans ce cas il y aurait cyphose et non pas scoliose.

Une autre possibilité qui se retrouve souvent chez le jeune sportif et c'est ce qui a l'air d'être le cas de votre fille, c'est le spondylolisthésis qui est un glissement de vertèbre.
Vous pourrez trouvez ce que c'est exactement en tapant ce terme dans le moteur de recherche, ce sera plus simple pour les explications.

Et il existe d'autre possibilités.
Donc avant de penser tumeur et vous faire peur, taper donc scoliose douloureuse, spondylolisthésis dans le moteur de recherche du site ou/et dans celuis de google et vous trouverez des sites qui vous expliquerons toutes ces possibilités.
Mais surtout ne tenter pas de faire le diagnostic vous-même en fonction des informations que vous avez. Ce sont les examens complémentaires IRM mais aussi bilan sanguin qui pourront vraiment dire ce qui se passe.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de murfr
J'aime 0

merci beaucoup de votre réponse, j'attends avec impatience son irm.
merci encore

Portrait de murfr
J'aime 0

bonjour, voilà, l'irm de ma fille a été réalisé hier et voici ce qu'il en ressort :
respect de la hauteur des corps vertébraux
Pas de lésion traumatique visible
Pas d'anomalie de signal focalisée intra-vertébrale suspecte
Discret bombement discal postérieur L4-L5 et L5-S1, avec des disques normalement hydratés.
Ces bombements discaux postérieurs passent la distance des racines L5 et S1 droite et gauche avec respect d'un liseré graisseux de sécurité postérieure.
Il n' y a pas d'argument pour un conflit disco-radiculaire sur cet examen
Pas d'anomalie du cône terminal.

voilà le radiologue me disait que l'irm ne se faisait qu'en position couchéeet que peut être le fait d'être debout, les bombements des disques pouvaient généré des appuis sur les racines et provoquer ces douleurs.
il a dit qu'il n'y avait pas lieu d'intervenir chirurgicalement et m'oriente vers un rhumatologue.
Les douleurs de ma filles sont toujours présentes et maintenant dans les deux jambes. Que peut faire un rhumatologue ?
Va t-elle pouvoir reprendre le sport en géné ral car pour elle s'est sa grande inquiétude?

merci d'avance pour les réponses

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

murfr,

La pratique de sport intensif a, hélàs, souvent les conséquence sur L4-L5 et bien évidemment L5-S1 chez les jeunes enfants.

Depuis combien de temps pratique-t-elle ce sport ou d'autre(s) avant ?

Le discret bombement est effectivement dû à la mise en charge du corps ( debout ), la colonne vertèbrale étant la charpente de l'organisme, elle est sollicitée à son maximum au niveau du rachis lombo-sacrée.

La scoliose a aussi son incidence sur ce conflit lombaire, s'il y a un déséquilibre étagé, vous le retrouverait à un autre endroit puisque la colonne n'est ni plus ni moins qu'un empilement des vertèbres.

Il est très important que cet examen se fasse en position couchée, car les anomalies du rachis se recrées plus facilement car pas de pression ou de résistance comme debout, où, l'on " force", en quelque sorte la colonne à se tenir dans une position donnée ( dite vicieuse ).

Il est important que votre fille ne dorme pas sur le ventre, ce qui va accentuer la courbure anatomopathologique, sur le côté en position foetale ou sur le dos la soulagera.

Le rhumatologue va examiner cette pathologie du rachis, et, éventuellement prescrire un traitement, des séances de kiné et pourra déterminer s'il n'y a pas de décalage du bassin, ceci est très important, vous pouvez d'ailleurs lui en parler, car ce décalage est générateur de très grande douleur pouvant même affecter le rachis cervical.

Puisqu'il s'agit d'un léger bombement, il n'y a, effectivement, aucune raison pour un geste chirurgical, et de plus, l'âge de votre fille va jouer un grand rôle, sa colonne est encore malléable, la pathologie peut donc diminuer voire disparaître.

De toute façon la rhumatologue étant le spécialiste de l'appareil ostéo-articulaire, il est bon de le consulter pour soulager la douleur, votre fille n'a que onze ans, si rien n'est fait pour la soulager, la vie se chargera, bien plus tard, de lui rappeler cette atteinte ( profession, grossesse,...)

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de murfr
J'aime 0

Bonjour et merci beaucoup pour votre réponse qui est rassurante.
Ma fille pratique la natation depuis l'age de 6 ans et depuis deux ans de façon intensive ( 6 à 8 h/sem) . DEpuis un mois, elle a tout arrêté en raison de ses douleurs très importantes. Le médecin m'avait conseiller de consulter un ostéopathe, qu"elle a vu la semaine dernière. Pour lui, il n'y avait aucun blocage et se remettait aux résultats de l'IRM.Pour la nuit, elle ne dort pas sur le ventre car si elle s'y met, cela déclenche les douleurs, y compris sur le dos ( mais au bout d'unnmoment seulement).
REste maintenant à consulter le rhumatologue et j'espère qu'avec ce qu'il proposera, cela rentrera dans l'ordre car il est difficile de supporter la douleur de son enfant. J'aurais préférer que ce soit moi qui ai mal.

merci merci beaucoup!!

Portrait de pinsac
J'aime 0

bonjour je me mele de ce qui ne me regarde pas mais,
1) je prenrais un RDV chez un bon neurochirurgiens, qui lui ferais passer une RADICULOGRAPHIE, et peut etre un scanner avec injection, pour voir A+

Participez au sujet "sciatalgie chez ma fille de 11 ans"