Portrait de olivier1475

Bonjour,

Mon père a eu très jeune un rhumatisme articulaire aigu. Or il n'y avait a l’époque que la pénicilline pour soigner cette maladie m'a t il dit. Cependant, il était et est toujours allergique a cet antibiotique. il est a l'epoque resté deux ans alité.

Mon père a aujourd'hui 66 ans. Son cardiologue lui a dit de: je cite"profiter de la vie maintenant car son coeur était usé."

Est il possible qu'une telle maladie aie des retentissements si tard alors que la maladie a eu lieu il y a si longtemps??

Mon père est soigné pour du cholestérol et des tri glycérides, mais rien de plus, rien qui laisse présager un décès proche.

Je suis d'autant plus inquiet, qu'il pratique une sorte de politique de la terre brûlée....en effet il a toujours aimé la bonne chair, mais maintenant il s'enfile une bouteille d'alcool quasi complète (vin) et il faut le freiner.

Je ne sais que faire.... Faut il le rassurer ou au contraire le laisser vivre sa vie.

Je sais que d'une manière générale il a tendance a se comporter uniquement selon son bon vouloir n’écoutant personne.

Cependant, ce soir 24 décembre, il a parlé deux fois de sa mort sous l'effet de l'alcool.

Je lui ai fait remarqué: il m'a répondu qu'il était mourrant.

Le pronostic vital peut il être engagé a ce point, en dehors de toute autre pathologie??????
_____________

Participez au sujet "Rhumatisme articulaire aigu mal soigné pour causes d'allergies."