Portrait de crie76

Il y a environs 6 mois, j’ai consulté pour un douleur a la mâchoire, je croyais que cela venait de ma dent mais le dentiste ne voit rien mais voyant que cela semblait me faire souffrir, ce qui était visiblement le cas, on me prescrit de la pénicilline au cas ou il y aurait infection…
Mais la douleur ne cessant d’augmenter en intensité, je consulte un autre dentiste qui m’examine de fond en comble, avec radio et tout mais ne voit rien tout comme le premier dentiste et me prescrit quelque chose de plus fort que la pénicilline et me dit de revenir le voir au bout de 3 jours si la douleur ne cesse, je doit également dire que 3 jours ont séparé ma première visite de la deuxième.

Le lendemain, je pleurais tellement je souffrais, des élancements avec sensation extrême de brûlure, en 24 heure je devais souffrir 16 a 18 heures, j’avais parfois droit a de petits répits et souvent la douleur venant comme des chocs me donnaient un tic, une réactions physique de la tête comme un automatisme, une réaction a la douleur qui semblait être des chocs électriques.
Je consulte en urgence n’en pouvant tout simplement plus, je ne suis pas une personne suicidaire, j’aime la vie mais je doit admettre sérieusement avoir souhaiter mourir plutôt que de vivre ça.

J’ai décrit a l’urgentologue ce qui m’arrivait du mieux que je puisse. Je décrivit la douleur et lui dit que la douleur partait de l’oreille jusqu’a la gencive du devant en bas, l’oreille et le haut du coup vers le menton et aussi la tempe.

Le contact du truc pour regarder le tympan était insupportable et semblait déclancher du mal mais il était surtout très sensible.

Un résident a pensé a une otite mais le médecin était d’une toute autre avis, il me dit c’est la névralgie du trijumeau O_o
J’étais vraiment emballé qu’ils trouvent enfin ce que j’avais, alors lui dis vous pouvez faire cesser cette souffrance, il me dit que oui mais cela prendra quelques jours 

J’étais extrêmement déçu mais bon je prends la prescription il m’explique que c’est un épileptique, le Tégrétol, il me donne une posologie de 200mg par jour et fait une note a mon médecin de famille d’augmenter si nécessaire jusqu’a 800 mg, je lui demande dans combien de temps es-ce que ce sera partit et de me répondre que ça partirait pas vraiment, il était vague mais bon autant qu’il puisse m’enlever mon mal.

On n’a pas tardé à monter jusqu'à 800 mg par jours en deux prises. Mais mon généraliste ne connaissant pas trop la problématique et je voulais rencontrer quelqu’un qui s’y connaissait.
Après avoir entré en contact avec des gens souffrants de névralgie du trijumeau on m’a conseillé de consulter en Maxilo facial. Ce que j’ai fait, il n’a par contre rien fait de plus que ce que les dentistes avaient fait et me propose d’effectuer un test, a savoir arrêter la médication pour voir si la douleur reviendrait et si oui alors il me réfèrerait a un neurologue.

Je suis suivi par un ORL pour la maladie de méniere, je le vois régulièrement et il est pour moi plus facile d’accès. Alors je lui ai demandé s’il voulait prendre mon cas en charge et il accepta.

Le Tégrétol 800mg/jours fonctionnait bien jusqu'à mardi dernier ou j’ai consulté d’urgence mon ORL, il a augmenté le Tégrétol a 1200mg en trois prises ainsi qu’un anti inflamatoire et un médicament fort contre la douleur.

Au bout de 48 heures ca allait mieux. Mais voila que je me réveil un matin les dents serrés et une douleur très forte qui passa au bout d’une a deux heures.
Mon amour avec qui j’ai la chance de dormir et me réveiller a ces cotés m’a dit un matin que pendant la nuit en allant au petit coin, il m’avait vu et entendu grincher et serrer mes dents.

Mon Orl m’a prescrit un IRM. Mais voila ma crainte est que ce soit en fait SADAM mais pourtant SADAM se diagnostique facilement et rapidement, les dentistes et le chirurgien maxilo facial auraient su s’il s’agissait de cette pathologie immédiatement en m’examinant.

Pourtant le Bruxisme (le fait de grincher et serrer les dents la nuit) était typique au SADAM. Mais pourtant en dehors de ça je n’ai aucun autre symptôme.
Mais présente une très grande similitude avec la névralgie du trijumeau.

Je ne sais plus quoi penser, suis-je pris avec SADAM ou es-ce de la névralgie du trijumeau??

Quelqu’un peut m’aider, s.v.p

Merci

Portrait de free
J'aime 0

tout d'abort j'aimerais bien savoir votre age ,et puis s'il sagit bien d'un SADAM il faut revoir votre dentiste , voir s'il ya usure des surfaces dentaires ( perte de la DVO ) , ou un probleme au niveau des ATM ,...le dentiste vous fera une goutiere de compensation ,il faut aussi eviter les tics,prendre aussi un myorelaxant .... le volet psychologique est une piste a ne pas negliger chez vous puisque vous ne presenter pas d'etiologies dentaires .(voir un specialiste en psychotherepie ) ....bon retablissement .

Portrait de jojo22
J'aime 0

J'aimerais savoir en quoi consiste le nerf trijumeau. J'ai consulté un dentiste en urgence car j'avais très mal à la gencive, suite à un traitement de canal qui n'a pas réussi et cela dure depuis six ans. J'en ai parlé à mon médecin pour qu'il me fasse rencontrer un spécialiste dans ce domaine et il dit que c'est de la névralgie et il me donne des pilules. Durant ce temps je ne peux porter mon partiel et cela occasionne d'autres problèmes de digestion car j'avale le manger sans le mastiquer car je n'ai pas de dents. Pouvez-vous me renseigner, est-ce dangereux de se faire opérer pour cela et quelles en sont les conséquences.

Portrait de crie76
J'aime 0

Et bien tout d'abord pour répondre a free, j'ai 31 ans.
Depuis le premier message, les choses ont évolué et il ne fait aucun doute qu'il s'agit d'une névralgie du Trijumeau.
J'ai un rendez-vous pour un I.R.M pour etre certain qu'il n'y ai rien, les médecins trouvent étrange que je souffre de névralgie du Trijumeau du meme coté que ma maladie de méniere. Déja que la névralgie est tres rare.
Je suis maintenant suivi par un neurologue avec une médication de Tégrétol 1200mg/jour en trois prises, c'est le maximun pour ce médicament.

jojo22, je ne suis pas certain de comprendre ta question.
Mais tu dis que ton médecin te donne des pillules, depuis quand?
Pour la névralgie du Trijumeau il n'y a que quelques épileptiques qui fonctionnent vraiment. Les épileptiques mettent un temps a agir mais quand meme pas six ans. Il est vrai que meme avec une médication, une certaine douleur, qui n'est rien comparé sans médication, peut revenir parfois et etre incommodant surtout si on porte un partiel mais ce n'est pas en tout temps.

Quand la médication ne fonctionne plus, elle peut etre arretée et remplacée par des injections. Une injection peut durer jusqu'a un ans sans douleur, parfois il faut également jouer avec la médication, c'est a dire quand un ne fonctionne plus on change pour un autre pour ensuite y revenir.

Bien sur quand la technologie médicale d'aujourd'hui peut découvrir la cause alors on peut alors penser a éliminer cette cause. Par exemple une petite tumeur non cancéreuse. Il peut égalemnt s'agir de deux nerfs qui se touchent, dans ce cas une opération peut etre pratiqué pour séparer les deux nerfs. Bien sur tout ca n'est pas toujours sans concéquances mais dans certains cas c'est la seule facon de soulagement.

Parceque, on doit le dire la névralgie du Trijumeau est extremement douleureuse. Elle est qualifié comme étant la douleur la plus intense que l'homme puisse ressentir.
On l'a surnomé longtemps la maladie du suicide, c'est peu dire.

J'espere jojo22, avoir répondu a ta question, du moin en partie. Si tu as d'autre interogations n'hésite pas.

Bien a vous

P.S. Et merci encore free pour ta réponse, ce fut apprécié.

Portrait de Audrey2210
J'aime 0

Je lis ton mail près de de 10 ans après ton post. Je ne sais pas si ce message te parviendra...
Je vis actuellement la même chose que toi: je souffre par période. Parfois fort mais de courte durée, parfois peu douloureux mais sur 12 heures d'affilée et là ces deux derniers jours m'ont fait vivre l'enfer. 48 heures de douleurs, d'otalgie, de brulure irradiant même le cou, la clavicule, le bras... et il faut bosser quoi qu'il arrive et souffrir en silence, faire comme si de rien...
J'angoisse à mort. Je me suis documentée sur Internet. Je pensais à une névralgie du Trijumeau jusqu'à ce que je te lise et apprenne ce que c'était que le syndrome de SADAM. Je suis "bruxowoman", je n'ai pas les dents usées, non non, la mâchoire du haut s'imbrique dans celle du bas ! oui la fille pas stressée du tout ! soit... tu viens d'orienter sans le savoir mon choix de spécialistes à consulter.
j'espère que tu vas bien? que tu as trouvé des solutions et surtout, la guérison et la fin de ta souffrance.
je partage ta douleur, sincèrement.
Audrey

Portrait de danielegleyzin
J'aime 0

j'ai également une névralgie du trijumeau;j'ai cru devenir folle; 800mg de tégrétol lp ont eu raison de la douleur mais au bout de 6mois j'ai voulu voir et j'ai arreté le traitement; au bout d'un mois badaboum les douleurs etaient de nouveau là;le temps d'éliminer le médic;je recommence le trement et c'est loin d'etre mirobolant! je vais passer une nouvelle IRM de l'oreille cette fois et du ganglion de gasser celui ds le quel passe le trijumeau ;j'ai une goutière dentaire pour la nuit =resiltat 0 CONCLUSION?????je crois qd mm que pour gérer le doses de tégrétol il faut voir le neuro ;les généralistes sont largues courage

Portrait de vALTIERRA
J'aime 0

Bonjour à tous, je souffre d' une compression du Trijumeau depuis 2 ans, je suis sous TEGRETOL, mieux ,j' étais sous TEGRETOL, car depuis 6 mois je ne prends plus ce poison ...J' ai bientot 50 ans, et , je ne sais pas si ce sont les soucis ou mes maux de tête ou migraines mais le trouvais mon front et mes yeux très plissés. je me suis donc fait injecter du BOTOX, et là au bout de 8 jours, comme par miracle, je ne sentais plus mon nerf, j' en ai parlé à mon medecin...sceptique, mais qui m' a aider à supprimer mon traitement de TEGRETOL, 3 mois de pur bonheur, quand l' effet du BOTOX s' est atenué , j' ai eu de nouveau mes douleurs, je n' ai pas réflechi 2 fois, je suis retourné chez mon medecin esthetique... Le fait est que le BOTOX n' est pas donné, et qu'il faut recommencer tous les 3 à 4 mois,.. Mais je suis prête à tout pour ne plus souffrir. et ne plus prendre de médicaments... Si vous voulez essayer, faites en part à votre medecin traitant et faites vous conseiller un bon medecin esthetique...Franchement..ça vaut le coup d' essayer.

Portrait de cece31
J'aime 0

Bonjour
Voici mes symptômes :

Avril: douleurs horrible sur l'arcade gauche sourcilière à en pleurer.
Soulagé via une neurologue avec 6 gouttes de laroxyl le soir.
Douleur sur l'arête du nez comme un nerf aussi le la joue Just à côté à gauche.
Pointe sur l'os de la joue.
Pointe sur le menton gauche.
Mal aux gencives.
Claquement à droite de ma mâchoire.
Cela me tire derrière l oeil gauche.
Douleurs aux oreilles un jour à gauche le lendemain à droite.
J ai peur d avoir une maladie neurologique j ai que 31 ans.
Il faut savoir que depuis début décembre je ne prends plus de laroxyl les douleurs sont toujours là mais plus loin. Sauf pour l oeil gauche malheureusement.
J ai l impression d avoir un trai de tiré sur ma tête de l avant a l arrière de la tête. Je ne c est plus quoi penser.
Merci de vos avis, merci beaucoup !!!!!

Portrait de cece31
J'aime 0

Bonjour
Voici mes symptômes :

Avril: douleurs horrible sur l'arcade gauche sourcilière à en pleurer.
Soulagé via une neurologue avec 6 gouttes de laroxyl le soir.
Douleur sur l'arête du nez comme un nerf aussi le la joue Just à côté à gauche.
Pointe sur l'os de la joue.
Pointe sur le menton gauche.
Les oreilles un jour la gauche et après la droite.
Mal aux gencives.
Douleur sur le cou
Claquement à droite de ma mâchoire.
Cela me tire derrière l oeil gauche.
J ai peur d avoir une maladie neurologique j ai que 31 ans.
Il faut savoir que depuis début décembre je ne prends plus de laroxyl les douleurs sont toujours là mais plus loin.
J ai l impression d avoir un trai de tiré sur ma tête de l avant a l arrière de la tête. Je ne c est plus quoi penser.
Merci de vos avis, merci beaucoup !!!!!

Portrait de cece31
J'aime 0

Bonjour
Voici mes symptômes :

Avril: douleurs horrible sur l'arcade gauche sourcilière à en pleurer.
Soulagé via une neurologue avec 6 gouttes de laroxyl le soir.
Douleur sur l'arête du nez comme un nerf aussi le la joue Just à côté à gauche.
Pointe sur l'os de la joue.
Pointe sur le menton gauche.
Mal aux gencives.
Claquement à droite de ma mâchoire.
Cela me tire derrière l oeil gauche.
Oreille gauche le lendemain douleur dans l oreille droite
J ai peur d avoir une maladie neurologique j ai que 31 ans.
Il faut savoir que depuis début décembre je ne prends plus de laroxyl les douleurs sont toujours là mais plus loin.
J ai l impression d avoir un trai de tiré sur ma tête de l avant a l arrière de la tête. Je ne c est plus quoi penser.
Merci de vos avis, merci beaucoup !!!!!

Portrait de cece31
J'aime 0

Bonjour
Voici mes symptômes :

Avril: douleurs horrible sur l'arcade gauche sourcilière à en pleurer.
Soulagé via une neurologue avec 6 gouttes de laroxyl le soir.
Douleur sur l'arête du nez comme un nerf aussi le la joue Just à côté à gauche.
Pointe sur l'os de la joue.
Pointe sur le menton gauche.
Mal aux gencives.
Claquement à droite de ma mâchoire.
Cela me tire derrière l oeil gauche.
J ai peur d avoir une maladie neurologique j ai que 31 ans.
Il faut savoir que depuis début décembre je ne prends plus de laroxyl les douleurs sont toujours là mais plus loin.
J ai l impression d avoir un trai de tiré sur ma tête de l avant a l arrière de la tête. Je ne c est plus quoi penser.
Merci de vos avis, merci beaucoup !!!!!

Participez au sujet "SADAM ou névralgie du trijumeau?"