Portrait de Lientje

Bonjour,
En janvier, j'ai annoncé à mon gynécologue mon projet de tomber enceinte. J'ai fait une prise de sang et le médecin m'a dit que tout allait bien.
J'ai arrêté la pillule en mars et je suis tombée enceinte en mai.
J'ai vu mon généraliste qui a interprété les résultats de cette prise de sang et a vu que les résultats pour la rubéole et la toxoplasmose étaient négatifs et que cela présentait un risque pour le foetus durant le premier trimestre de grossesse.
La semaine dernière j'ai fait une autre prise de sang et le résultat est que j'ai entre-temps développé des anticorps et que je n'ai plus de souci à me faire pour la rubéole.
Qu'est-ce que cela peut bien signifier ? La première analyse était erronée ? J'ai entre-temps attrapé la rubéole, développer des anticorps et suis maintenant immunisée ? Comment ne pas savoir si mon immunité s'est produite après la fécondation ?
Je n'ai en tout cas présenté aucun symptôme cutané qui rappelerait la rubéole.
Merci d'avance

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Non ce n'est pas que vous avez eu entre temps la maladie mais que tout simplement l'analyse (l'une ou l'autre) donne un résultat différent. C'est ce qu'on appelle un faux négatif et/ou un faux positif.

Parfois il suffit de changer de labo, ou que le labo fasse une autre analyse plus approfondie pour voir que le résultat est différent.
Donc à voir si c'est le cas ou pas.
Un contrôle de toutes façons est à faire tous les mois pour la toxoplasmose donc un contrôle pour la rubéole s'impose.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Participez au sujet "Rubéole : suis-je immunisée"