Portrait de Marilynou

Bonjour, voilà j'ai un souci qui m'inquiète malgré les avis medicaux.
En déc 2009, j'étais sous pilule (depuis plus d'un an apres ma grossess) MINULET. J'ai eu mes règles debut décembre. J'ai oublié la pilule une petite fois dans le mois (il m'etait deja arrivé de l'oublier 3 voire 4 jours consécutifs les mois avant). Et j'ai eu des pertes "marrons" comme fin de règles 15 jours apres. J'ai stoppé la pilule suite aux conseils de la secretaire gyneco. Fin déc, mon gynéco me fait une écho : Normale. Janvier, mes règles arrivent en date attendue mais des pertes très très peu abondantes et plutot marrons. Février, au bout de 28 jours, idem.
J'ai tel mon gynéco, qui pense que ce n'est pas inquiétant. Seulement à chaque fois que j'ai arreté la pilule dans ma vie, j'ai tjs eu des règles très abondantes et tres rouges...
Je n'arrete pas de me poser des questions, à me demander s'il n'y aurait pas un souci de tumeur ou autre localisée au niveau hypophyse ou hypothalamus.... Je cogite bcp trop et j'ai honte de parler de ces craintes à un médecin de peur qu'il ne me prenne pas au serieux...
J'ai 32ans... j'ai fait un bilan thyroidien il y a un mois et resultat prise de sg normal.
Merci de m'aider...

Participez au sujet "Règles pas très normales..."

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "Règles pas très normales..."

  • Kwashiorkor ... Le kwashiorkor est une forme de malnutrition qui touche les enfants ayant entre ... J'aime 0 Favoris Le kwashiorkor sévit essentiellement en Afrique tropicale et équatoriale ...
  • ... sevré quand son cadet vient de naître : traduction de Kwashiorkor en dialecte ashanti du Ghana.   Commenter 0 ... en Afrique tropicale et équatoriale, que le kwashiorkor sévit et touche les enfants entre 6 mois et 3 ans, au moment du ...
  •  Les individus, sujets, présentant un risque élevé de malnutrition (calorique), ou un déficit en protéines sont (liste non exhaustive):

    • Les personnes soumises à une alimentation insuffisante de façon générale (famine).
    • Les individus en soins intensifs.
    • Les grands brûlés.
    • Les patients souffrant de maladies chroniques (cancer).
    • Les polytraumatisés.
    • Les patients opérés du tube digestif.
    • Les patients soumis à un traitement par radiothérapie ou chimiothérapie.
    • Les individus présentant des troubles digestifs chroniques (depuis une longue période).
    • Certains diabétiques.
    • Les personnes âgées vivant seules.
    • Les personnes souffrant de pathologie articulaire grave (polyarthrite rhumatoïde, arthrose massive).
    • Les individus économiquement faibles ou négligents, incapables de se préparer une alimentation équilibrée.
    • Certains malades mentaux.
    • Les individus souffrant d'anorexie mentale grave.
    • Le patients obèses présentant quelquefois des déficits en protéines et en vitamines. Ceci est le résultat d'une alimentation déséquilibrée.
    • Les alcooliques.
    • Les toxicomanes (morphine, cocaïne et autres toxicomanies).
    • Certains adolescents surtout durant la grossesse.

    Voir également :
    Alimentation par sonde nasogastrique
    Kwashiorkor
    Marasme
    Dénutrition