Portrait de ausus

Bonjour,

je viens d'avoir mon ordonnance pour ma deuxième paire de lunettes.
Ma première n'était qu'une correction pour la lecture, mais maintenant j'ai aussi besoin d'une correction pour voir loin.

Mon ophtalmo me conseille des verres progressifs, mais je suis réticent...

Je crains que l'utilisation de ces verres me gênerait, car avec des verres progressif, la correction adaptée doit se faire avec le bon angle des yeux et l'inclinaison de la tête. Je regarde droit devant moi, alors c'est la vue loin, je baisse les yeux alors je peux lire. Je suis devant un ordinateur d'écran, alors c'est quelque chose entre les deux.

Mais si je dois ou je veux lire droit devant moi, ça n'ira pas, donc je devrais hausser la tête pour pouvoir baisser les yeux pour avoir la bonne correction, etc....
Donc j'imagine un changement permanent d'angle de vue et l'inclinaison de la tête, dont l'idée ne me plaît pas spontanément.

Pourriez-vous me donner vos expériences avec des verres progressifs ?

En tout cas, si je ne prenais pas de verres progressifs, je devrais prendre deux paires de lunettes, et j'aurais quand-même un problème avec l'écran d'ordinateur, qui est à une distance intermédiaire entre le loin et le proche de la lecture.

Deuxième question :
Je suis assez sensible par rapport à la lumière, souvent je plisse les yeux même si le ciel est entièrement couvert, mais la lumière de la couche de nuages est trop claire, si je n'ai pas de lunettes solaires.
Donc si au pire des cas je me retrouverais avec 4 paires de lunettes (proche, loin, avec et sans protection solaire) Pour ce problème je sais qu'il y a des verres adaptable à la lumière.
Il y a longtemps quand mon père avait des verres adaptables à la lumière, leurs réaction était très (trop) lente. Quand ils devenaient enfin sombres, le prochain nuage était déjà la, et il fallait attendre pour qu'ils s'éclaircissent.

Est-ce que les verres adaptables à la lumière d'aujourd'hui réagissent rapidement, et dans les deux senses (éclaircir, assombrir), tel qu'on pourrait les utiliser dans un changement rapide entre lumière forte et faible , et même dans la nuit ? (Donc à l'idéal une paire qui fait tout : correction progressive et protection solaire)

Je vous remercie pour vos informations et expériences.

Portrait de Carine1
J'aime 0

Bonjour,
Je ne peux pas répondre en ce qui concerne les verres progressifs; en revanche pour les verres qui se teintent au soleil, mon opthalmo ne me le conseille pas car lorsque l'on est sensible comme toi au soleil, il vaut mieux être protégé "instantannément" en mettant les lunettes solaires.
Après, peut être que les toutes dernières générations sont plus réactives mais je ne suis pas sûre que la qualité de protection des yeux est aussi bonne avec des solaires classsiques. point à creuser.
Bon courage pour ton choix et entre parenthèses, je trouve HONTEUX que la sécu ne rembourse que quelques malheureux d'euros alors que pour vivre normalement, nous avons besoin de lunettes!
voilà, c'était mon petit coup de gueule.

Portrait de ausus
J'aime 0

Bonjour,

et merci pour ta réponse.

Carine1 wrote:
Bon courage pour ton choix et entre parenthèses, je trouve HONTEUX que la sécu ne rembourse que quelques malheureux d'euros alors que pour vivre normalement, nous avons besoin de lunettes!
voilà, c'était mon petit coup de gueule.

Je partage ton opinion, et pour anecdote: Je m'étais présenté chez l'ophtalmogogue en disant que j'ai déclaré un médecin traitant, et que j'ai la CMU complémentaire.

Le docteur me dit que j'aurais dû venir avec une lettre de mon médecin traitant. Je n'étais pas préparé à ça, car ça ne me serait même pas venu à l'esprit. Je pensais qu'on pouvait consulter directement certains spécialistes sans passer par son médecin traitant, et ce serait considéré comme parcours de soins coordonné. Ce docteur me prend donc, sous prétexte que je n'avais pas cette lettre du MT, 45 euro.

J'ai vérifié ensuite, puis revérifié personnellement dans mon agence Sécu : l'info du docteur est totalement fausse, il aurait dû me prendre sur ma CMU-C, et moi je n'aurais dû rien payer.

Puis j'ai fait un tour chez mon opticien pour me renseigner. Les verres progressifs "entrée de gamme" coutent 174 € le verre, donc 348 € le paire. La Sécu rembourse quelques euros (6 ou 7 d'après l'opticien), donc il ne faut pas être pauvre ou précaire si on veut pouvoir voir et avoir des dents (couronnes/bridges)...
Coup de gueule !

Portrait de Carine1
J'aime 0

Je suis complètement d'accord avec toi. le système médical français vieilli mal car les médecins ne pensent qu'à l'argent et pas beaucoup aux patients.
Et pour info, la consultation d'un ophtalmo, comme le gynéco par ailleurs, ne nécessite pas une consult préalable chez le médecin traitant. Mais pour avoir des rendez vous en urgence, il faut pratiquement mentir (exagéré un peu les symptomes) pour avoir un rendez vous! ça de vient dingue!
La fois où j'ai fait une membrane épirétienne, j'ai dû dire à plusieurs reprises que j'avais déjà fait des décollements de rétine pour qu'il me prenne dans l'après midi. La sécrétaire ne s'est pas fait prié de me rappeler qu'il faudrait attendre, comme si quand on a pas le choix,on attends. Vraiment, on a l'impression de nous prendre pour des abrutis des fois!!!!!
re coup de gueule

Portrait de raymonda
J'aime 0

Carine, la membrane épirétinienne n'est pas une urgence. Elle doit être surveillée régulièrement. Je ne comprends pas ce coup de gueule !
"la fois où j'ai fait une membrane épirétinienne", c'est vraiment n'importe quoi, tu devrais plutôt laisser la place aux gens qui ont besoin des urgences.
Si tu as un décollement de rétine, là c'est une urgence.
C'était mon petit coup de gueule.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Les opticiens ont eu un changement dans leurs droits à délivrer directement des lunettes sans passer pas un ophtalmo ou en ce qui concerne certaines consultations.

Donc si vous devez voir un ophtalmo juste pour changer de lunette, il suffit d'aller chez un opticien.
L'opticien peut également dans certains cas, vérifier un petit soucis que vous pourriez avoir et qui vous inquiète, mais qui n'est pas pour autant urgent.

Il faut simplement trouver l'opticien qui le fait.

Pour plus de renseignements à ce sujet voir : http://www.ameli.fr/fileadmin/user_upload/documents/GDR_Ophtalmo072007_ameli.pdf

Il est vrai qu'il faut laisser la place aux vraies urgences.
Le jour où vous en aurez vraiment besoin, vous ne serez sûrement pas heureuse de devoir attendre ou de ne pas trouver un médecin qui puisse vous recevoir de suite, parce que des personnes ont menti.

Il en va de même pour les urgences hospitalières qui doivent être réservées aux VRAIES urgences.
La bobologie, voyez le médecin généraliste.

C'est stupéfiant de voir même des personnes qui consultent aux urgences pour un contrôle d'une chute faite une semaine plus tôt.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Participez au sujet "Quels verres, ou combien de paires de lunettes"