Portrait de Carine

Besoin d'information sur la maladie whipple, car les medecins pensent que mon époux est atteind de cela. qui lui détriurais des parti du cerveau,il ne peut plus parlé ni boire, ni manger.je ne sais que sera notre avenir. pourra t-il récuper sa parole, manger, boire? aidez moi s'il vous plait! merci

Portrait de anonymous
J'aime 0

Vous trouverez des éléments de réponse dans notre rubrique Encyclopédie :

http://www.vulgaris-medical.com/encyclopedie/whipple-(maladie-de)-4882.html
Whipple (maladie de) : causes, symptômes, traitements, dans l'encyclopédie Vulgaris-Médical

Portrait de tchoukette
J'aime 0

Bonjour Carine, mon père est également atteint de la maladie de Whipple neurologique, ça fait 3 ans que la maladie s'est déclarée, il est sous traitement antibiotique mais il n'y a pas d'amélioration.
Pourrions nous rester en contact afin d'échanger des informations?
Cette maladie est tellement rare que l'on se sent vraiment seul...
En espérant que l'etat de votre époux se soit amélioré.

mon e-mail :

cordialement,
a-c

Portrait de albert boueno
J'aime 0

En effet, la maladie de Whipple est une affection rare qui est susceptible d'entraîner, contre une atteinte de l'appareil digestif qui se manifeste quelquefois sans symptôme également une altération de l'état général avec fièvre présente de nombreux ganglions, douleurs dans les articulations, présence d'un purpura (taches de sang dans la peau (une atteinte des valves cardiaques et une atteinte inflammatoire du système nerveux périphérique central c'est cela qui semble concerner ce patient.

Portrait de MTM
J'aime 0

Bonjour a tous! mon médecin dit que j'ai la maladie de Whipple! Cela fait presque 2 ans que j'ai mal aux articulations (cheville droite, les 2 genoux et maintenant coude droit et nuque) une grande fatigue et des problèmes neurologiques. Ceci avait été diagnostiqué comme Syndrome de fatigue chronique. Actuelleent en attente d'une confirmation de la biopsie. Je prends des antibiotiques et antinflammatoires.
Pouvez-vous me donner des informations, conseils..........
merci,
MT

Portrait de tchoukette
J'aime 0

Bonjour mtm,

La forme neurologique de mon père a été détecté au bout d'un an, après avoir cru que c'était un accident vasculaire cérébral. Il est traité a l'hopital de la timone par le doc Caphan dans le service du professeur ali cheriff. Ca fait 18 mois qu'il prend 12 cachets d'adiazine 500 par jour, plus d'autres médicaments (l'adiazine étant un antibiotique). Lors de la PL, on n'a pu retrouver la bacterie, mais vu l'aggravement de la situation et les symptomes, ils en ont conclu que cela restait tous les symptomes de la maladie de whipple neurologique.
ces symptomes sont une perte importante d'équilibre, des myoclonies, un nystagmus, il n'arrive plus le reflexe d'avaler sa salive, sa voix a complètement changé cad qu'il force pour creer les sons.. etc
Les degats causés par la bacterie se situent au niveau du tronc cérébral.

Avez vous eu les resultats de votre biopsie?

Cordialement,

ac

Portrait de farid bachi
J'aime 0

bonjour tous se que je pu vous dire si de contacté le profeseur ioualalain de lhopital ait idire d'alger si un des mieur profeseur de mondentie ou voire le maitre asistant de lhopital zmirli de elharrache si a leste d'alger 10 km par tel 0021319service de rensigement il te donne les n de ces deux hopital et apré vous demandé de parler a ces midecins

Portrait de michelwhipple
J'aime 0

Bonjour
Je me permet d'écrire ici car étant moi même atteint de la maladie de Whipple
J'ai un spondylartrite ankylosante avec HLA b27 positif
Je vous dépose ici un lien qui vous aidera , je le souhaite , dans vos recherches . Sinon vous pouvez toujours me laisser un mot
http://fr.diagnosispro.com/les_information_sur/manifestations-cliniques-maladie-de-whipple/21181-104.html

Portrait de Tchoukette83
J'aime 0

Bonjour à vous, anciennement inscrite sur le forum sous le nom de "tchoukette" ( deuxieme message du topic) je tiens à préciser que mon adresse mail à changer depuis pas mal d'année, je vous la communique si vous désirez me contacter concernant la maladie de whipple neurologique :

Prenez soin de vous
Ac

Participez au sujet "recherche information sur maladie whipple qui atteint le cerveau"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "recherche information sur maladie whipple qui atteint le cerveau"

  • L'hippocampe, appelé également corne d'Ammon, est contenu dans le cerveau. Il s'agit d'une structure bilatérale, se trouvant dans chaque hémisphère cérébral, symétrique et faisant partie du système limbique (notion d'anatomie neurologique remise en question par les neurologues et  neuropsychologues). Il s'agit d'une structure corticale, c'est-à-dire appartenant au cortex (autrement dit à la partie périphérique recouvrant le cerveau proprement dit et constituée de substance grise). Le cortex diffère de la substance blanche qui elle est constituée uniquement des fibres nerveuses des neurones situés dans le cortex.

    L'hippocampe est constitué de plusieurs unités. Chacun de ces modules possède une fonction que les neuropsychologues ont du mal à préciser. Une chose est certaine, l'hippocampe joue un rôle de premier plan en terme de mémoire. C'est avant tout la mémoire épisodique, donc événementielle, qui est gérée par l'hippocampe. Cette structure cérébrale pourrait jouer le rôle de répétiteur des informations en rapport avec le cortex cérébral proprement dit, c'est-à-dire celui du lobe frontal, pariétal et temporal avec lesquels l'hippocampe est en relation et travaille essentiellement durant les phases de repos ou de sommeil et plus précisément de sommeil paradoxal (notion de sharp waves).

    Il est important de souligner, en l'état actuel des connaissances neuropsychologiques, que l'hippocampe ne joue pas de rôle de stockage (ceci est également remis en question) de la mémoire mais uniquement en quelque sorte de médiateur, le stockage de la mémoire se faisant au niveau du cortex (voir notion de mémoire sémantique). Pour certains chercheurs en neuropsychologie tel que Francis Eustache, l'hippocampe serait le siège d'une mémoire à long terme, autrement dit de la mémoire de l'individu depuis le moment où il est capable de se souvenir.

    Les pathologies concernant l'hippocampe sont :