Portrait de rafaela

j'aimerais des témoignages de gens à qui l'on posé un stent. quand se sont-ils senti mieux, quels cap y-a-t-il à passer? supportent -ils le traitement?
mois, ça fait 2 semaines, et je suis ko. j'ai le souffle court, par moment, et je me fatigue pour un rien. et puis j'ai toujours des douleurs, pas intenses, mais j'ai toujours peur, car je n'ai jamias eu de douleurs fortes. quand avez vous vu le cardio, apres cela? moi, on m'a donné rendez vous 6 semaines apres. 6 semaines pour s'angoisser!
et vous?

Portrait de oussasse
J'aime 0

bonjour
je me pose la meme question et je viens par le biais de ce forum en savoir plus en esperant qu'il y est des patients qui puissent m'eclairer
j'ai pose deux stents sur une seule veine au mois de mars 2008 apres un infractus du myocarde m'a t'on dit mais je me demande comment j'ai pu avoir cet infractus du fait que : je n'ai jamais fumé- je n'ai pas de diabete-je n'ai pas de tension (HTA) je n'ai pas de cholesterol de recentes analyses de sang que j'ai faites le confirment.
ALORS d'ou est ce que j'ai eu cette maladie s'il vpous plait ne dit on pas que ceux sont là, les veritables causes et risques d'infractus?
aider moi s'il vous palit si vous trouver de bones reponses et GRAND MERCI
je voudrais qu'on puisse m'expliquer d'avantage tout cela

Portrait de Oleg Makow
J'aime 0

c est genitique,

Portrait de Abenaquis
J'aime 0

48 heures après la pose d'un stent, je cavale comme un lapin. Actuellement j'en ai 3. En effet il faut au moins 24h pour cicatriser l'artère utilisée pour introduire le cathétaire.
Un infarctus (du myocarde) est provoqué par le manque d'oxygénation du coeur, du à une diminution de débit sanguin des artères coronaires.
Les causes (voir: http://fr.wikipedia.org/wiki/Infarctus)
Un facteur important : l'hérédité (c'est mon cas)

Oussasse:
Demander a votre cardiologue un compte rendu de l'intervention, il doit pouvoir vous préciser la raison du "bouchage" et en déduire la cause.

Portrait de Lorrain
J'aime 0

Lorrain
Il y a un élément a prendre en compte aprés un infarctus,c'est l'ampleur des dégats sur le muscle cardiaque et la durée de la prise en charge à partir du début de l'infarctus.
J'ai vite récupéré en apparence mais j'ai eu de gros coups de fatigue durant la journée et ce durant 3 ou 4 mois.J'ai eu aussi des petites douleurs de temps en tezmps mais c'est terminé depuis maintenant 6mois (infarctus le 4 Juin 2007)
J'ai fait une trés bonne rééducation cardiaque à Cardiocéan et depuis je m'efforce de pratiquer une activité physique au moins 3 à 4fois par semaine.Pendant mon séjour à Cardiocéan , j'ai rencontré pas mal de cardiaque qui n'avaient aucun des facteurs de risques habituels dans cette pathologie,mais l'hérédité était souvent en cause.
J'ai des problémes de bradychardies ( 33 pulsations la nuit ) mais qui ne justifie pas encore la pose d'un pace-maker.Vivez sans crainte en faisant de l'exercice de façon réguliére et en étant vigilant sur ce que vous mangez et buvez .Les cardios connaissent bien leur job et ce sont eux qui fixent la fréquence des visites,celà n'empêche pas en cas de problémes de bousculer le tempo.Les urgences sont là aussi pour ça
Hauts les coeurs

Portrait de vincente
J'aime 0

voilà qui me rassure quand j'entends que après la pose de sten on peut etre fatigué
en effet, mo, j'ai eu la pose d'un sten femoral jambe gauche en juillet 2007 qui s'ent bien passé, puis en mars une pose de sten jambe droite qui lui s'est bcp moins bien passé, il a falu faire un pontage car en fermant l'artère celle ci s'était bouchée
depuis, je suis sous plavix tareg kardejic sous medicament contre le colesterol et la tenssion artérielle, tous ces médicaments me fatiguent bcp, et quand je le dis aux médecins, ils semblent complètement autistes a ma douleur, de plus, je ne comprends pas trés bien ce bombardement de médicament, une coronarographie faite en 2006 ne justifiait pas un traitement aussi lourd il me semble car les electros, le test d'effort sont bons, je me demande si on est pas un peu surmedicalisé, et si les effets secondaires des médicaments ne soient pas eux en cause enfin, j'aimerai si vous avez une opinion que vous m'en fassiez part
merci et courage

Portrait de Abenaquis
J'aime 0

Pour expliquer mon message précédent je tiens à préciser que lors de mes 3 infarctus je n'ai pas eu, ou très peu, de nécrose, et ceci grâce à l'intervention ultra rapide du SAMU. Je n'ai donc pas eu de suite invalidante.
J'avais oublié (égoïstement) que cela pouvait être beaucoup plus grave, je vous prie de m'en excuser

Portrait de dennis40
J'aime 0

Bonjour,

Chaque expérience est personnelle.

En ce qui me concerne, j'ai 2 stents...
- la pose, je ne m'en rappelle pas, j'étais out..
- Après, aucune douleur
- En reéducation cardiaque, je n'ai jamais ressenti aucune douleur ou gêne.

C'est après que c'est devenu plus difficile.

Si j'analyse maintenant, je me dis que une fois sorti d'un environnement médicalisé, je me suis senti moins rassuré donc plus à l'écoute de ce que je ressentais. D'autre part, la gestion de mes journées était moins adaptée. Donc Léger stress + planning moins rigoureux + nourriture moins adaptée = plus de fatigue.

Il m'a fallu plusieurs mois pour trouver "mon régime de croisière" : bon dosage de médocs + seuils d'efforts en sport quotidien + nourriture acceptable + sommeil+tout le reste...

1 an après, je peux dire que tout est pratiquement rentré dans l'ordre.
Ce qui me rassure, c'est que les spécialistes que j'ai rencontré disent qu'il faut en réalité (moyenne) presque 1 année pour encaisser l'infarct et ses conséquences.

Bon courage, le propre d'un malade c'est d'être patient.

Portrait de jean marc31
J'aime 1

Bonjour

J'ai eu mon premier infarctus à 46 ans le lendemain d'une activité sportive plutôt soutenue en vtt. j'ai eu la pose de 5 stents .
Après j'ai eu du mal à m'en remettre psychologiquement ; J'ai changé de travail avec une fonction très sédentarisée et j'ai boudé le sport car je ne me sentais plus en confiance pour en faire.

J'ai pris du poids, je me suis moins surveillé et j'avais toujours ma dose de stress du boulot en septembre de l'année dernière , j'ai eu une rechute à 53 ans où j'ai failli y passer et l'on m'a posé 2 stents puis j'ai repris ma vie en mains , alors je me suis inscrit dans un cycle de rééducation d'une clinique durant un mois afin de me réapprendre la confiance dans le sport et être à l'écoute de mon corps. En sortant je me suis inscrit dans une salle de sport que je pratique 3 à 4 fois par semaine entre 1h30 et 2 heures par séance. J'ai gagné en imc, j'ai perdu en graisse et gagné en muscle et perdu 2 tailles à la ceinture et récupéré de la puissance cardiaque au point que aujourd'hui même sans prendre des bêta bloquants, j'ai de battements de 55 au repos , j'arrive à monter peu lors des efforts soutenus et je récupère très vite.

Mon dernier test à l'effort a été excellent et mes cardiologues sont confiants

Je suis aujourd'hui rassuré et j'arrive à tenir la comparaison sportivement avec des gars bien plus jeune que moi et mes coachs sportifs sont confiants sur ma façon d'aborder mes programme sportif d'ailleurs les changements physiques sont notables car il y a des endroits où la graisse a été entièrement remplacée par du muscle .

J'ai des médocs comme nous tous, je vois mon cardiologue en septembre pour en supprimer certains

Au niveau médoc j'avais de bloquants qui en fait réduisait ma fréquence cardiaque et que j'ai réduis à 1 /4 de comprimé mais que je vais réduite car je n'ai jamais eu un coeur rapide et parfois cela me gène au réveil et même lors de mon activité sportive je suis obligé de booster mon coeur car il refuse de monter.

le plus difficile en fait lors du sport ce sont les statines et le tahor qui ont comme effet secondaire de rendre douloureuses les articulations ... j'ai appris par mon médecin traitant qu'il y avait un nouveau médoc qui venait de sortir ( liptruzet) et qui n'a plus ces effets secondaires et depuis sa prise je n'ai plus mal aux articulations .....

J'ai repris ma vie en main, j'ai la volonté de changer de mode de vie, de refaire régulièrement du sport, de ne plus me stresser inutilement pour des détails que cela soit dans le travail et la vie plus globalement, de manger équilibré; je ne fume plus depuis 2011 ( fumeur de cigares occasionnel)et j'ai décidé de réduire ma consommation de viande a de la volaille 1 fois par semaine, d'arrêter la consommation d'alcool forts bien que je n'étais pas une gros buveur bien que je bois du vin mais modérément.

J'ai repris le cours de ma vie et laisser derrière moi , cette douloureuse expérience

Voilà je vous ai fait part de mon sentiment sur mon expérience en souhaitant que cela puisse en aider d'autres, à remonter la pente et en gardant la foi ...

Portrait de la paix pour tout le monde
J'aime 0

Salut jean marc merci d avoir citee votre eexperience.les experiences d anciens stentes sont reconfortantes pour les nouveaux.est ce ke vous avez un stent actif oupas et quel antiagregant avez vous pris au debut et a present.desolee pour toutes les question mais je compte rassurer une personne jeune qui porte un stent actif .je vous souhaite une longue et belle vie.

Participez au sujet "quand va-ton mieux apres une pose de stent?"