Portrait de jolimaia40

et bien me voilà de retour.. avec les mêmes questions et sans les réponses.. j'avais eu un petit espoir de mieux.. le temps d'une grossesse, et voilà les symptomes qui réapparaissent tour à tour..fatigue extrême, envie de dormir à en souhaiter de ne jamais se réveiller, douleurs dans les bras, les jambes, infections des yeux de la bouche, états grippaux tous les 2 mois...
j'ai aussi les yeux qui brulent, la sensation d'une vision qui baisse alors que rien ne bouge;..
et pourtant, l'envie de vivre d'en profiter je l'ai d'autant plus que ma puce est là maintenant;. alors a tous ces médecins dont le diagnostic était psychologique et notamment fondée sur ma relation perso un peu compliquée.. tout est encore là..
j'avoue je ne suis pas retournée au CHU, pas envie de refaire 15 js de médecine interne pour m'entendre prescrire des anti dépresseurs que je ne prendrais pas..
mais je suis a nouveau très mal.. malaises, tension à 9.5... et surtout l'angoisse de me sentir à nouveau "sale", épuisée et sans motivation alors que j'aurais simplement envie de vivre..
que faire? ou trouver les réponses?
ne serais ce pas hormonal, puisque du mieux pendant ma grossesse??
j'ai besoin comme tous ceux que je lis ici et qui me semblent si proches de moi d'aide ou d"écoute..

Portrait de wynnie
J'aime 0

Bonjour
en 2008 vous aviez déjà un problème d'hypothyroidie non soignée qui n'a pas du s'arranger avec le temps.
avez vous refait récemement un bilan thyrodiien tsh t3 t4 et une échographie???

Portrait de jolimaia40
J'aime 0

j'ai refait une PDS à ma demande la semaine dernière, j'attends les résultats.. mais j'avais vu une endocrino lors de mon séjour en médecine interne qui m'avait assurer que de côté là tout allait bien...
alors comment insister plus?? j'ai toujours mes ganglions dans le cou et ca ils ne savent pas me l'expliquer.. sauf a dire que le scanner en a révéler un peu partout.. mais bon a en croire la déesse de la médecine interne, un traitement aux anti dépresseurs et un arrêt de travail de qq mois (que j'ai refusé) aurait suffit à me remettre debout...
j'avoue que le traitement homéopathique m'avait un peu soulagé, il faudrait peut être que je reprenne contact avec mon homéopathe.. mais c'est tout de même assez contraignant de s'avaler 50 petites pilules matin et soir.. peut être est ce la seule solution.. ???
mon médecin m'a donné des probiotiques ....

Portrait de wynnie
J'aime 0

non la solution n'est pas dans 50 petites pilules mais dans un cachet de lévothyrox tous les matins.
prends ton courage à 2 mains et cherche un endo qui t'écoute ou un bon médecin généraliste. pas besoin d'un grand ponte qui finalement ne reconnait pas ton problème d'hypo.

Participez au sujet ""rechute""

Articles à lire concernant ""rechute""

  • Rechute ... Une rechute est la réapparition des symptômes d'une maladie au commencement de la ... Favoris Imprimer La rechute traduit un nouveau départ d’une maladie existante, traitée, et en ...
  • Ictère épidémique à rechute ... fois. L'évolution de l'ictère épidémique à rechute se faire quelques mois vers la guérison. Le virus de l'hépatite A ...
  • ... Polychondrite récidivante Polychondrite à rechute Askanasy (syndrome d') Von Meyenburg (maladie ou syndrome de) ...