Portrait de Stank

Bonsoir,

j'ai une amie qui est une hystérique "cas d'école". Je suis sorti 6 mois avec cette fille dans un jeu bizarre d'amitié un peu amoureuse, sans que bien sûr jamais rien de concret (càd impliquant du sexe) n'arrive avant de m'en apercevoir. C'est une fille que j'aime bcp, et j'ai consulté pour me sortir de cette relation et comprendre ce qu'elle me faisait (quels personnes elles remplaçait chez moi et quels manques dont je n'avais pas idée elle comblait).
J'ai consulté, lu des ouvrages sur sa maladie et je me sens à l'aise avec cela.
J'aimerai l'aider, comment faire ?
Si vous avez été dans ce cas ou vous même êtes une hystérique "guérie" ou capable de témoigner, merci !

Portrait de Estraghon
J'aime 0

Bonjour,
Je ne sais pas où vous en êtes avec la "votre". J'arrive un peu tard dans le débat et je suis moi même à la recherche de témoignages. J'ai tout quitté pour reconstruire ma vie avec une femme qui s'est révélée être très probablement un cas d'école d'hystérie, avec famille très pathogène, comportements sociaux et privés aberrants, incapacité à construire un couple...et séduction maximale...c'est bien le problème...

Aujourd'hu nous sommes séparés, après 4 ans de relation et 2 ans de vie commune, à la suite d'une énième crise qu'elle a savamment orchestrée...Je crois que tous ce que l'on peut lire sur l'hystérique qui ne se satisfait que de l'insatisfaction est vraie. D'une certaine façon je l'ai confrontée à un gros problème qu'elle ne pouvait résoudre: je l'aimais vraiment, je décryptais son théatre (au bout d'un certain temps quand même...), je résistais enfin.
J'ai été frappé par l'absence totale d'introspection dont elle a fait preuve: elle croit être libre, et ne voit jamais où son les problèmes dans son comportement. J'ai été également frappé par l'espèce de sadisme qu'elle développe vis à vis de moi (en me racontant régulièrement toutes ses frasques depuis notre séparation, ou en me laissant espérer, puis en me douchant etc....) J'en arrive à une conclusion très pessimiste sur ce type de personnalité, d'autant plus que sa volonté de se faire soigner est nulle (elle n'a pas de problème) et que les quelques fois où elle a vu un psy, elle lui a probablement donné le change (ce qu'elle fait très bien, son intellect est au dessus de la moyenne...).
Au total la seule question qui demeure pour moi et que j'ai entrepris d'explorer avec un psy est de savoir ce qui m'a attiré chez elle, quel manque elle a pu combler, dans quelle faille elle a fait son lit...

Allez courage à nous deux, nous pourrons éventuellement fonder un club des coeurs brisés par ces femmes si prometteuses et si insaisissables...

Portrait de Stank
J'aime 0

Ah merci, j'ai eu un témoignage sur un autre forum, atoute, sur celui là
je désespérai ;-).

Alors en fait, je suis toujours amoureux de "la mienne", on se croise sans trop se regarder et j'évite de la relancer en ce moment. Bref je résiste moi aussi ;-)

La "mienne" est plutôt lucide, elle admet avoir des problèmes et des déboires sentimentaux et affectifs. Elle voit des psys, elle est suivie, mais je crois qu'elle en change trop souvent. Elle parvient presque à parler d'elle, c'est pour cela qu'elle me touche bcp parce que je ressent sa peine.

Oui, elles sont tout bonnement irrésistible, ce mélange de séduction pure, d'attraction sexuelle et de demoiselle en détresse, c'est vraiment un cocktail à attraper le mâle. ;-)

Sinon j'ai fini ma thérapie de mon côté, je le vis très bien, j'accepte ce que je suis, notamment le fait, assez étrange, que je suis, moi même, un homme hystérique ;-) Un peu quoi. Ce qui explique pourquoi elle et moi nous nous entendions merveilleusement bien ! ;-)
Et bien sûr, je suis, je serai, je mourrai en étant amoureux d'elle, mais bon tant pis ! C'est comme cela, je l'accepte (j'ai juste mis 6 mois à apprivoiser ce sentiment ;-)

Un club, enfin un groupe de soutien, oui, pourquoi pas, parce que je trouve que quand on est dedans, c'est très douloureux, et ça vous fout vraiment par terre. Sur une personnalité fragilisée, ça peut conduire au suicide je pense. Vous me mailez en privé ?

Participez au sujet "Recherche témoignages névrosée hystérique"