Portrait de wendy30
J'aime 0

Salut Jessica. Si vos Ovaires ne sont pas atrophiés. Et je pense que ce n’est effectivement pas le cas, ils réagiront probablement à certains médicaments. Si votre gynécologue ne voit pas les choses de cette façon, n’hésitez pas à consulter une clinique spécialisée dans la reproduction où l’on saura vous conseiller sur les traitements pour tomber enceinte et devenir maman. N’oubliez pas non plus qu’il faut être deux pour faire un bébé et que l’homme est dans 50% des cas responsable de l'infertilité ou de la stérilité. Votre mari doit donc, lui aussi, se soumettre à des examens.

Portrait de noenana
J'aime 0

Bjr à toutes, waouuuuuh super bien vos echanges, malheureusement j’étais connectée depuis la semaine, ma box déconne de plus en plus, je voulais juste dire qe en réalité de nbreux couples souhaitent effectuer une nouvelle tentative le plus rapidement possible après un échec, hum c’est normal je le comprends, pourtant le temps de la consultation est pourtant une étape essentielle pour le couple et pour le médecin et ça nous avons tres souvent tendance à l’oublier ça !!! et c’est à ce niveau que j’apprecie les expériences des cliniques comme biotexcom qui accordent une bonne importance à l’assistance psy de ses patientes

Portrait de miinouu
J'aime 0

bien sur hein, c’est super important cet aspect, meme comme hélas ça n’existe presque pas ici chez nous, ou alors juste dans quelques structures privilégiées comme à paris et qui coutent la peau des fesses bon sang, en tout cas on ne doit pas aussi perdre de vue que les futurs parents pourront discuter avec le thérapeute tandis que le médecin, éclairé par l’analyse du biologiste, pourra proposer des modifications permettant d’améliorer les chances de réussir une prochaine tentative, c’est toute une ékip ça, la reussite ukrainienne doit nous parler !!!!

Portrait de loveline75
J'aime 0

Mais dis donc vous en savez des trucs hein !!! en tout cas d’autre part, réaliser un bilan complet de fertilité est justifié après plusieurs tentatives de fecondation in vitro infructueuses, on ne peut continuer à avancer dans le vide comme disait alicia, cela permet d’accroître la fiabilité des analyses et permettra à mon avis d’identifier les causes d’échec qui demeurent inconnues, dire que infertilité inexpliquée pr moi n’a pas de snes car il y a forcement une raison qui expliqk pourkoi on ne pep a concevoir quoi, alors les chances de réussir une prochaine tentative de fecondation in vitro peuvent alors être optimisées les filles,

Portrait de jessica40
J'aime 0

Salut a toutes les fivettes. Je viens sur cette page vous faire part de mon histoire. Ça fait 2ans que mon mari et moi essayons de faire un bébé sans succès. Au bout d'un an j'ai décide de consulter un gygy pour savoir ce qui ne vas pas. Ce dernier m'a prescrit quelques examens que j'ai fidèlement fais. Les résultats ont révélés des trompes bouché au niveau des 2/3. Le gygy m'a expliqué qu'il ne pouvait y avoir fécondation et que je devais faire une fiv. Après deux essais je n'ai toujours pas réussis 2 concevoir. J'ai du faire de test AMH et là on s'est rendu compte que mes ovules n'était pas de bonne qualité. Le gygy m'a dit de faire une fiv do et que cette fois ça devait marcher. Le problème s'est que je me sens démotivé. J'ai besoin d'être booste par celles qui ont réussit.

Portrait de bebey2
J'aime 0

Je sais pas trop de quoi il en retourne, mais la semaine passée quelqu’une avait parler du nomadisme de certaines patientes qui changent de gygy après chaque trimestre ou semestre, espérant avoir enfin une solution à leur souci, du coup beaucoup de femmes se demandent tres souvent s’il faut changer de centre après plusieurs échecs ?en tout cas moi j’ai presque été stupide de continuer à le faire ici, je regrette de n’avoir pas connu biotex plus tot hein, bref à chacune sa sensibilité je dirai

Portrait de loveline75
J'aime 0

Eh oui à chacune sa sensibilité comme tu dis, mais tjrs est til possible de changer de centre en cas d’échec répété, rien ne nous l’interdit en tout cas, en tout cas les echecs traduisent kil y a un probleme au fond et kil fo bien détecter et soigner le mal, un réexamen de toutes les étapes des tentatives échouées de fecondation in vitro est une démarche importante permettant d’augmenter les chances de succès des prochaines tentatives, comme koi dans cette logiqe, il peut être intéressant de changer de centre en apportant un regard neuf sur le dossier du couple, des solutions innovantes peuven aussi être trouvées com le témoignen celles ki ont expérience etrangere de la pma

Portrait de jessica40
J'aime 0

Merci beaucoup pour vos encouragements les filles, je suis vraiment bien entouré. C'est beaucoup moins contraignant que je pensais. J'ai vu mes règles il y'a une semaine c'est déjà bien, de l'autre coté on m'affirme que chez la donneuse aussi tous se passe bien, elle a également eu ses règles. Vous savez je suis suivie par correspondance par un médecin qui se trouve sur place en Ukraine. Juste au début de mes règles, il m'a demandé de prendre les contraceptifs 1comprimé par jour et de l'aspirine, même dose. Après cela j'entrerai dans la phase de stimulation principale. Je doit dire que tous ce passe plutôt bien pour le moment. J'espère que ça va continuer ainsi

Portrait de loveline75
J'aime 0

Et dans ce cas donc les filles, cmt ne pas dir kil est important que le couple apporte un maximum d’informations à la nouvelle équipe médicale notamment sur les tentatives antérieures, voilà pourkoi les cliniques com à kiev exigent porcément tous les résultats des exams des anciennes tentative, ainsi, les biologistes de la nouvelle équipe pour réexaminer les étapes des tentatives de fecondation in vitro qui n’ont pas abouti au départ d’une grossesse, comme koi le hasard n’existe pas dans ces chose

Portrait de Aquah
J'aime 0

Tres bonne question que tu poses la ; maintenant il faut se demander si tous les examens et indispensables pour savoir ce dont on souffre ont été faits ; c’est la base de toute decision eclairee dans ce sens ; c’est pourquoi moi je recommande que des tests supplementaires sois effectuer quand une personne se retrouve dans une telle situation ; et la technique approprié depend des resultats de ces examens ; il faut savoir par exemple qu’une fiv do peut s’averer plus efficace qu’une fiv classiquue avec ses propres ovocytes ; il n’est donc question d’abandonner apres un echec ; mon amie s’est lancé dans un parcours fiv do chez biotex en ukraine et ce malgre 3 echecs dans une clinique en Espagne ; et aujourd’hui on peut dire que l’aventure dans ce centre ukrainien lui a porté chance puisqu’elle est tomber enceinte dès la 1ere tentative pour un forfait a 6900 euros qui lui donnait droit à deux essais de fiv do ;

Portrait de jessica40
J'aime 0

Coucou Aquah, rassure toi moi je ne suis pas en stim, je ne sais pas pour les autres. Alors qu'est ce qui t'as fait prendre enfin la décision de commencer la procédure ? En tous cas peut importe, l'essentiel c'est que tu commence et que tous ce passe bien. Nous avons toutes été dominé par le dédié d'avoir un bébé. C'est un sentiment naturel et inévitable. Moi j'avais été suivi par une clinique à Kiev, capitale de l'Ukraine. J'ai adoré leur suivie médical, c'était très bien chez surtout que j'ai obtenu mon bébé au bout. En plus les prix sont vraiment abordables.

Portrait de ruthblanch
J'aime 0

C’est tout à fait normal que ta situation t’amène à te poser une telle question ; sache cependant qu’avant toute chose tu dois vérifié que tous les examens nécessaires permettant de connaitre l’origine de ton problème ont été effectués; tu pourras prendre une bonne décision par la suite à partir de là ; c’est pourquoi moi je recommande que des tests supplementaires sois effectuer quand une personne se retrouve dans une telle situation ; et la technique approprié depend des resultats de ces examens ; il faut savoir par exemple qu’une fiv do peut s’averer plus efficace qu’une fiv classiquue avec ses propres ovocytes ; il n’est donc question d’abandonner apres un echec ; mon amie s’est lancé dans un parcours fiv do chez biotex en ukraine et ces multiples echecs dans une clinique en Espagne elle est maman aujourd’hui ; il faut reconnaitre que dans ce centre ukrainien, elle a eu vraiment de la chance dans la mesure où le premier transfert d’embryon a été un véritable succès ; même si cette première tentative avait échoué, elle aurait eu droit à un autre essai pour avoir opté pour le forfait de 6900 euros de de fiv do de biotex qui permet de bénéficier de deux tentatives ;

Portrait de jessica40
J'aime 0

Salut à vous les filles. Une cousine à moi vient de ce faire transférer deux brybry après avoir eu recours à un don d'ovocytes. Alors je voulais savoir: de quoi dépend le nombre d'embryons qu'on doit transférer à une patiente? Est-ce aléatoire ou alors il y'a un critère qui oriente l'embryologiste sur le nombre de brybry à transférer. Autre chose, le médecin lui a demandé de boire beaucoup d'eau pendant cette période. J'aimerais comprendre pourquoi cette exigence? En quoi cela engage les transfert des brybry? L'endomètre a t'il besoin d'eau pour que les brybrys s'accrochent ? Merci de l'éclaircir sur ce sujet. Bonne soirée.

Portrait de wendy30
J'aime 0

Après un long et douloureux parcours et 5 fausses couches dont deux faisant suite à des FIV simples, on nous a conseillé de nous orienter vers le don d’ovocyte. La décision n’a pas été facile à prendre et l’acceptation du don est venue après des études approfondies montrant que la plupart de mes ovocytes, comportaient des anomalies génétiques. A 40 ans, il ne fallait plus trainer alors nous avons décidé de nous tourner vers l’étranger. Des premières recherches sur internet et la participation à plusieurs forums m’avaient dans un premier temps aiguillé vers Espagne, République Tchèque et Ukraine.
Svp, aidez-moi. Je me sens un peu perdue dans ce monde de PMA... Où aller et que dois je savoir ?

Pages

Participez au sujet "Quelles solutions envisager après un échec en FIV ?"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.