Portrait de shelling ford

Bonjour,

Mon amie souffre de délires et d'hallucinations.
Elle a été internée dans le service psychiatrique d'un hopital et son état s'est amélioré, puis les médecins l'ont laissée sortir. Rapidement, son état s'est empiré, puis elle a fait des tentatives de suicide. Elle est retournée à l'hopital, son état s'est de nouveau amélioré, et les médecins l'ont laissée sortir récemment.
Ils lui ont prescrit du risperdal et du xanax, mais elle ne prend pas ses médicaments. Elle ne se rend pas compte qu'elle est malade, et pense même que les médecins veulent la rendre folle en lui faisant prendre des médicaments.
Pour l'instant elle va très bien, mais j'ai peur que son état se détériore à nouveau. Comment lui faire comprendre qu'elle doit prendre ses médicaments ?

Merci beaucoup.

Portrait de maryread
J'aime 0

Il s'agit de ce que l'on appelle le déni de la maladie : refus insconcient d'être malade ou non conscience de la maladie.
Le dialogue est la meilleure de ses solutions pour lui faire comprendre que quand elle prend ses médicaments son état s'améliore, qu'elle se sent bien et que vous de votre côté vous allez mieux et êtes moins inquiet pour elle.
Evidemment, restez vigilant, tout en étant discret et attentif comme vous le faites.

Participez au sujet "Que faire pour aider mon amie?"