Portrait de sevrin76
J'aime 0

Eh bien Loran que deviens-tu ? Donne-nous de tes nouvelles et j'espère quelles seront bonnes...

Portrait de angienico
J'aime 0

kikou tout le monde,

houhou loran ou en es tu ?

IO donne des news.

j'aime pas ce silence, j'ai tjrs peur que vous m'appreniez une mauvaise nouvelle.

moi papa va un peu mieux il vient d'apprendre qu'il n'a plus du tout de trace de sa tuberculose et ça lui a redonné du baume au coeur, mais je pense pas que ça change qlqc par rapport à l'alcool. il boit un tout petit peu moins vu qu'il a tout dépensé ds cette saloperie, il y a plus bc d'argent. mais ds qlq jours il recommencera de + belle c sur. mais bon là mon mari y a été hier les voir pour voir si ils avaient besoin de qlqc et il a trouvé mon pére bc mieux mm au niveau visage. mais pour combien de tps ?
gros bisou à vous tous et toutes qui en ont besoin
et surtout courage à tous
angie

Portrait de titinne
J'aime 0

Coucou Angie ,

J'ai toujours entendu que la tuberculose était un élément agravant de la cirrhose. C peut-ête bon signe s'il n'en a plus trace , non ?
Suis trés heureuse pour toi et pour lui , bien sur.
Bonne journée et grosses bises .

Portrait de angienico
J'aime 0

coucou titinne
ben oui ça na pas arranger , car le traitement qu'il avait et qu'il a encore jusqu'à la fin de l'année n ' a pas arranger son pauvre foie, mais bon son pb d'alcool est tjrs là de tte façon . mais c tjrs enfin une bonne nouvelle.

gros bisou et courage à tout le monde
angie

Portrait de IO
J'aime 0

Ccou vous tous,enfin de bonnes nouvelles,suis très contente pour ton papa Angie,peut-etre va-il prendre conscience que tout n'est pas foutu pour lui et que,s'il n'arrette pas au moins diminuera-il sa consomation ? en touts cas c'est ce que je vous souhaite.
Moi aussi,j'ai une bonne nouvelle,nous avons obtenu avec l'assistante sociale de garder mon frangin encore 1 mois dans cette maison de repos,c'est tjrs ça de gagné,il n'est pas encore passé en commission pour la dérogation d'age,un médecin est venu l'osculter pour définir son degré d'infirmité,on attend sa conclusion,on croise les doigts.
Conclusion : ON GARDE TOUS ESPOIR.
Bisous et bonne soirée à vous.
Loran,Mamaia et les autres,vous etes ou ? on pense fort à vous bisous @+ IO

Portrait de angienico
J'aime 0

bjr IO,
c une bonne nouvelle ça qu'il le garde encore 1 mois de +, ça va te soulager un peu.
qd est ce que cela va passer en commission. je croise les doigts pour toi .
houhou tout le monde pk ce silence c'est inquitant. bouh !!!! c pas bien de ne pas donner de news je m'inquiéte.

qd à mon papa non ça l'a pas fait diminuer sa consommation d'alcool malheureusement, mais bon c sa vie il mange un peu + c tjrs ça e gagner

gros bisou à tous et surtout Courage
angie

Portrait de Loran
J'aime 0

Bonjour à tous,

désolé pour l'absence.
Je suis content pour toi Angie et aussi Io, c'est sur la "bonne voie", enfin de bonnes nouvelles!!! ( c'est surtout que les news pour une fois ne sont pas de mauvaises nouvelles )

J'ai été voir un médecin, je commence un traitement aujourd'hui.
Toujours pas de cure mais encore une fois des cachets.

Je termine ce petit mess et je vais à la pharmacie.
Je voulais vos remercier pour vos courriel d'encouragement et voulais aussi vous encourager et vous soutenir moralement à mon tour...
... puis aussi donner un petit signe de vie.

Gros bisous à tous.

Portrait de angienico
J'aime 0

slt loran,
contente d'avoir de tes nouvelles.
comment te sens tu avec ce nouveau traitement, ça t'aidera je pense

donner des news, svp
angie

Portrait de IO
J'aime 0

Bonjpur à vous,
Loran,contente de savoir que tu as un nouveau traitement et espère que tu en aura les effets escomptés.
Angie,comment va ton papa?un peu mieux je l'espère.
Et touts les autres,donnez de vos nouvelles de temps en temps.
Pour moi,ça y est,la commission s'est réunie pour la dérogation d'age pour mon frangin et....C'est OK,n'est-ce pas une heureuse nouvelle? maintenant,il faut qu'on recherche une maison de retraite près de chez nous ou,une famille d'acceuil.Je commence à voir le bout du tunnel mais,il reste encore des démarches pour pouvoir lui attribuer des aides et nous n'avons aucun documents en notre possession,va falloir taper encore aux portes admnistratives,mais ça se dénoue peu à peu.
J'aimerai tellement que ce soie pareil pour vous tous.
Courage et mes ondes positives vous accompagnent.
Bisous @+ IO

Portrait de angienico
J'aime 0

coucou IO,
comme je suis contente pour toi et ton frère c une bonne nouvelle et toi ça va te soulager un peu;
qd à mon papa il allait mieux mais il continue de boire tjrs autant et recommence à ne plus se lever ni à manger c pas la frite comme on dit, je m'inkiète bc.
mais je fais presque comme si de rien était mais comme on ne peut plus rien faire pour lui donc on vit au jour le jour.

gros gros bisou à tous et surtout courage
angie

Portrait de luuna
J'aime 0

Coucou,

Contente pour toi, IO, c'est une excellente nouvelle. Les démarches ne sont pas finies, mais c'est en bonne voie !

De mon côté, c'est "stable" en ce moment. Mon père est loin de faire le marathon et l'effort le fatigue, mais il faut positiver : il est à la maison, donc c'est bien!

Courage à tous et à toutes

Portrait de sevrin76
J'aime 0

Tu as de la chance que ton frêre soit pris en charge...

De mon côté, j'ai contacté une association et une garde malade parce que "gérer" mon père chez lui n'est pas simple... mais une fois les démarches faites il m'a dit que de toute façon il ne voulait personne d'extérieur chez lui et que l'on avait qu'à le laisser tout seul... pas cool...

On va continuer de s'en occuper mais c'est dur, je suis obligée de laisser mes enfants pour passer des nuits chez lui, j'y passe beaucoup de temps dans la journée pour les repas, les courses... j'ai l'impression de ne plus rien faire d'autres.... Il ne se rend pas compte que l'on doit tout assurer : travail, enfants et lui... s'il avait pu accepter un peu d'aide extérieure cela nous aurait bien soulager. Je ne pensais pas que cela serait si dur je pensais pouvoir assurer mais c'est vraiment fatiguant physiquement et émotionnellement..

A vendredi.. demain je prends mon tour de garde !

Portrait de IO
J'aime 0

Merci de vos encouragements,ça fait chaud au coeur.
Gardez le courage qu'il vous reste,il y aura une solution aussi pour vous,en touts cas,je vous le souhaite.
Séverine,j'ai eu le meme problème que toi avec ma mère quand elle s'est retrouvée sur un fauteuil roulant,elle avait décrété qu'elle avait fait des enfants pour s'occuper d'elle comme elle s'était occupée de nous quand nous étions petits.ça a pris du temps,mais à force de lui expliquer que nous aurions + de temps pour elle,elle a fini par accepter et tout est rentré dans l'ordre.Voilà,c'est une idée que je me permets de te soumettre,explique lui que tu es à bout et que cela va te permettre de te reposer et de passer de vrais moments de bonheur avec lui.En touts cas n'hésite pas,si tu as besoin d'en parler,nous sommes là.
Bisous à vous et merci encore.@+ IO

PS Angie,tu as raison,vis le moment présent,à chaque jour suffit sa peine.Bisou et merci,à bientot

Portrait de titinne
J'aime 0

Coucou tout le monde ,

D'abord , IO , je suis heureuse pour toi : tu vas pouvoir lever le pieds, un peu , et ton frère sera bien entouré . J'ai une grand'mère qui souffre de démence vasculaire ( rien à voir avec ce qui se passe avec ton frère , sauf que les symptomes se ressemblent : elle vit dans son monde , souvent complètement à coté de la plaque ), mon oncle a essayé de la garder chez lui , il a tenu un mois. C'est ingerrable au quotidien.
Severine , IO a raison. Essaie avec une infirmière , peut-être.
J'avais fait ça pour mon oncle. Le médecin traitant avait fait une prescription pour la toilette. Ca ne represente pas grand'chose , mais c'est déjà ça en moins. Et peut-être qu'avec le temps , ton père acceptera mieux l'idée d'une aide à domicile , pour peu qu'il ne fasse pas trop la diffèrence entre celle-ci et l'infirmière.
Je sais ce que tu vis , j'ai fait ça pendant un peu plus d'un an . C'est épuisant , physiquement et moralement , et tout le monde en pâtit.

Bon courage à tous ,

Titinne

Portrait de MACROLAX
J'aime 0

POUR LORAN

Mon mari et moi avons comme un très grand nombre de Français un problème avec l'alcool. Ce problème date de notre époque étudiante où l'on associait beuveries et plaisir. Je pense qu'au début, on boit ou on se défonce pour appartenir à un groupe et se sentir intégré. Malheureusement, on ne peut plus boire maintenant avec "sobriété", le premier verre nous désinhibe totalement et c'est la course folle à qui boira plus que l'autre ! Depuis qu'on a arrêté la clope, ça va mieux, on tise moins le soir car comme chacun sait, une clope appelle un verre vide à se remplir et un verre à moitié plein suggère d'allumer une clope.

Car je me suis parfaitement reconnue dans l'histoire de Loran.
J'ai maintenant 42 ans et un bon passé d'alcoolique qui ne tise que le soir. Comme j'adore la fête, l'idée de devoir arrêter totalement le Crémant me gonfle carrément. Mais tout comme me gonflent mes réveils tourmentés de 5h00 du mat ou j'ai la gerbe et où je me dis que je ne vais jamais me sortir de ce putain d'alcool !!!
J'ai pu me sortir de mes deux paquets de clopes par jour car j'ai un certain côté excessif, je pense ! Et sans rien parce que je préférais fumer de la nicotine plutôt que de me la patcher ! Cela fait 5 ans et je ne refumerai plus jamais, je le sais. J'ai donc tout en moi pour arrêter l'alcool, tout comme Loran (Pierre, Paul, Jacques et Jocelyne : il n'y a pas que les hommes qui soient concernés !)

Je m'attelle à la lecture d'un livre de poche "Quand l'autre boit". Rassurez-vous, je ne rejette pas la faute sur mon mari, c'est seulement qu'il répondait mieux à ce que je recherche pour moi-même, et puis surtout, ça facilite les choses quand on passe à la caisse, la libraire vous regarde d'un air compatissant et vous murmure "Bonne journée" en vous plaignant de tout son coeur. J'ai surtout acheté ce bouquin car à la question : "Peut-on sortir de l'alcool sans cure ou psychothérapie ?"
la réponse était : OUI.

Car le problème de l'alcoolique n'est pas de vouloir guérir (dans notre entourage bien fourni, il y en a plein qui voudraient passer à autre chose) : c'est surtout de trouver quelqu'un qui prenne la vraie mesure du problème et qui ait des solutions à apporter. Or, les médecins à qui j'ai essayé de parler de mon problème, par des phrases genre "On a beaucoup fait la fête en ce moment, j'ai un peu trop bu ces derniers temps", se contentaient de hocher la tête en haussant les épaules, et c'est moi qui à chaque fois leur suggérait : "J'aimerais bien un bilan sanguin, j'ai peur d'être dépendante à l'alcool etc..." Problème : mes bilans ne révèlent rien ! Un seul toubib (lui-même alcoolo) m'a parlé de la destruction familiale qu'engendrait l'alcoolisme et m'a prescrit de la Vitamine B1 (la vitamine de l'alcoolique : visez les regards entendus du pharmacien et ignorez-le : c'est un traitement OBLIGATOIRE pour celui qui boit beaucoup).

Tout cela pour en venir au fait : tout comme toi, Loran, je ne bois pas en journée parce que je me déplace en voiture, je conduis mes enfants à leurs activités, je fais moi-même plein d'activités, et je bois le café avec les copines (c'est mon sport principal : mais non, je blague !)
Mais tout comme toi, lorsque ma journée est finie et que j'en ai plein les basques, la première chose qui me vient à l'esprit, c'est une bouteille de Crémant, une flûte, la télé et c'est la fête au village !!! L'essentiel, c'est de savoir qu'il y a un problème et que ce comportement révèle notre addiction à l'alcool.

J'ai cerné plusieurs raisons à mon comportement.

D'une part, j'ai FAIM. Et plutôt que de manger tout de suite, je préfère attendre mon mari qui rentre tard et picoler pour calmer cette faim. C'est une erreur car lorsque j'ai mangé avec les enfants, je n'ai plus du tout envie de vin, mon insuline est rassasiée !!

D'autre part, l'alcool est anti-dépresseur et lorsque tu avales la première gorgée, tu attends avec impatience que tes soucis s'évanouissent au fur et à mesure que l'ivresse te détend (des fois, au point de t'endormir comme une grosse larve devant le film avec réveil hébété à 2h00 du mat). Deuxième erreur car le lendemain, tes soucis sont encore là et tu traînes ta misère, t'avances à rien et les soucis s'accumulent de plus en plus !

Enfin, tu (quand je dis "tu", ça veux dire "je") recherches dans l'alcool la desinhibition. Et j'ai moi aussi pêté deux trois boulons après le verre de trop. Et j'ai alors la tête du chien enragé (avec la bave aux lèvres) qui veut mordre avant de rester sonné par les derniers degrés alcoolisés qui ont envahi mon cerveau devenu lent (cerf-volant : elle est bonne, celle-là !)

Vous aurez tous compris, moi aussi, il faut que je me soigne. Et je vous assure qu'il n'y a pas que les papas, les mamies et les étrangers qui soient concernés. L'alcool rôde autour de chacun de nous et nous devons le traquer dans ses moindres recoins !!!

Bon courage, Loran, je suis avec toi !!! Je continue mon combat contre cette drogue qui fait la France !!!

(Excusez mon côté provoc, c'est dans ma nature, je n'y peux rien : je vous ai déjà dit que j'avais un côté excessif !)

Portrait de sevrin76
J'aime 0

En tout cas bienvenue sur le forum et bravo pour ta lucidité et ton analyse déconcertante !

Portrait de mamaiaro
J'aime 0

bonjour a tout le monde......... histoire de savoir que vous etes bien......c est st nicolas.... chez moi on sort les bottes propres pour recevoir des cadeaux a l interieur........... c est pas pour cette année..........
loran, j espere que tu vas bien.

que la bonne etoile veille sur vous, tous et toutes..............

Portrait de jeanpialex
J'aime 0

pour Macrolax ; tu devrais aller dans un C C A A ; tu les trouveras sur le lien de la SFA ( http://www.sfalcoologie.asso.fr/ ) pour te faire prescrire une cure au C.A.L.M.E (voir ci dessous )je crois bon d' ajouter que dans les CCAA , en plus des médecins alcoologues , il y a des psychologues ; perso je vois un psychiatre une fois par mois et en 2006 , soit 3 ans après mon abstinence définitive , j'ai fait une cure de 4 semaines au C.A.L.M.E. à Illiers Combray (28 ) à côté de Chartres où tu fais de la psychothérapie de groupe de façon intensive ( voire : www.calme.fr ) ; partout en France , ou presque , sont implantés les QUATRE grandes associations d' anciens buveurs ; Alcooliques Anonymes ; Alcool Assistance Croix D'Or ; Vie Libre ; et La Croix Bleue surtout dans l'est ; tu as aussi des petites assos locales dont il ne faut pas minimiser le rôle ; renseignes toi dans le CCAA où tu vas !!! et tu choisis dans le lot celle qui te convient le mieux . a+ ; amitiés
il est très IMPORTANT de faire partie d'une assos , car en cas de "" flash"" ( envie de boire ) tu peux BOIRE UN VERRE D ' EAU ou téléphoner à une personne avec qui tu as sympathisé ou qui te suit perso.afin que l'envie te passe ( en général 10 mn à 1/4 d'heure ; et puis , tu y rencontres des gens qui y sont passés comme toi , qui ne te jugeront pas , au contraire car ils sont là pour t' AIDER .
j' ai quitté Vie Libre car à Dijon il n'y a qu 'une section et j' ai eu des ""mots " avec eux ; lol ; mais j' y suis encore de cœur ; je te rappelles notre lien : www.vielibre.org ; en plus il y a un forum avec différentes rubriques , notamment : coin bavardage où ça papote à qui mieux mieux pour te sortir du quotidien

Portrait de titinne
J'aime 0

Loran ou es-tu ? Comment vas-tu ?
Donne-nous de tes nouvelles !

Portrait de zanilo
J'aime 0

Hello, ca fait depuis le 29 juilet 2008 que je suis sobre, c'est super, sauf la clope j'arrive pas a arreter, en ce moment j'ai des problemes avec le boulot et la sante, je devais commencer un job super en janvier 2009 pan c'est remis dans le temps, je suis depite, j'aurais plus de prestations a partir du 11 fevrier, depite mais pas abattu, je vais creer ma boite, voila en somme mon proche avenir, surtout sans la tetine, salut a tous

Portrait de zanilo
J'aime 0

Une fois l'alcool elimine du jeu on vois plus clair

Portrait de sevrin76
J'aime 0

Encore bravo et courage en cette période de fête où l'alcool est beaucoup trop omniprésent à mon goût !

Portrait de zanilo
J'aime 0

J e voudrais temoigner aussi sur les associations AA, pour ma part ca a pâs ete le cas lors d'un sevrage il y a de cela 15 ans, c'etait vraiement nul, obligation de faire une priere apres la reunion, j'ai refusè net, mais assiste a la reunion, je me faisais sans cesse agresser , je ne me ssuis pas demonte pour autant, je suis bon dans la replique a ce que disent ceux qui me connaissent, j'ai mis cartes sur table, je n'etait pas la pour avoir l'aide de Dieu, seulement des humains et je ne voulais pas que la religion entre dans la discussion en essayant de ma rendre coupable. Apres trois reunion j'ai pas remis les pieds. Aujourd'hui je ne fais pas parti d'une association, j'en ai pas besoin, meme si par moment je suis tente de boire un verre, je me dis juste un, et non ce sera celui de trop, car un c'est deja de trop, voila comment je fonctionne

Portrait de zanilo
J'aime 0

mais je ne critiquerais jamais celui qui veut s'adresser a une association bien au contraire, s'il en ressent le besoin, je l'epaulerais. Sans donner mon avis, ce sera le sien qui comptera. Je n'ai pas honte de dire que je suis un malade alcoolique, c'est la verite pur et simple, de plus ca fait mouche parfois sur ceux qui disent, je m'arrete quand je veux, c'est vrai 1, 2, 3 etc...heures, ensuite ca ce complique, et on fait le mauvais choix, on se tait et puis ca empire. J'insiste et parle avec franchise en ces moments la, le plus dur est d'accepter que l'on est alcoolique, sans acceptation du fait, il ne peut y avoir que tres peu de reaction

Portrait de zanilo
J'aime 0

C e jour de Noel j'ai prevu ma boisson, sirop de capillaire-vichy, c'est tres bien avec tous les plats, selon la dose de sirop, on a un accompagnateur de saveur

Pages

Participez au sujet "Que puis-je faire pour arreté L'ALCOOL?"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.