Portrait de celine10150

bonjour,
j'ai 28 ans et je souffre de rhumatisme psoriasique depuis mon enfance mais cela fait 2 ans que la maladie est en pic et s'étend enormément. les médecins l'ont décelé il ya 1 an et depuis 3 mois j'ai un traitment de fond.
je suis sous "arava" mais je le supporte pas alors je vais devoir changer à la fin du mois. j'ai trop d'effets secondaires: diarrhés violentes, nausées, fatigue, affections bucales, perte imortante de cheveux, aucun effet sur le psoriasis et très peu sur les douleurs de tout mon corps.
Je souhaiterais avoir des avis sur quelques questions:
Est-ce qu'il est nécessaire d'éliminer le médicament du 1er traitement avant de commencer un 2ème? comment peut se passer la transition entre 2 traitements?
les douleurs redeviennent-elles violentes pendant cette transition ou le 2ème traitement peut faire effet de suite?
merci d'avance pour les réponses! ;)
céline.

Portrait de Minaptimonstre
J'aime 0

Bonjour Céline,
Je suis dans le même cas que toi. je souffre de rhumatisme depuis l'âge de 2 ans. j'en ai 22 maintenant et depuis peu, ils ont découvert que c'etait un rhumatisme psoriasique. (mais je n'ai pas de psoriasis à proprement parlé ce qui est rare mais ça arrive apparemment)
Pour le moment, l'inflammation semble être en baisse, mais je ne sais pas comment évolue cette maladie.
On me soigne avec du méthotrexate 2.5. (renseigne toi la dessus peut être est ce une alternative si tes poussées ne sont pas trop importante)
Jusqu'à présent je pensais avoir une polyarthrite juvénile et je me posais donc moins de questions...
J'avoue que ça me fait peur de voir ce qui t'arrive...
ton médecin ne t'a rien dit par rapport à tes médicaments?
En tout cas je te souhaite bon courage et j'espère pr toi qu'il vont trouver un traitement approprié pour toi.

Portrait de 3319
J'aime 0

Bonjour à toutes
Moi aussi j'ai un diagnostic de polyarthrite psorisique de part la localisation des atteintes. Sacro illiaques,phalanges distales des mains, épaules.
j'ai eu 18 moi de Méthotréxate sans résultats extraordinaires,VS toujours à 55/75 Crp entre 6 et 10.
J'ai arrête le métho depuis 3 semaines et consulte un autre rhumato.
Test latex +.J'ai un tout petit peu de Pso sur les pieds et dans la tête.
Qu'en pensez vous??
Merci et bon courage

3319

Portrait de Minaptimonstre
J'aime 0

bonjour "3319"
Le métho est un traitement de fond assez fort en théorie; Mais il se peut que tu connaisses des inflammation malgré la prise régulière.
je ne sais pas ce que t'as dit ton nv rhumato mais tu peux associer le métho pr un traitement de fond avec des anti-inflammatoire pr traiter la crise. enfin c'est ce que mon rhumato me donner (maintenant je ne supporte plus les anti-inflammatoire dc je reste sous métho seulement).
au niveau des douleurs articulaires ou en es tu?
Bon courage en tout cas et si tu peux m'indiquer quelle alternative ton médecin à choisi...

Portrait de 3319
J'aime 0

Merci à Minaptimonstre pour ta réponse.Je vois le nouveau Rhumato vendredi.
je ne peux pas prendre d'anti inflammatoires car j'ai été opérée des intestins et ai une inflammation de l'oesophage

3319

Portrait de Minaptimonstre
J'aime 0

et bien moi, j'ai un parcours qui commence à dater...
qd ma maladie s'est déclarée j'avais 2 ans et jusqu'à cette année on pensait que j'avais une polyarthrite juvénile. On m'a soigné pendant plus de 15 ans avec des anti-inflammatoires, ce qui a provoqué une gastrite: du coup je peux plus en prendre.
Pour ce qui est du métho, j'en prend depuis l'âge de 17 ans avec une pause entre mes 18/19 ans année de rémission.
Je fais des analyses sanguines tous les mois, et pour le moment mes transaminases sont bonnes, et ma VS et PCR restent dans la norme.
Je ne sais pas si c'est parce que je suis en rémission ou si c'est grâce au métho. Je dois voir le professeur qui me suit maintenant le 12 décembre, et j'ai pleins de questions à lui poser; Notamment sur l'évolution possible de la maladie.
j'avoue que j'ai un peu peur pr l'avenir... et je sais pas si je pourrai prendre le métho encore longtemps.
voila, j'attends donc le 12 avec pas mal d'appréhension, mais au moins je serai fixé.
Bon courage à vous et j'espère que vendredi vous aurez une solution à vos douleurs

Portrait de 3319
J'aime 0

Voilà j'ai vu le rhumato aujourd'hui car j'ai eu vendredi un deuil dans ma famille.
J'ai un gros bilans à faire radios et sanguins,arrêt du métho car je tousse pas mal,et on verra d'aprés le bilan. Te souhaite bon courage le métho est fait pour arrêter les destructions osseuses provoquées par la polyarthrite,si ta VS est meilleur ainsi que la CRP c'est que le traitement agit,ALORS COURAGE!!!!!!!!!!!!!!et patience, garde le moral c'est le meilleur traitement;amitiés

3319

Portrait de Minaptimonstre
J'aime 0

Bonsoir,
Merci pour votre message. le 12 approche à grand pas, mais j'essai de ne pas trop y penser. Cependant je me dis que j'ai de la chance, car pour le moment tout va bien alors je vais tacher d'en profiter :)
Je vous souhaite beaucoup de courage en attendant que les médecins trouvent une solution adapté à votre problème. Je suis sur qu'ils y parviendront.
Amicalement

Portrait de isabelle44118
J'aime 0

Bonjour,
je viens d'etre diagnostiquée RP. je prends du metho depuis septembre mais pas vraiment de mieux.
je prends maintenant du G5 (silice organique) et je vois une bonne amélioration à la fois sur les douleurs et sur le pso !!
je prends également de la gelée royale tous les matins car j'étais très fatiguée et maintenant, cela va beaucoup mieux !!!
j'e dois passer un Irm du dos en janvier pour confirmer le disgnostic car j'ai mal au dos !! j'ai du pso depuis l'age de 12 ans (j'en ai 43 !) et je le traitais jusque là avec une pommade a la cortisone (diprosalic) mais avec les douleurs cela devenait insupportable..
maintenant je commence a aller mieux. je me suis également mis au bio le plus possible et j'ai arreter de fumer et plus une goutte d'alcool ni de café (pas d'excitant ni ne pesticide si possible)
j'attends maintenant les résultats de l'irm pour la confirmation
je suis prete à partager vos expériences pour trouver ce qui sera le mieux !!
a bientot
et bon courage

Portrait de 3319
J'aime 0

G5 silice organique est un exellent produit,comme aloe vera ,gelée royale etc; as tu arrêté Isabelle le métho.
C'est vrai qu'une hygienne de vie est nécessaire mais pas toujours facile à appliquer dans des contextes de stress. On m' aconseillé un régime sans gluten exellent pour la polyarthrite et facile à faire. Au besoin donnerai des coordinnées de livres sur le sujet. (dans les boutiques Bio) Moi je suis en phase intermédiaire arrêt du métho depuis un mois mais la vs regrimpe et les facteurs rhumatoïdes sont élévés. Et Minaptimonstre qu'a donné la consultation du 12???Bon courage à toutes!

3319

Portrait de kikine11
J'aime 0

bjr jai 25 ans et jai une spondy depuis 2 ans ,jaimerai savoir combien de temps faut il arreter le traitement avant de pouvoir faire un enfant.merci de me repondre

Portrait de Minaptimonstre
J'aime 0

Bonsoir les filles!
j'espère que vous gardez toutes le morale en ces temps de fête malgré le froid!

Merci 3319 de prendre des nouvelles :) j'ai donc passé ma consult' du 12/12, et pour le moment rien ne change. Je reste sous métho à 6 comprimés/semaine car le traitement fonctionne et mon corps le supporte. en revanche, il a vu les radio de mes genoux et le droit a été bien rongé par la maladie durant ces années...mais on peut rien y faire donc bon...
Il m'a aussi découvert un nv pb à la hanche droite mais rien à voir ac les RP... quelle chance j'ai lol..
Mais bon l'essentiel est que pour le moment l'inflammation soit contenue.

Pour répondre à Kikine, ça dépend du traitement que tu as. Avec le métho, j'ai demandé à ma gynéco elle m'a dit qu'il fallait attendre 3 cycles apres l'arret. Le professeur qui me suit me parle de 6 mois.
pour les autres médicaments, je sais pas!

en revanche je vois que vous parler de régime alimentaire, mais je n'ai jms eu aucune indication à ce sujet? c'est pour quoi faire? lol

Et toi 3319, que vas tu faire, compte tu reprendre le métho ou vas tu passer à des anti TNF alpha?

N'hésitez pas à donner de vos nouvelles, c'est tjrs bon de parler de ça avec des gens qui nous comprennent! Bon courage à toutes

Portrait de kikine11
J'aime 0

merci de me répondre minaptimonstre,moi jai tous dabord commencer par le metho en injection soit une par semaine car javais le genou gauche hyper gonfler et mes doigts aussi.et sa fait plus d'un an que jai a tenir le metho mais en medoc,sa fait long six mois,et comment sa ce passe si on a une pousser en etant enceinte.merci encore

Portrait de 3319
J'aime 0

Bonjour!
moi je ne sais pas si le médecin me presrira de nouveau du métho??je saurai celà vendredi!
pour le régime j'ai oublié de dire que pour toutes formes de polyarthrites il fallait faire aussi un régime sans produit laitier et sans gluten. très bonne amélioration,on dit que les produits laitiers sont toxiques,c'est vrai. Lire "Recettes sans gluten ni laitage" de Marie Delmas selon les principes du Dr Jean Seignalet.Editeur Le Mercure Dauphinois.
Il y a un site sur internet, sur ce livre,mais on le trouve dans les magasins BIO.Cout 12 €.
Pour les grossesses je pense que 6 mois est + raisonnable.J'essaierai de poser la question à mon rhumato il va rire car j'ai 60 ans!!!
amicalement votre et bon courage.

3319

Portrait de Minaptimonstre
J'aime 0

Bonjour les filles!

alors pour la question de grossesse, 6 mois c'est long mais essentiel car le métho à l'origine servait et sert encore pour provoquer des avortements.
Il bloque le sécrétion d'une vitamine (je ne sais plus laquelle) essentielle à la formation du fœtus et du bébé. Une grossesse sous Métho, c'est inconcevable. le bébé souffrirait de malformations énormes et d'un système nerveux quasi inexistant. (je tiens tout cela de mon médecin car je lui ai posé la question). L'avantage c'est que le médicament s'évacue assez vite (6 mois c'est pr viser large être sur de bien avoir tout éliminer). cependant, une fois enceinte, pas question de reprendre le traitement. il est aussi interdit si on décide d'allaiter l'enfant. Notre maladie ne nous empêche pas d'avoir d'enfant mais en revanche, si on a une crise inflammatoire pdt la grossesse, on souffrira car on aura aucune alternative...
j'espère que cela répond à tes question kikine, et surtout garde le moral. Je n'ai pas prévu d'avoir un enfant pr le moment (je n'ai que 22 ans) mais j'y pense pr plus tard et je sais ce que tu peux ressentir.
le mieux est d'en parler à ton médecin et à ton gynéco.
tiens nous au courant qd l'heure sera venue!

A 3319: je suis une folle des produits laitiers et jms aucun médecin ne m'a mis d'interdis alimentaire. au contraire ils m'ont insité à prendre des laitages pour prendre soin de mon estomac noyé sous les médicaments... je demanderai ça à mon médecin des que je le revoie!

Bonne soirée à vous toutes!

Portrait de Thomasserpe
J'aime 0

J'ai 25 ans on m'a diagnostiqué à l'âge de 17ans un RHUMATISME inflammatoire de type psoriasique (sans plaques) . Je ne savais presque plus marcher tellement mes genoux et mes orteils me faisaient mal alors que j'étais sportif...le moral au plus bas ... Mon rhumatologue m'a donc prescrit divers anti inflammatoires, puis de l'arava pendant 1,5/2ans . Ne voyant aucune amélioration bien au contraire, il m'a donc prescrit du méthrotexate pandent environ 1an et demi et meme résultat aucun effet, sauf des absences répétées assez dangereuses...des nouvelles douleurs au dos et aux coudes sont même apparues. A 21 ans Il m'a donc prescrit enbrel 50mg/s et au bout de 6/8 long mois Ca a été une renaissance, les douleurs cessaient de jour en jour! J'ai repris dans un premier temps tout doucement le sport, la marche à pied ,et maintenant je suis électricien et tout va pour le mieux, je suis le plus heureux! Plus aucunes douleur !
GARDEZ LE MORAL même si il y a des jours tres durs, je sais de quoi je parle. Merci à mes parents et a ma femme pour le soutient.

Participez au sujet "rhumatisme psoriasique"

Articles à lire concernant "rhumatisme psoriasique"

  • Rhumatisme psoriasique ... Le rhumatisme psoriasique ​(en anglais anthropatic psoriasis), est un ...
  • ... évidence par Besnier et Bourdillon en 1888, il s'agit d'un rhumatisme chronique susceptible de frapper les adultes atteints d'un psoriasis ... par l'absence du facteur rhumatoïde. Le rhumatisme psoriasique est quelquefois à l'origine d'hydarthrose étendue ...