Portrait de RRebelle

Bonjour,

Suite à un cortisol à 173 nmol/l (100-540)à 8h en décembre, j'ai fait un test au synacthene.

dosage à 8h

ACTH 4.1 pmol/l(1.6 13.9)
Cortisol avant injection 265 nmol/l (100-540)
Cortisol 30' après injection 426 nmol/l
Cortisol 60' après injection 586 nmol/l

J'en déduits donc que tout est normal et aucune explication pour le cortisol du mois de décembre qui est d'ailleurs bien remonté, pratiquement 100 nmol/l en plus.

Merci

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Si cela implique que le problème vient de l'hypophyse puisque les surrénales elles réagissent bien à la stimulation.

Donc si elles étaient stimulées plus par l'hypophyse elles produiraient plus de cortisol.
Ce qui implique donc que le problème vient du fait que l'hypophyse ne donne pas les bons ordres aux surrénales.
Comme elles ne sont pas stimulées, l'ACTH est relativement bas, elles ne produisent pas de cortisol qui est donc lui aussi bas.

Donc il faut faire une IRM afin de voir ce qui se passe.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Stef@nie
J'aime 0

Bonjour,

Agée de 31 ans, j'étais suivie par une endocrinologue suite à un nodule volumineux à la thyroïde, et après m'être fait opérer, j'en ai profité pour lui parler d'un autre problème qui me pourri la vie depuis très longtemps. Je souffre d'une pilosité excessive, qui au début s'étendait surtout au niveau des jambes,les bras et un peu de duvet sur la lèvre supérieure et le menton. Mais depuis quelques années, ce duvet s'est transformé en pilosité anormale (poil noir sur la lèvre supérieur et le menton pour le visage et quelques poils autour des mamelons et la ligne pubis-nombril). J'ai aussi un cycle menstruel très perturbé, la poitrine qui fond comme neige au soleil... J'ai déjà pris de l'androcur, mais puisque j'avais tous les effets secondaires, je l'ai arrêté.
Du coup mon médecin m'a prescrit un bilan hormonal, en deux parties. Suite à la première analyse, elle m'a conseillé de faire un test au synacthène pour vérifier s'il y avait anomalie génétique. J'ai tous les résultats, je n'y comprends rien et mon endocrino est en vacances. J'angoisse assez car j'ai pas mal de soucis de santé. J'aimerais qu'on puisse me rassurer et ne plus me faire des noeuds au cerveau en attendant son retour.

Les premiers résultats étaient les suivants (fait en début de cycle - 6ème jour):

FSH: 4,8 ui/l (valeurs usuelles 3,5 à 12,5)
LH: 8,6 ui/l (valeurs usuelles 2,4 à 12,6)
Prolactine: 29,0 ng/ml (N: 5 - 23,3)
Estradiol: 68,5 pg/ml (valeurs usuelles 13 à 166)
Testostérone: 0,47 ng/ml (N: 0,06 - 0,48)
Delta 4 androstènedione: 15,89 nmol/l ou 4,45 ug/l (valeurs 2 - 10 nmol/l)
DHA sulfate: 4,10 nmol/l ou 1,52 mg/l (valeurs 2,30 - 7,30 nmol/l)
17 alpha hydroxy progestérone: 5,21 nmol/l ou 1,72 ug/l (valeurs: 0,3 - 3,3 nmol/l)

Pour le test au synacthène (fait à 8h au 9ème jour du cycle):

Cortisolémie:
T0: 18,2 ug/dl et T60: 26,0 ug/dl (je n'ai pas les normes)

21 Désoxycortisol:
T0: valeurs:

17 Alpha Hydroxy Progestérone:
T0: 6,4 nmol/l ou 2,1 ng/ml et T60: 6,9 nmol/l ou 2,3 ng/ml
valeurs: T0 de 0,6 à 2,4 nmol/l en phase folliculaire et

J'ai oublié de préciser que ma petite soeur a également le même problème...
Si quelqu'un pouvait me donner un peu d'explications, ça m'aiderait beaucoup.
Merci.

Participez au sujet "Résultats test synacthene"