Portrait de Bibilolo

Bonsoir,

Personne vulnérable et travaillant en première ligne, je fais partie des gens qui ont reçu une première injection d'AstraZeneca (tout s'est très bien passé) et qui doivent avoir un rappel avec le Pfizer ou le Moderna.

Normalement, je devais recevoir mon rappel entre 9 et 12 semaines. C'est écrit sur mon certificat de vaccination.

On ne m'avait pas donné de rendez-vous pour le rappel et malgré le fait que j'ai donné toutes mes coordonnées, personne ne m'a rappelée.

A la télé et la radio, on parle maintenant d'un rappel "dans un délai de 12 semaines".

Ma question est donc :

Est-ce que le passage d'un délai de à 12 semaines est lié à des raisons médicales (risques si 2è injection trop tôt) ou, comme me l'a dit une amie travaillant dans le domaine médical, est-ce uniquement pour être sûr d'avoir assez de doses pour vacciner un maximum de personnes ?

Je ne veux pas prendre de risques si c'est un motif médical, mais s'il n'y en a pas, je préfère être protégée totalement le plus tôt possible pour travailler sereinement (je suis en première ligne), et, en plus, être sûre d'avoir un rendez-vous.

Est-ce que je peux me faire vacciner au bout de 9 semaines ?
Vais-je être refoulée si je prends un rendez-vous à 9 semaines ?

Merci de votre éclairage.

Participez au sujet "Rappel Pfizer ou Moderna après 1ère injection AstraZeneca pour personne vulnérable de moins de 55 ans"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "Rappel Pfizer ou Moderna après 1ère injection AstraZeneca pour personne vulnérable de moins de 55 ans"

  • ... La trichomalacie, est une affection du cuir chevelu se caractérisant chez l'enfant par la perte de cheveux par plaques, ...