Portrait de niki3200

Bonjour,
Depuis des année je souffre d'une rectite non spécifique sans saignement..J'ai subis plusieurs coloscopies on éliminé la maladie de cronh.Comme traitement pendant les crises je prend de la mesalazine soit suppos ou la vement et de l'unitraxene,mais les résultats sont aléatoires
Pour le moment je fais une crise douloureuse,douleur à l'anus et périnées.
Pourriez vous me donner vos expériences sur ce genre de maladie, il à 5 ans on m'a enlevé également un polype de 5 mm dans le rectum.
Je voudrais me soulager mais comment???.
La rectite non spécifique est elle si difficile à soigner
Merci d'avance

Portrait de Dr Martzolff Richard
J'aime 0

La problématique avec la rectite non spécifique c'est qu'on ne connaît pas la cause (étiologie) comme ceci est traité dans le texte concernant la

Rectite

C'est la raison pour laquelle il est très difficile de trouver un traitement adapté et quelquefois spécifiquement efficace. En effet, dans ce genre de pathologie gastro-entérologique, le traitement est celui de la cause.

On sait seulement qu'il existe une inflammation, d'où le terme rectite, du revêtement interne du rectum mais on ne connaît pas avec précision et exactitude la cause.

Les lavements à base de corticoïde semblent donner le plus souvent de bons résultats. Si bien entendu il n'y a pas de contre-indications.

Il existe des cas de Proctite liée à une infection par chlamydia. Spécifiquement les souches de chlamydia trachomatis des immuno types génitaux de D. à K.ou des immuno type de la LGV sont susceptibles de provoquer une rectite chez les hommes homosexuels ayant des rapports sexuels anorectaux.
La grande majorité des cas sont liés aux immuno type D. à K. et il reflète l'aspect soit d'une infection asymptomatique, soit d'une rectite discrète non différente de la rectite gonococcique. Ces affections peuvent également se développer chez les femmes hétérosexuelles. Les patients présentant une douleur du rectum, légère et un écoulement muqueux, ainsi qu'un ténesme et quelquefois des saignements, sont concernés par cette maladie. Presque tous présentent, dans les analyses de sang, des Neutrophiles sur l'étalement du prélèvement du rectum coloré par la coloration gram.
En ce qui concerne les autres types de rectite la visualisation intérieure de l'anus permet de mettre en évidence une certaine friabilité de la muqueuse associée à un écoulement de pus et de mucus. Dans ce cas c'est l'atteinte distale du rectum qui est concernée. Il ne faut pas également confondre ce type de rectite avec une rectite liée à un herpès dont la caractéristique est la survenue de douleur rectale sévère, de saignement et d'écoulement avec ténesme. Ceux-ci ressemblent à la maladie de Crohn du fait de la présence possible de cellules géantes de granulome. Ce type de rectite concerne le plus souvent des homosexuels.

Vous trouverez des renseignements en ce qui concerne les termes difficiles à comprendre, dans l'encyclopédie médicale Vulgaris.

Dr Martzolff Richard médecin responsable de l'encyclopédie médicale Vulgaris

Participez au sujet "Rectite Non Specifique"