Portrait de Loran

je m'appelle Laurent, j'ai 32 ans, vis en Moselle, travaille en usine, bref j'ai aujourd'hui une vie social dans la norme.

Voici en gros mon parcours, j'ai commencé à boire à 13 ans puis très vite, à 15 ans suis passé aux drogues dites dures que j'ai réussi a arrêtée au bout de 12 ans. Mais l'alcool est toujours resté.
J'ai diminué il y a 5ans et aujourd'hui je ne bois plus la journée et suis capable d'être en société sans boire, sans même que cela soit dur de résister.

Mais voila mon gros problème, c'est que avant d'allé me coucher le soir ( ou même le matin car je travaille en poste ), il me faut ma dose d'alcool.
Par exemple, quand je travaille de nuit, je rentre à 6h20 du matin, j'ouvre ma bouteille de vin devant la télé et vers 8h30 quand je suis bien "gai" (après 3 bouteilles) je peut allé me coucher.

J'ai commencé à diminuer ma consommation du soir il y a 4 ans env ( j'étais à 5 parfois 6 bouteilles ) car une nuit j'ai pris une amie par la gorge, je l'ai insulté, et j'ai failli la tapé. C'est elle qui me l'a dit, je n'avait que des flash et me rappelais de presque rien. je faisais le bordel à 3h du matin quand elle est venue pour me dire de me calmer et j'ai péter une câble alors que je ne suis pas violent.
Le lendemain j'ai vu les marques sur son coups, elle m'a montrer la porte de WV et de sa chambre explosé par mon poing, ect

Elle m'a pardonné mais pas moi, je ne me pardonne pas un comportement pareil.
Cela ne c'est jamais reproduit et depuis ma consommation a été diminué par 2.

J'ai donc été voir des médecins et ils me donnent des cachets qui ne font rien, en ce moment c'est du TERCIAN.
J'ai demandé à un 3éme médecin, " mettez moi en cure S.V.P, je suis alcoolique" il m'a répondu " On ne va pas en cure comme cela, en plus vous êtes sur la bonne voie, vos Gamma G.T. sont passés de 736 U.I/L à 530."
Mais ça fait 2 ans qu'ils voyagent autour des 500 mes GAMMA G.T.

Alors si quelqu'un peut me donner un conseil ou si quelqu'un partage ce que je vis, j'aimerai bien qu'il ou elle me réponde.
Je ne veux pas faire de mal à mes proches, je parle de maladie et de tout ce qui s'en suis. J'ai lu les témoignage sur ce forum et je ne veux pas qu'on s'inquiète pur moi. Cela fait 3 jours que je craches du sang le matin.
Merci.

Portrait de titinne
J'aime 0

Bonjour Laurent ,

J'ai été trés sensible à ton message et surtout au fait que tu veuilles absolument t'en sortir.
Je ne sais pas qui est ton médecin traitant , mais , excuse-moi , c'est un sacré con. Il faut absolument que tu ailles en voir un autre et que tu lui expliques ton pb , surtout si tu craches du sang.
Je suis moi aussi de la moselle , je te laisse mon adresse-mail , si je peux faire quelque chose pour toi , n'hésite surtout pas :

Pour info , mon oncle est dcd d'une cirrhose en début d'année , et , pour l'avoir suivi durant toute sa maladie , j'ai fait connaissance avec d'excellents médecins. Surtout dans le service d'hepatologie de l'hopital St André de Metz ( en particulier Dr Réville). Malheureusement , je ne sais pas si tu peux le voir comme ça ou s'il faut que ce soit un médecin généraliste qui t'envoie chez lui.
Bonne chance à toi , et ne lache surtout pas l'affaire !
Tiens nous au courant , si tu veux bien ,

Titinne

Portrait de Loran
J'aime 0

Salut titinne,

Je te remercie pour ton message et pour ces renseignements.

Vendredi après-midi ou lundi prochain, j'irai voir un autre médecin, donc un 4éme. Peut-être que je ne devrai pas parler que je me suis drogué par le passé, car dés que j'en parle ils font une drôle de tète et je ressent une espèce de gêne chez eux?!?

En tout cas j'ai bien noté le docteur que tu m'as dit.

Sinon j'habite sur Amnéville, bref je t'en dirai plus par e-mail, je ne voudrais pas que l'on me reconnaisse, j'ai déjà donné bcp de détails.

Encore merci Titinne.

Portrait de titinne
J'aime 0

Ne me remercie pas , il n'y a vraiment pas de quoi.
J'ai vécu l'enfer avec mon oncle . J'aurais tout donné pour pouvoir l'aider , malheureusement , c'était trop tard.
Si je peux , avec mes trés trés faibles moyens , permettre à une seule personne de ne pas passer par là ou lui est passé , et à une seule famille de ne pas vivre ce que j'ai vécu et que je n'effacerais jamais , je serais la plus heureuse des femmes.
Il faut que tu saches que tu n'es pas seul et que de nombreuses personnes , ici sur le forum , te soutiennent.

A bientôt ,

Titinne

Portrait de morenater
J'aime 0

Salu loran

je suis d'accord avec titine pour ce qui est de ton médecin, mais même dans le corps médical certans pensent encore que l'acool n'est pas une maladie mais un vice.

il est évident qu'une cure est l'entrée en matière nécessaire pour parvenir à l'abstinence. le meilleur moyen a mon sens est de voir un médecin psychiatre spécialisé en alcoologie, sinon il existe dans les grands hopitaux des consultations d'alcoologie mais si tu peux voir un psychiatre ça ira certainement plus vite. Si tu est décidé, il vaux mieu ne pas trop se donner le temps de la réflexion. tu peux être soutenu également par diverses associations (je te conseille VIE LIBRE par exemple que je connais bien et tu peux avoir des contacts avec des anciens alcooliques qui t'expliqueront leut expérience, ça aide vraiment, je t'assure) si tu veux, je peux te procurer les coordonnées sur ta région.

pour avoir été pendant plusieurs années bénévole a vie libre, je peux te dire que ceux qui ont la volonté d'arrêter y parviennent alors surtout ne te décourage pas.

Si tu veux des infos complémentaires, n'hésite pas. je te donne mon mail privé au cas ou..

a bientot

Portrait de luuna
J'aime 0

Slt Loran,

Ton histoire me touche beaucoup, car tu te rends compte des dégâts que l'alcool peut faire et tu veux t'en sortir.

Comme le dit titine et moretaner, il faudrait que tu fasses une cure pour totalement arrêté l'alcool. C'est la meilleure solution. Je suis d'accord avec titine : ton médecin qui t'as dis qu'il "n'y avait pas besoin de cure car tu étais sur la bonne voie ?" est un - - - .

Je me souviens aussi que mon père prenait un médicament pendant un moment qui le rendait malade s'il buvait une goutte d'alcool. Je pourrai demander à ma mère si elle se souvient, si ça peut t'intéresser.

Le fait que tu craches du temps de temps en temps depuis 3 jours est plutôt inquiétant. Je te recommande d'aller tout de suite aux urgences qu'ils voient ça. Tu fais peut-être une hémorragie interne. Je ne veux pas te faire paniquer, mais il faut que tu fasses très attention et voir ça tout de suite avant que ça empire !

Tu as de la volonté, c'est super !. Je suis de tout coeur avec toi dans ta lutte contre l'alcool et je te souhaite bon courage.
En as tu parlé à ta copine (le fait de faire une cure, etc) ? Elle aussi sera là pour te soutenir et tu auras besoin d'elle.

Tiens nous au courant de ta visite avec le médecin.

Portrait de Loran
J'aime 0

Bonsoir a vous,

je vous remercie tous les 3,
je pense a vous, il est presque 20h00 et je n'ai toujours pas bu.
Je pense à vos familles, vos histoires, à vos témoignages et surtout à votre soutien spontané et rien que pour cela, ce soir je ferai un gros gros effort.

Merci, Titinne, Morenater et Luuna.

Laurent

PS: mon amie est là pour me soutenir. Elle m'a déjà soutenu il y a 12ans
quand j'ai commencé à arrêter l'héroïne. Elle commence a être rodé.

Portrait de Loran
J'aime 0

Bonjour à tous,

Voilà, pour info j'ai rendez-vous chez un spécialiste le 1ér septembre et chez un généraliste lundi.
Hier soir je n'ai bu qu'une bouteille et une demi. Je pense que c'est encore beaucoup mais j'ai été capable d'allé me couché sans être "bourré", en ayant la tête claire. C'était dur mais faisable.
J'ai très très mal dormi.
Aujourd'hui, je travaille sur un chantier ( mon pére construit) je vais me dépenser physiquement pour être Ko le soir, bonne idée, non!

@bientôt
Bisous

Portrait de Loran
J'aime 0

Salut Angie,

Merci pour ton message de soutient, je l'ai reçu dans mes e-mail, je ne sais pas comment tu as fait.
Comment a-fait ton ami pour arrété il y a 11ans? a-t-il aussi connu la drogue?
Et comment vas-ton pére? qu'est ce qu'il a? j'ai juste compris que tu allé être orpheline.
Je voudrait t'écrire plus mais je dois partir.

Merci à toi, et à vous tous.
Je me sens booster par vos messages, dommage que ne puisses-pas vous voir et pour ceux qui ont besoin, j'aimerai aussi tant pouvoir vous aider.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Sous votre pseudo il y a : courriel.

Si on clic dessus on peut envoyer un message directement sur votre adresse.
Si vous ne voulez plus qu'on vous envoie des courriels, vous pouvez modifiez cette préférence dans le profil puis Vie privée et cochez la case : Cacher votre adresse de courriel et interdire le formulaire d'envoi de courriel.

Mais vous pouvez aussi cocher la case : Cacher votre adresse de courriel mais autoriser le formulaire d'envoi de courriel.
Les personnes peuvent alors vous écrire mais sans jamais voir votre adresse personnelle.
Sauf si vous leur repondez via votre messagerie bien entendu.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Loran
J'aime 0

Merci Christiane59,

j'ai vu Marsea planète, et rapport au site, tu fais de la plongée-ss-marine?

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Le site Mersea planète est le site d'une amie journaliste scintifique.

Moi je nage comme une pierre au fond de l'eau !!! lol
Mon frère en revanche est un féru de plongée sous-marine.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de titinne
J'aime 0

Comment ça va Laurent ?
Toujours pas croisé le chemin d'un bon médecin ?

Courage ,

Titinne

Portrait de angienico
J'aime 0

coucou loran
dsl je me suis trompé j'ai cliké sur courriel lol.
tu vas voir un médecin le 1erseptembre j'espère que ça ira tu me donnes des nouvelles surtt n'hésite pas .
mon ami a arreté parce qu'il ne pouvait plus rien faire et il a été trés entouré par sa famille et il a été en cure de désintox.
moi j'habite en basse normandie, je ne peux pas vraiment t'aider, je connais personne par chez toi
je suis dsl j'aurais vraiment voulu t'aider
mon pére à le foie qui pourri et le pancréas et entamé, il en a pour 6 mois ds le meilleur des cas.
alors je t'en prie réussi à te soigner de cette merde
et tu vas y arriver car tu es motivée c trés bien
continue surtt n'abandonne jamais
on est là pour toi
bisou affectueux angie

angie qui veille sur vous

Portrait de Loran
J'aime 0

Salut à tous,

Non, je n'ai pas croisé la route d'un " bon" médecin, je retire ce que j'ai écris car j'adore mon médecin, je pense qu'il connait quand même mieux que moi.
Il m'a aidé a me soigner quand j'ai été le voir à 20ans. Cela fait donc 12 ans maintenant, ça passe.
Quand j'ai été le voir, j'étais un poly-toxicomane : cannabis, alcool, extasy, cocaïne, amphétamine, médicament, et surtout héroïne... aujourd'hui je ne suis plus qu'un alcoolique.

Quand j'étais ado, je voulais me détruire, c'était inconscient et c'est 1 des raisons qui m'ont fait plongée dans la drogue. Vers mes18 ans, je me suis dit, comme un flash " Je veux vivre" et c'est la que j'ai cherché de l'aide.
J'en ai trouvé 2 ans plus tard, auprés de mon médecin, après en avoir fait une vingtaine, et cela sans exagérer. Et à cet age, c'est trés dur de rentrer dans un cabiné, de voir un inconnu, et de lui dire "aidez-moi, je suis dépendant...."
Bref cela fait 7 ans que je suis clean mais je suis tjrs pourri par cet alcool, légal, en vente partout...
Mais mon médecin est peut-être trop proche de moi car aujourd'hui, on se tutoie, on se fait la bise, on va manger parfois ensemble entre midi, etc...
Je ne sais pas,...
... je doute.

Morenater, je veux bien que tu me donnes tes contacts de VIE Libre si cela ne te déranges pas ( sinon je chercherai de toutes façon ).

Merci Titinne pour ton suivi, je te tiendrai au courant

et à tous je ne crois pas que je suis aussi motivé que vous le dites, car sinon j'aurais réussi a arrêter il y a quatre ans.
Hier soir avant d'ouvrir ma bouteille, je me disais que j'étais heureux, me manque-t-il encore quelque chose aujourd'hui? ou est-ce que c'est seulement la dépendance qui c'est établit et qui reste?

Je ne bois plus la journée sans que cela ne m'affecte, en ce moment je suis en congé, passe mes journées a me dépenser physiquement sur un chantier ou les collègues boivent du vin entre midi et de la bière à longueur de journée et moi je n'en ai pas la moindre envie,
ALORS pourquoi le soir j'ai ce besoin de me b..... la gueule avant d'allé au lit?

Portrait de Loran
J'aime 0

personne ne sais me répondre...

Merci a vous toutes mais aucunes d'entre vous ne sais ou ne devine pourquoi je ou j'ai le besoin de m'exploser la tête avant d'aller me coucher, d'ailleurs si je ne le fais pas : je ne dors pas.
merci quand même et merci, vous, vous êtes toutes très compréhensives et chaleureuses.

MERCI a VOUS

PS: mon 1er mess en état second, désolé, je vs manques de respect.

Portrait de Loran
J'aime 0

Bises a mon Ange, elle se reconnaitra.

Portrait de annelaure38
J'aime 0

Salut c'est annelaure38,
J'ai lu beaucoup de tes messages dans tes discussions et dans les réponses que tu fais. Je sais pas si t'as lu mon histoire mais bref. Elle paraît dérisoire par rapport à tout ce qui se passe sur ce forum où les gens vivent de grande détresse à cause de cette drogue légale.

Je sais pas si ce que je vais te dire t'aidera mais en tout cas je te comprend, cette envie de boire pour pouvoir dormir facilement. C'est quelque chose de très bête qui intervient en plus du besoin physique, c'est l'habitude. Dans les gestes quand on boit, la sensation dans le corps des premières gorgées d'alcool qui font frissoner le corps, puis au fur et mesure les soucis qui s'envolent etc puis l'arrivée au lit pas toujours évidente et le sommeil profond. La facilité! Quand j'ai emmenagé avec ma copine ce fut très dur au début de ne pas pouvoir assouvir ma soif comme quand j'étais seule. C'est énormément le sentiment de culpabilité de boire qui m'a "aidé" à arriver à ne plus boire le soir ou l'aprèm ou le matin après le travail. Je fais également des nuits au taf et je comprend que le décalage à la vie sociale par rapport aux autres est déjà difficile à expliquer et chacun le vis à sa manière. Et toi, quand tu bosses la nuit et que arrive la fin je pense que tu es content parce que le vin t'attend impatiement!!! Eh ben laisse le où il est et passe du temps avec ta femme, elle t'Aime! Elle t'a déjà pardonné des situations blessantes, elle est toujours là alors pense à elle, que tu ne veux pas la voir partir, tu as été très courageux d'avancer dans toutes les étapes de ta vie, je trouve que tu progresse sans cesse.

J'imagine bien que tout ça est difficile mais tu te bats et tu as envie de t'en sortir. Les gens sur ce forum te soutiennent et t'apprennent plein de choses sur tout et sur la vie. Je pense que c'est une bonne chose, je regrette moi-même de ne pas avoir ne serait- que regarder les discussions pour m'aider à mieux comprendre l'état dans lequel j'étais et avant d'avoir tout gâché avec ma Femme à cause de ma dépendance à l'alcool. Cela fait 11 jrs que je n'ai pas bu une goutte, je suis contente. Triste et déprimée à fond à cause de ma rupture mais ...contente car je ne veux plus être celle que j'été, penser à quand je vais pouvoir boire "tranquille", avoir des regrets d'avoir bu un peu trop, être mal le lendemain de cuite, d'y penser, en fin tu connais surement tout ça. C'est la 1ère fois depuis presque 8 ans (j'arrive à peine à m'en rappeller) que je bois pas pendant plus de 4 jrs d'affilé. J'aurais aimé que mes proches me poussent un peu plus à m'orienter vers un médecin au lieu de fîre " l'autruche ". Et ma femme (pour moi elle l'est encore, c'est dur) soutient que c'était à moi de faire la démarche seule et que c'était possible d' y arriver seul. Tout le monde est différent, chacun son passé. Elle m'aurais pris un rdv j'y serais aller. Maintenant que j'ai pris la décision d'arrêter et que le médecin m'a expliquer, j'ai compris pourquoi je n'arrivais pas à arrêter ! Et mon seul objectif : arrêter de boire et me reconstruire sans et la vrai personne que je suis au fond. Pour l'instant je suis au fond, je ne vois pas d'issu mais je sais que j'ai pas le choix, il faut se battre alors courage à toi Loran, dslée je ne t'ai pas donné vraiment de vrais conseils mais ça m'as fait un peu de bien de parler je crois.

Portrait de morenater
J'aime 0

Bonjour loran,

Pardon de ne pas t'avoir répondu plus tot mais je n'ai pas internet a la maison donc je fais depuis le bureau.

voici l'adresse générale de VIE LIBRE ils te donneront les adresses e ta région et je suis certaine que tu trouveras des bénévoles près de chez toi.
n'hésite surtout pas car tu y trouvera certainement une écoute et beaucoup d'aide.

mets le paquet tu veras, tu vas y arriver. tu a pris conscience dde ton problème ya pas de raison que ty n'y arives pas, tu a déjà fait un énorme pas alors.. courage et bientot a toi la liberté, c'est sur.

je sais, facile a dire, mais sans savoir pourquoi, je crois vraiment que tu as en toi la force pour y arriver pour toi et pour ta compagne. tu est jeune, alors fait tout pour profiter d'une vie sans l'esclavage que représente l'alcool (et toutes les dépendances d'ailleurs).

même si par moment tu sembles douter il faut que tu ais confiance en toi TU PEUX Y ARRIVER ne cesse pas de te le répeter. tu sais, a chaque nouveau message dans ce forum, ce n''est que douleur et angoisse. c'est formidable si toi tu est passé a coté, je l'espère de tout coeur pour toi alors fait tout ce qu'il faut pour t'en sortir et n'oublie pas que nous sommes là pour te soutenir.

a bientot de tes nouvelles

A ANNE LAURE

bonjour et pardonne moi e t'avoir brusquée dans mon message de vendredi.

je voulais quand même te dire, comme a loran, que je te trouve formidable d'avoir pris conscience du problème et surtout d'avoir pris la décision d'y remédier. je suis certaine que tout le reste suivra et que tu retrouveras la paix dans ta vie. n'hésite pas a t'entourer de gens qui ont surmonté ce problème d'alcool ou même de gens qui ont connu ce fléau indirectement. la meilleure thérapie a mon sens c'est d'en parler n'ait pas honte c'est super de vouloir s'en sortir alors courage a toi.

si tu as besoin, n'hésite surtout pas.

a très bientot

Mouvement Vie Libre
8, impasse Dumur
92110 Clichy
tél : 01-47-39-40-80
fax : 01-47-30-45-37

Portrait de Loran
J'aime 0

Continues Annelaure,
Je suis fière de toi, je t'ai envoyé un "courriel d'encouragement", je ne sais pas si ça se dit.

Merci Morenater,
je vais chez le médecin, un généraliste, on verra.
et demain j'appelle Vie Libre.

Bisous à tout le monde.

Portrait de angienico
J'aime 0

coucou toi
un petit mot pour t'encourager continue loran tu vas y arriver pense aprés à ta jolie vie que tu auras ss dépendance de cette foutue merde d'alcool.
le vie s'ouvre à toi alors courage
bise affectueuse
angie

angie qui veille sur vous

Portrait de sevrin76
J'aime 0

coucou Loran,

Alors qu'est-ce que ça donne pour toi ces derniers jours ton combat contre l'alcool ?

Donnes-nous des nouvelles, sois fort

Portrait de angienico
J'aime 0

faut que tu sois encore + fort que cette maladie pourri, et je suis sur que tu es fort mm trés fort.
tient le coup on est là .
bise ton ange

angie qui veille sur vous

Portrait de Loran
J'aime 0

Bonjour à tous et Merci à vous et à ce forum qui me permet de garder chaque jour la bonne direction.

Je suis fière de toi Annelaure pour ton abstinence et ta volonté.

Grace à.... elle se reconnaitra, j'ai contacté VIE LIBRE, qui porte bien son nom d'ailleurs.

Donc voila, après mettre pris un coup de pied au c.. ( je savais pas que l'on pouvais s'en prendre sur un forum ;-)) j'ai donc été chez le médecin.

Mais avant cela, pendant 2 soirs de suite je n'ai bu qu'une bouteille avant d'allé me coucher ( on se sent qd même mieux au réveil ), et le 3éme soir, j'ai été à l'inauguration du magasin de ma sœur, ou le crémant coulait à flot, et j'ai été très sage.
Je suis rentré à 1h00 du matin. Les tremblements arrivent, avec les angoisses et tout ce qui sent suis. J'ai donc pris les cachets prescrit qui n'ont que légèrement soulagé.
Et finalement je me suis ouvert une bouteille de mon bon vieux vin, l'enfoiré,
il m'a encore eu.

J'en viens donc à mon médecin qui m'a dit qu'il fallait attendre que le traitement fasse son effet. Je dois aussi faire une radio des poumons.
Moi, j'aimerai tellement allé en cure, passé le cap de la dépendance physique. J'aimerai tellement avancé.
Comme je l'ai dit, je me passe de l'alcool la journée, j'arrive à m'en passé en société ( pour preuve l'inauguration ).
Ah, j'ai oublié de précisé que mon médecin m'a proposé de se voir en dehors de son cabinet pour parler plus profondément de mon cas. Pour la cure, il m'avais dit que dans ces "institutions", ils n'appréciaient pas trop les anciens toxicomanes sous traitement.

Zut, je dois partir.

Je vous embrasses tous en bon courage à tout le monde.

PS: un alcoolique qui sait qu'il fait du mal à son entourage ( ce n'est pas mon cas, mon entourage n'est pas au courant, il pense que c'est du passé car ils ne me voient plus boire) et qui ne se décide pas à se faire soigné est-il malade? oui il est alcoolique. Mais alors il est pas très gentil, voir méchant, non!??!? ou alors peut-être qu'il n'aime pas ses proches et dans ce cas, ça ne le dérange pas de les faire souffrir!!!!!!!!
Désolé de poser ces questions pour toutes les mères et filles que je connais sur ce forum.

Suis a la bourre,
Bisous à tous

Portrait de angienico
J'aime 0

slt
un p'tit coucou pour t'encourager encore + ds ton abstinence à l'alcool; tu vas y arriver. fait encore + de sport et tu verras tu seras trop fatigué pour rester à boire cette saloperie. mais je c que c dur, mais tu as fait tellement d'effort tu as arreté tellement de chose que il t'en reste plus qu'un seul c le soir mais j'ai confiance en toi .
je t'embrasse bise angie

angie qui veille sur vous

Portrait de angienico
J'aime 0

re coucou
pour moi un alcoolique il se voit pas tomber ds cette M.... et s'en rend pas compte le tant qu'il ne dit pas que c un alcoolique. mais c clair qu'il fait souffrir sa famille meme si il n'est pas méchant.
mais comme on dit un alcoolique c'est une maladie. et moi perso j'ai mis un tps fou à m'en rendre compte. pour moi c'était une trés mauvaise excuse car qd on a tout pour etre heureux on a pas besoin d'un autre monde;
bisou angie

angie qui veille sur vous

Pages

Participez au sujet "Que puis-je faire pour arreté L'ALCOOL?"