Portrait de milou76

Bonjour !
C'est juste une toute petite question : lors de mon séjour en clinique pour des flashs de corticoides (inflammation du système nerveux central), j'ai été perfusée très tôt le matin par un infirmier très fatigué, et bigleux (visiblement presbyte !) : il a fait la perfusion, mais à aussi percé la veine vers l'extérieur..! J'ai eu de la "chance" car l'aiguille s'est mis dans le bon sens, et les corticoïdes ne sont que très peu passés en intra-dermiques. Par contre, je souhaite que ce monsieur aille consulter un ophtalmo pour éviter que le problème se pose pour une autre personne, car ça peut être beaucoup plus gave que pour moi..!
Pour envoyer un courrier à la clinique, je cherche le nom précis de l'erreur commise : une infirmière me l'a dit, mais j'ai oublié...
Merci d'avance,
Milou

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Bonjour milou76,

Dans les risques d'une perforation veineuse, on retrouve le terme " extravasation " = incident de perfusion favorisant le passage du liquide dans les tissus avoisinnants.

Etait-ce un perfusion du pli du coude ?
- Veine de la région antéro-interne dite veine basilique,
- Veine de la région antéro-externe dite veine céphalique.

Etait-ce la mise en place d'une aiguille ou adaptation au système de voie d'abord ( cathéter ) ?

L'arrêt de la perfusion a-t-il été immédiat ?

Vous êtes-vous plein de douleur à ce moment ?

Avez-vous des symptômes, aujourd'hui de cet incident de perfusion ?

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de milou76
J'aime 0

Merci beaucoup pour votre réponse très rapide !
Voici quelques précisions (dans la mesure de ce que je suis capable de me souvenir précisément...)
La perfusion a été posée juste avant le pli du coude (donc à l'intérieur du bras). Je n'avait pas de cathéter à proprement parler, mes veines étant trop petites pour cela (dixit une infirmière), mais une triple entrée était reliée, à laquelle étaient reliées les différentes perfusions (corticoïdes pour les "flashs", glucose pour maintenir la voie veineuse ouverte, puis antibiotiques à haute dose en perf, que je prends actuellement pendant quelques jours par voie orale).
J'ai eu mal lors de la piqûre, puis très mal le lendemain (la perfusion m'a été ôtée : je ne supportais plus la douleur). Mon bras a légèrement gonflé, et j'ai eu des applications de compresses tièdes imbibées d'alcool, pour que cela rentre dans l'ordre. Je n'ai pas eu de ganglions.
Je n'ai pas eu "d'excavations" à propement parler, mais visiblement une grosse lésion de la veine concernée, par laquelle un petit peu du contenu de ma perfusion s'est écoulée. Je cherche juste le terme médical précis, pour que cet infirmier aille se faire faire des lunettes : une plus grosse dose de corticoîdes passant en intra-dermique ou en intra-musculaire pourrait causer des troubles médicaux bien plus graves que ce que j'ai eu...
Cordialement,
Milou

Participez au sujet "question sur le nom médical donné à une perforation veineuse"