Portrait de oliv57130

Bonjour,

J'aurais voulu savoir pourquoi on fait des scanner cerebral avec injection et certains sans injection? Comme vous avez pu le constatez dans un autre post me concernant et auquel vous m'avez gentillement répondu, on m'as fait un scanner sans injection pour des problèmes de vertiges, céphalées, antécédents traumatiques.

Portrait de Dr Martzolff Richard
J'aime 0

C'est très simple, quand on fait une injection généralement il s'agit de gadolinium, cela permet de rehausser c'est-à-dire de rendre visibles certaines structures beaucoup mieux que s'il n'y avait pas eu une injection.

Cela permet également de voir certaines tumeurs qui n'apparaîtraient pas sans injection.

Dr Martzolff Richard médecin responsable de l'encyclopédie médicale Vulgaris

Portrait de oliv57130
J'aime 0

donc, cela voudrait dire qu'on aurait pu passer à coté de problèmes concernant mon cas? Dois je m'inquiéter?

Portrait de oliv57130
J'aime 0

c'est de l'iode pour le scanner, pas du gadolinium?

Portrait de louisa.c
J'aime 0

Bonjour je m'appelle Louisa, j'ai 23 ans et j'ai vraiment besoin d'aide.

Je souffre depuis plus de trois ans d'une Hyper-Tension Intra-Crânienne bégnine, avec deux oedemes papillaires dans chaque oeil (plus important sur celui de gauche) j'ai des troubles de la vue (ma vue disparaît pendant quelques secondes, un voile constant sur l'oeil, sensation de tête lourde, ralentissement psychomoteur...
J'ai été suivie par un ophtalmologue et un neurologue. J'ai eu deux ponctions lombaires en deux ans et il y a un ans on a mesuré la pression à 25,5.
Il y a trois semaines, j'ai effectué un contrôle ophtalmologique avec contrôle du système nerveux du nerf optique et il s'est averé que le bilan n'était pas encourageant. Mon médecin ophtalmologue a décidé d'accélérer le processus et de me prendre un rendez-vous en urgence avec un Neuro-chirurgien. Je l'ai rencontré et il m'a proposé une intervention chirurgicale. Demain je part pour l'hôpital de Marseille afin de rencontrer un Professeur et d'avoir un autre avis.
Les médecins que j'ai rencontré ne maîtrisent pas bien cette maladie qui est rare, il n'y aucun traitement pour y pallier. Actuellement je prends un duritique (Diamox) qui n'a aucun effet. J'ai vraiment besoin de conseils, d'adresses de spécialistes, de traitement pour eviter l'opération chirurgicale. S'il vous plait aidez-moi car je risque de perdre la vue à moyen terme.

Portrait de picabou
J'aime 0

Bonjour,
J'ai un fils qui a l'âge d'un an env. a été diagnostiqué avec la maladie très rare: soit le triple h. A 24 ans il a eu une opération ; restructuration des ligaments du coude gauche, 1 mois après cette opération fit une grosse crise d'épilepsie et est aujoud'hui en chaise roulante avec très grande spasticité, et vessie neurogène. C'est l'enfer car iv veut retrouver ses jambes. Dernièrement ns avons été ds une clinique de spasticité et le neurologue ne veut pas prendre le risque de lui donner du botox.
Je crois qu'il n'Ya plus rien à espérer de la médecine conventionnelle.
Vous dans son cas ; quand il n'ya plus rien à faire seriez-vous prêt à essayer autres choses.... Que pensez-vous de Amaroli ou Urinothérapie?????
Merci de votre réponse Picabou

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Ah les effets de mode c'est fou ce que cela peut être rapide. Une vraie trainée de poudre.

Même si cette pratique remonte à des idées vielles comme le monde, ou de faits relatés lors de situation délicates vécues par des personnes qui ont trouvé là un moyen de pouvoir s'en sortir, ou de résister le plus longtemps possible.

Et si l'urine contient effectivement des éléments nutritionnels importants, elles contiennent aussi des éléments dont l'organisme doit absolument se débarrasser. Et renvoyer dans l'organisme de tels éléments peuvent être toxique.

Et si souvent on a des écrits qui parlent du bien fonder de cette théorie, ils omettent automatiquement de citer les nombreux cas qui ont dégénérés : taux d'urée important par exemple, mais aussi apparition de nombreux furoncles, de diarrhées, .

Mais au-delà des "bienfaits" physiologiques, il y aurait l'aspect psychologique qui serait mit en avant.
Ce serait l'aide à se réconcillier avec soi-même, avec son corps, en considérant que tout ce que le corps produit est sain et bien que tout est bon.
Mais en plus il y a une signification qui peut être aussi de l'autosuffisance. La personne qui boit son urine se suffit à elle-même, donc n'a pas besoin des autres.

Ces personnes qui boivent leur urine pour s'aimer plus ou qui considérent qu'elles contiennent les "traitements adéquats", en viendraient-elles à manger leurs sécrétions fécales ?????
Pourtant c'est dans le même principe. Les selles contiennent autant d'éléments que les urines.

Donc pour en arriver à ce geste, il y a une culture et une philosophie à avoir ou à apprendre et c'est vraiment là un choix vraiment assez particulier.

Mais attention toutefois, car pour cette technique il est conseillé d'arrêter toute médications allopathiques ou autres sans quoi l'urinothérapie ne serait pas efficace.
Mise en garde donc très importante à faire car certains traitements ne doivent jamais être arrêtés.

Edit : je viens de trouver un article des plus intéressants sur le sujet : http://www.psychologies.com/article.cfm/article/646/Urinotherapie-une-panacee-difficile-a-avaler.htm?id=646&page=3
Il permet de se faire une idée sur le sujet car là on a du "pour" et du contre, ce que la plupart des autres articles ne donnent pas.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Participez au sujet "question au docteur de ce site"