Portrait de FANY

Je dois subir dans 5 jours une infiltration foraminale c'est a dire une infiltration dans le canal ou passe le nerf entre deux vertèbres lombaires. Pouvez vousme dire si vous en avez eu cet examen, comment ca s'est passé. Cet examen se fait uniquement sous controle radiologique.

Portrait de Dr Martzolff Richard
J'aime 0

Tout d'abord il est nécessaire de savoir que l'infiltration n'est pas là pour guérir mes cours soulager la douleur ce qui n'est pas le cas toujours. En effet infiltration qui est généralement soulage durant quelque temps, la douleur risque de revenir.
D'autre part il est nécessaire de savoir que ce geste est susceptible d'entraîner l'apparition de quelques complications à l'instar de n'importe quelle intervention sur le corps humain.
Il s'agit en particulier d'infection même si le risque est très faible c'est la raison pour laquelle un grand nombre est pris.
Vous devrez répondre à quelques questions que vous posera le corps médical:
Quelles sont vos antécédents médicaux et familiaux
Présentez-vous des allergies un quelconque produit (corticoïdes, l'iode, désinfectants)
Prenez-vous un traitement anticoagulant (antiagrégant plaquettaire, aspirine, Kardégic, Cadix, car sentine, Sintrom, son etsans, Piquite, Previscan etc.). Si c'est le cas il est nécessaire d'arrêter ce type de médicament avant l'intervention.
Êtes-vous asthmatiques
Avez-vous passé déjà un examen radiologique, comment se dérouler l'examen
Êtes-vous enceinte
Allaitez-vous ?

Il faut, avant l'intervention, être à jeun et arrêter certains médicaments que l'on vous précisera. Il est préférable d'être accompagné et d'avoir été aux toilettes avant l'infiltration.

Enfin, avant l'intervention vous devez remettre un papier mentionnant votre nom et votre accord pour la réalisation de l'examen, papier signé bien sûr. Sur ce papier figureront également le nom et adresse de l'établissement, son sigle et son téléphone.

Il n'est pas nécessaire de se faire hospitaliser pour ce type d'infiltration.
L'infiltration foraminale a pour but d'éjecter une substance anti-inflammatoire précisément un médicament contenant des corticoïdes (cortisone sur la parenthèse directement à l'endroit où le maire passe entre deux vertèbres après être sorti de la moelle épinière. Il s'agit de l'endroit où il est irrité et donc responsable de la douleur.
Cet endroit porte le nom de foramen, il s'agit d'un canal situé entre deux vertèbres.
Le geste s'effectue en cabinet de radiologie de façon à bien visualiser le trajet de l'aiguille qui permet l'injection de la cortisone. D'autre part la radiographie permet de choisir la zone exacte ou devra pénétrer l'aiguille.
Après avoir désinfecter la peau le médecin effectue une anesthésie locale qui est de plus en plus profonde de façon à insensibiliser la zone ou devra pénétrer la cortisone. L'anesthésie locale a pour but de rendre insensible la peau et les muscles et toutes les structures au voisinage du canal où passe le nerf irrité, de façon à ce que l'infiltration soit la moins douloureuse possible.
La technique de radiologie utilisée porte le nom de contrôle radioscopique.
Le radiologue visualise l'aiguille et la façon dont elle mise en place à l'approche du nerf irrité. Il injecte une petite quantité de produits contenant de l'iode afin de vérifier si l'aiguille est en bonne position, surtout son extrémité, puis il injecte le produit.
Il procède ensuite à la prise de quelques clichés radiologiques à chaque phase de l'examen.
Il est nécessaire de rester allongé toute la journée où a eu lieu l'infiltration et éventuellement le lendemain si cela est possible, de façon à obtenir de meilleurs résultats.
L'amélioration de la douleur se fait ressentir environ deux jours après l'infiltration.

Avant de vous rendre à la convocation, vous devez ne pas oublier la lettre du médecin référent, les examens de laboratoire que vous avez subi, les autres radiographies déjà passées y compris le restant de l'imagerie médicale, à savoir éventuellement les scanners, I.R.M., scintigraphies osseuses, échographies etc.) et enfin une lettre écrite mentionnant le nom de médicaments que vous prenez.

En ce qui concerne le suivi il faut savoir que l'infiltration est efficace environ 48 heures après l'injection de corticoïdes. S'il survenait une douleur importante après l'injection il est important de recontacter le centre et le médecin responsable qui a pratiqué l'infiltration. C'est la raison pour laquelle il faut toujours noter le numéro de téléphone de celui-ci.

Dr Martzolff Richard médecin responsable de l'encyclopédie médicale Vulgaris

Portrait de FANY
J'aime 0

Merci Docteur,

je vais y aller courageusement.

Portrait de trenty
J'aime 0

Bonjour Docteur,

suiste à des douleurs dans le dos, j'ai du faire un examen tomodensitométrique lombaire , cet examen révèlle un pincement du disque à prédominance postérieure.

Hernie discale à grand rayon de courbure et à renforcement postéro-latéral gauche au contact du fourreau dural et de la racine S1 gauche. atteinte dégénérative inter-apophysaire postérieure bilatérale et symétrique.

Conclusion: discopathie L5-S1 avec débord discal global et hernie discale postéro-latérale gauche.

le docteur souhaite faire une infiltration foraminale, moi je ne le souhaite pas , je préfère une intervention chirurgicale qu'en pensez-vous? car j'ai bien peur que celà ne soit pas le remède miracle .

Docteur, pourriez vous me répondre s'il vous plaît merci d'avance. M trenty

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Il n'y a pas de médecin sur le forum en ce moment.

L'intervention chirurgicale n'est pas à faire dans un premier temps car on attend en général qu'il n'y ait plus aucun autre recours possible et que l'on soit à risques de paralysie.

Pourquoi ? Parce que tout simplement l'opération peut ne rien améliorer mais en plus peut même aggraver les choses.

Donc dans un premier temps, l'infiltration est la meilleure solution.
Il faut simplement prévoir du repos complet pendant les 48 à 72 heures qui suivront l'infiltration et boire aussi beaucoup d'eau.

Personnellement l'infiltration a permit de soulager une très grosse crise pendant laquelle je ne pouvais plus me tenir droite du tout. J'étais complètement tordue et pliée en deux. Cela fait maintenant plusieurs années et je n'ai pas eu à en refaire à ce niveau.
Parfois quelques crises douloureuses reviennent mais dans ce cas les intra-musculaires de corticoïdes + calmant suffisent mais associées aussi bien entendu à du repos.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Participez au sujet "Qui a eu infiltration foraminale de corticoides ,"