Portrait de MichelKesin

Je pensais justement à ce sujet, et il semble que les battements cardiaques rapides (mais réguliers) des nutraceutiques soient mal vus et que les battements cardiaques irréguliers soient très mal vus. Dans mon domaine (la diététique), tous les problèmes « cardiaques », et donc les aliments sains pour le cœur, ne sont que ceux qui maintiennent la circulation (réduire l'accumulation d'arthrose, réguler la pression artérielle, essentiellement empêcher la formation d'un caillot ou d'un thrombus qui conduirait à une crise cardiaque d'une circulation sanguine perturbée).

Ce que je me demande, c'est si l'arythmie en soi est nocive ou s'il s'agit simplement d'un rythme cardiaque irrégulier. Si l'un d'eux ou aucun d'entre eux n'est nocif, alors d'où vient le préjudice/le risque ?

Participez au sujet "Question cardiaque : En quoi un rythme cardiaque « rapide » ou « irrégulier » est-il dangereux ?"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.