Portrait de louloute75

Moi j’ai souvent pour habitude de résumer en vie en une seule phrase, « lorskil y a vie il y a espoir » je suis pourtant issue d’une famille très pieuse mais je peux vous confier ici que ma foi avait fortement chancelé avec les evenements qui me sont arrivés à un moment terrible de ma vie de couple, moi j'ai été victime d’une infertilité inexplicable après les traitements simples, je peux en reparler ici car non slmt je me sens vraiment en confiance avec vous mais je l’ai fait une fois dans un crew d’infertilité sous un pseudo bien rare question de garder l’anonymat malgré tout ! j’espère que vous me comprenez

Portrait de louloute75
J'aime 0

Coment ne pas vous dire que j'avai suivi une thérapie des stylos purogen, celles qui sont déjà passées par la procré médicalement assistée doivent forcément en avoir entendu parler, mais ce traitement a rendu les choses plus compliquées, je ne puis vous l’expliquer pourquoi car moi-même j’avai rien pigé de tout ce que le gygy avait essayé de dire pour m’apaiser, huuum ! mon médecin spécialiste n'arrivait pas d'en trouver l'explication elle-même je dosi vous le dire, vous me direz peut-etre que je susi mal placée pour l’apprécier mai c’était evident qu’elle était tout autant que moi un peu larguée

Portrait de kendra24
J'aime 0

ah ma chere louloute parfois on s'en mêle un peu les pédales tu sais, hum tu sais un bilan de fertilité ne dévoile pas toujours tout tu sais, S’ils peuvent révéler de nombreux facteurs susceptibles d’expliquer une infertilité, les examens du bilan ne permettent pas d’explorer certaines étapes de la fertilité com ce que les spécialistes appel la fécondance. Tous les examens dont nous disposons ne permettent pas de tout voir ou tout expliquer, et les facteurs environnementaux et psychologiques ne sont pas mesurables par des tests quoi, c’est un pe pour cela qu’on utilise l’expression infertilité inexpliquée , maitenant à chaque ca ses spécificités, un peu comme pour ton cas...

Portrait de aicha-lune
J'aime 0

cc louloute, ah tu as subi une therapie par puregon? et qu'et ce que ça a donné ? tu sais moi je ne suis pas très souvent du genre à croire vraiment à cette appelation en pma d'infertilité inexpliquée, pour moi ça me parait totalement absurde , tu me diras que je ne suis pas gygy c'est bien vrai, mais il existe ce qu'on appelle une relation de cause à effet dans tte chose, on m'a parlé pour mon cas à mes débuts que ça pouvait etre une infertilité inexpliquée, or par la suite on bien fini par me dire ce qui coincait chez moi, je ne remercierais jamais assez le centre ART d'istanbul pour ce qu'ils ont fait moi

Portrait de louloute75
J'aime 0

Huuuum la seule chose certaines c'est que je n'ai pas encore réussi à tomber enceinte du deuxième enfant, et pourtant laissez moi vous dire que ma première grossesse, je l'ai vécu sans souci, eh oui vraiment sans souci, j’étais loin d’imaginer que tomber enceinte pouvait etre si précieux moi, la seule chose grave qui m'arrivait en procreation était une fausse couche avant le premier enfant, et ça meme c’était loin d’etre une fatalité à mes yeux car j’étais plutôt zen que qlq mois plus tard je retomberais enceinte quoi

Portrait de diams56
J'aime 0

louloute je suis connectée deuis le matin et je lis ton histoire seconde après seconde après chaque publication que tu fais, tellement c'est captivant et accrocheur, ma puce je vais te dire que je ne suis pas trop surprise de ce qui t'est arrivée, non pas que je suis insensible à la peine que tu as eu, mais simplement du fait que ce genre de situation est légion tous les jours ici chez nous en france, malheureusement notre systeme de santé pma malgré l'appui de la sécu, n'est pas du tout performante et ça explique pourquoi nous nous tournons de plus en plus vers l'étranger, je suis tout au moins contente que la fin de tes peines se soit bien conclue avec ton voyage à kiev, dis moi stp dans quel hopital tu as commencé ici en france ma grande

Portrait de louloute75
J'aime 0

La réalité est donc que cette expérience de fausse couche est bien tragique pour moi dans les premieres semaines qui ont suivi , mais lorsque j'ai réussi la grossesse suivante je crois que ma fc est devenu une épreuve abattue, huum un épisode triste mais survécut et désormais classé aux oubliettes , donc, après une grossesse saine et normale je ne pensais pas me retrouver en difficulté retomber enceinte, je ne sais pas si vos expériences ont été autant alambiuées mais au début de nos essais, en théorie j'avais 5 ans du décollage entre les g1 et g2.

Portrait de diams56
J'aime 0

huuuum 5 ans de decollage entre G1 et G2, je trouve cela perplexe à mon avis mais bon! oh lala la fausse couche, toi au moins tu as eu la chance de parvenir à ce niveau, moi je n'avais meme pas eu le bonheur de me voir avoir un retard dans mon cycle menstruel, je me souviens de ces matins ou je me réveillais en sursautant et envoyant ma main dans ma culotte je voyais que j'avais commencé saigner! pour tes fausses couches je pense certainement que soit c'était la qualité de tes ovocytes qui n'étaient pas du tout bonnes, soit alors ton endomètre etait buzzy et donc pas possible de voir les brybry s'y accrocher, qquelle explication on t'avait donnée face à ça louloute????

Portrait de aicha-lune
J'aime 0

je me souvient quand mon mari avait appelé le centre ART à istanbul pour leur parler de mon cas, on nous a dit ceci: quand bébé tarde à se déclarer, on ne passe pas en PMA tout de suite ! Une batterie de tests est nécessaire (à commencer par savoir si vous ovulez bien !). Les résultats décideront de la suite des opérations : chirurgie en cas de kystes, de fibromes ou d’autres problèmes utérins ou fécondation in vitro. donc voilà un peu quoi,

Portrait de louloute75
J'aime 0

Je me sentais à l'aise de porter le bébé. Je me sentais en pleine forme quoi. Lorsque vous désirez un bébé et vous vous sentez prête, n'est-ce pas le meilleur moment les filles? Et pourtant, laissez moi vous confier donc que notre deuxième enfant s'est fait attendre, vraiment attendre au point que j’ai pensé au mauvais sort et toutes plein d’autres choses les plus iniques, je crois c'est après 4 mois d'essai que j'en ai parlé à ma gygy. La première chose qu'elle a faite c'etait un écho pelvien, c’était l’une des premieres fois de ma vie que j’entendais ce genre de mots ou d’exams à faire ! tout cela me semblait bien banal et pourtant….

Portrait de carmelle2
J'aime 0

tout à fait louloute, moi je dirai que meme lorsqu'on est surprise par une grossesse et que l'on est prete à la garder , on en devient amoureux quelques semaines plus tard lorsqu'on commence à sentir véritablement en nous une petite vie qui nous dit à chaque minute "maman je t'aime", les petits coup de pieds que le bébé nous donne est un bonheur que je souhaite vraiment à toute au femme d'où qu'elle se trouve au monde, c'est une mague que l'on pourrait expliquer et je comprend celles qui sont dans l'impossibilité naturelle de pouvoir tomber enceinte, je rends hommage à la medecine et tout ce que nos gygy font tous les jours pour nous rendre un peu soit-il heureuse! tant ici en france qu'ailleurs

Portrait de louloute75
J'aime 0

Ma gygy à la pma de nantes a tout de suite découvert que ma réserve ovarienne est hors de la norme, honnetement je dois vous dire qu’à cette epoque je ne savais meme pas à quoi renvoyait le terme réserve ovarienne moi, voilà qu’aujourdhui j’en parle avec presque autorité hahahah, elle insistait que ma réserve n’est pas du tout bonne, pas encore épuisée c’est vrai, mais une dystrophie des ovaires, donc d’après elle c'était possible de normaliser et booster mes ovaires, à ce moment là je commencais à comprendre que des lendemains pas du tout roses pouvaient m’attendre quoi, c’est quoi cette affaire de « booster » mes ovaires ?????

Portrait de clementine24
J'aime 0

tu as parlé de fausse couches??? huuum j'en ai froid au dos moi! en tout cas louloute estime toi heureuse ‘avoir découvert ça assez tot, car malgré qe c’est rare certaines femm ne le sauront jamais puisque leur capacité à démarrer et poursuivre une grossesse jusqu'au bout n'en sera pas affectée quoi, mais le plus important est que tu ais fini par trouver la bonne orientation pour t'en sortir, mais en général je dois sire aux autres que la petite taille de nos utérus empêche la poursuite de la grossesse jusqu'au terme, comme koi pour remédier à la répétition des fausses couches par exple, une chirurgie d'agrandissement peut alors être effectuée vois tu

Portrait de louloute75
J'aime 0

Comme thérapie la gygy m'a prescrit des stylos, la première fois qu’elle m’avait parlé des stylos je tombais des nues hein, stylos ????? c’est quoi cette histoire ??? et pourtant c’était en tant qu'une nutrition spéciale pour optimiser ma fertilité, aujourdhui je peux vous expliquer que ce système de nutrition consiste à consommer des produits riches en vitamine E, cholestérol bienfaisant etc, mais si pour les gourmandises je n'ai que de l'appétit, j'avais des troubles à accepter ces stylos moi. Même si c'est la solution la plus confortable et presque sans douleur. Sans attentes régulières de l'infirmière à l'hôpital

Portrait de clementine24
J'aime 0

oui oui les stylos c'est encore tout au début hein! on n'en parle meme plus dès lors que les iac n'ont rien donné et que le don d'ovocytes est évoqué! Mais sinon comment ne pas dire que les expériences connues surtout en France étant si difficiles et indécises, je dirais meme que c’est la même chose quand on attend com pour ma part que notre flirt du lycée nous appelle hahahahahahahah : soit il va vous demander de l’accompagner au bal de promo, soit il va vous larguer, hahahahhahaha hé oui oui louloute c’est pas très différent de cela. Ca peut être le jour le plus heureux de votre vie comme votre monde peut s’effondrer autour de vous, ah quelle galère !

Portrait de aicha-lune
J'aime 0

les fameux stylos eh oui! tu sais la stim est presque banale tu sais, on le fait un peu partout mais j’ai fini par comprendre avec tous mes échecs fiv avant d’arriver en turquie que cel est bien complexe que nous le croyons, en fait l'une des principales causes d'infertilité est l'absence ou l'irrégularité d'ovulation, ça nou le savons déjà toutes, en fait lorsque l'ovulation ne se passe pas régulièrement tous les mois, on peut y remédier par la prise de médicamen

Portrait de louloute75
J'aime 0

J'avai toujours eu peur des piqures moi, et ça depuis ma petite enfance looool, ce n'est pas une phobie en tant que telle, mais je dois vous dire que je ne suis pas habituée à me piquer et j'ai du mal d'en penser! J’ai toujours préféré les cachets contrairement aux piqures de tout type les filles, seulement après une longue conversation avec la médecin, des echanges parfois difficiles avec mon chéri, et après une réflexion d’une semaine, j’ai finalement accepté la stimulation des ovaires, j’étais loin d’imaginer que je n’étais qu’au debut d’une épopée qui me conduirai meme jusqu’à kiev pour tomber enceinte

Portrait de bambis
J'aime 0

les fameuses piqures !!!!! Hhaahahahahahaha que c’est vraiment particulier lorsque l’on est déjà vraiment engagé dans le processus de fécondation in vitro, je pe en rire un pe aujourdhui, je me souvient avec un gros pincement les moments où vous passez votre temps à penser à la prochaine injection dans les fesses, hahahahahaha. vous vous tortillez en essayant de trouver la bonne position pour laisser la place à la gigantesque aiguille. Ah mon dieu vous vous retrouvez dans une étrange position sexuelle, mais cette fois vous attendez que votre mari vous plante joyeusement une longue aiguille graduée pleine de progestérone dans le popotin.

Portrait de aicha-lune
J'aime 0

hum position sexuelle, lool dans ces moments de détress nous pensons souvent à tout, je te comprend ma puce! c’est ce qu’on appelle l’induction d’ovulation. Les médicaments prescrits sont administrés sous forme de comprimés, d’injections ou à l’aide d’une petite pompe. Le médecin déterminera la thérapie la plus adaptée à chaque patiente. Celle-ci dépendra notamment des causes sous-jacentes de l’absence d’ovulation, chaque cas n’est tjrs pas égal à un autre selon les patientes quoi

Portrait de louloute75
J'aime 0

Mais je vous jure, si mon assurance n’a pas pu recouvrir les frais du traitement ici en France je crois que je l’aurais pu refuser, hum et pour toujours, c’est assez cher et en même temps peu agréable de pratiquer chaque jour, honnetement je dois vous avouer que si j’avais su je serai parti depuis en ukraine pour ma pma avec tous les avantages que ça comporte, mais par ignrance j’ai trainé ici et dépensé inutilement pas mal d’argent pour aucun résultat sérieux, pourtant l’envie d’enfant m’a poussé vers la stimulation des ovaires, je commencais à comprendre que ma vie ne sera plus comme avant, mais bon le plus important pour moi était de voir mon bidou pousser loool

Portrait de bambis
J'aime 0

la stim des ovaires mon dieu! qu'est ce que ça me rappelle tellement de choses en te lisant louloute, je susi très émue non seulement de te lire mais aussi de voir que je ne suis pas la seule à connaitre l'ukraine ou l'espagne en matière de pma, pour mon cas je dois vous dire que tout se résume dans ce genre de cas au coup de téléphone que vous attendez de votre médecin : un oui, c’est positif, ou un n on, c’est négatif. En tout cas c’est de cette façon que ça se passait un peu en France, . c’est après l’expérience de kiev que j’ai compris que les injections dans le fessier comme on me le faisait en France appartiennent à une technique révolue. Aujourd’hui, on pique plus couramment dans le bas-ventre et c’est ce que m’avait recommandé mon médecin une fois retournée en France avant de revenir.

Portrait de aicha-lune
J'aime 0

Pour une insémination intra-utérine comme ce que j’avais au debut de mon programme fiv, j’ai retenu que l'objectif est d'obtenir 2 à 3 ovul matures gràce à une stimulation ovarienne légère, mais par contre pour une fiv ou icsi comme celle qui m’a réussi au centre ART de turquie,par contre l’embryologue de l’hopital américain distanbul m’expliquait que, l'objectif est d'obtenir un grand nombre d'ovocyte, une dizaine generalemen, on parle alors d'une stimulation ovarienne contôlée

Portrait de madamedupont
J'aime 0

bjr , j’avoue que c’est vraiment pas facile de se faire une procréation médicalement assistée ici en France, surtout lorsque tu as eu par après la chance de voir comment ça se passe ailleurs par exple comme en grèce ou en ukraine surtt lorsqu’il s’agit de la fécondation in vitro avec don d’ovo, c’ets vraiment le jour et la nuit et je ne le dirai jamais assez que nous autre on devrait avoir honte à voir comment les autres s’organicent au point de voir nos femmes courir vers ces destinations pour trouver satisfaction, j’ai été si ahurie de voir comment le département francophone de biotexcom était rempli des femmes souffrant d’infertilité venant de chez nous, mais ça ne dit rien à personne ici

Portrait de louloute75
J'aime 0

Alors les 4 mois se sont écoulés, mais les examinations ont montré le résultat négatif, et pourtant la stimulation n’a pas marché, le constat était toujours froid et clair purée : j’ovule peu, après le spermogramme de mon chum la gygy m’a proposé le recours à l’insémination artificielle, sans trop réfléchir on l’a accepté, mais sans résultat aussi, Iac n’a pas fonctionné. La médecin m’a dit que la dernière chance c’est la Fiv avec donation des ovocytes, ovodonation comme elle aimait le dire !

Portrait de louloute75
J'aime 0

on a donc décidé de continuer notre projet d’enfant, on était pret pour commencer le protocole de Fiv don et voilà pourquoi je disais plus haut que si avions su nous serions parti immédiatement le faire en ukraine vu que c’est un véritable parcours de combattant ici en France et pas tjrs un résultat heureux au bout, mais bon nous ne savions rien et lorsqu’on a fini toutes les analyses nécessaires notre médecin spécialiste nous a accepté au dossier du traitement, tout était parfait sauf les cellules il parait , alors on a dû attendre au moins 6 mois, hum vous savez mieux que moi que rien n’est facile en pma ici

Portrait de madamedupont
J'aime 0

louloute moi je revois tjrs cette matinée lugubre où le médoc m’apprenait la terrible nvl , nos espoirs alors avaient atteint des sommets complètement irréalistes et on commencait à nous organiser pour le futur. On m’avait implanté 2 brybrys et mon chéri s’attendais à une grossesse gémellaire, huum mon œil oui !!!. financièrement c’était trop stressant vu que toutes ces tentatives étaient remboursés par la sécu et c’est au moins là l’avantage que notre pays nous affre dès lors que c’est un dossier propre quoi! parfois c'est souvent interessant ici en france tout de meme, meme si c genre de cas sont bien rares ça

Pages

Participez au sujet "remenber infertilité inexpliquée"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.