Portrait de JeuneIdiot

Bonjour,
j'ai fait quelque chose de très stupide.
J'ai un tda et je suis soignée avec ritaline, ce qui marche assez bien. Pour augmenter la biodisponibilité parfois je l'injecte 10mg de ritaline dilué dans de l'eau dans l'anus, très rarement, car l'effet est plus long et les effets secondaires moindres. toutefois, dans une banque de donnée en chimie, j'ai lu que le méthylphénidate n'était pas solluble dans l'eau mais l'alcool : n'ayant autre chose sous la main que de la vodka, javais dissous 5mg de ritaline hier dans de la vodka, c'était efficace et sans complications. Mais ce matin j'ai retenté avec une dose de 10mg et donc plus de vodka (6ml au moins), je me suis retenu de ne pas aller au toilettes pendant 30 minutes et j'y suis allé, mais il y avait du sang dans les selles, (pas bcp), et une dhiarée. Depuis je vais souvent au toilettes et j'ai mal au ventre, des frisons, une température corporelle et bpm normaux. je précise que la dose de ritaline prescrite est de 50 mg/jour.
Du coup c'est comme une gastro sans matières fécales, j'ai aussi des nausées et plus dutout d'apétit. Maintenant (20H) ça vas mieux, mais eclairer moi svp sur sur ce à quoi je dois m'attendre en terme de rémision, est ce que ce genre d'hémorragie coagule assez rapidement, quand stoppent les douleurs...?
Pour l'instant il y a toujours du sang rouge, mais peu, et la douleur et moindre mais m'empèche de faire autre chose. (J'ai pri smecta pour la dhiarée).

Oui c'est si stupide, tellement stupide que j'irai voir un medecin si seulement cela est grave, pour l'instant çava en s'améliorant.

Ps : alcool et ritaline mélangés peuvent conduire a l'éthylphénidate qui est corrosif pour les muqueuses, en gros je vous demande a quoi m'attendre avec une iritation chimique de la paroi rectale ou bas gros intestin.

Participez au sujet "saignements suite a injection en rectale"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.