Portrait de JOHEL

Bonjour,
Je viens d'appprendre, après un IRM, que je souffre d'un "remaniment inflammatoire de la moelle osseuse au niveau de la région pubienne gauche". C'est IRM m'a été prescrit après plusieurs séances de kiné pour traiter une pubalgie mais restées sans effet.
Aujourd'hui, mon médecin me propose de faire une scintigraphie osseuse afin d'évaluer le niveau de la lésion et de planifier des injections de calcitonine. (Il a été très surpris de voir qu'une pubalgie pouvait atteindre ce niveau d'inflammation de l'os)
Le soucis est que je suis diabétique de type 1.
Y-a-t-il un risque avec de telles injections ?
Il y a des effets "secondaires" à ces injections. Qu'en est-il exactement ?
Quels peuvent etre les effets à moyen terme ?
MERCI

Participez au sujet "Pubalgie avec inflammation de la moelle osseuse"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "Pubalgie avec inflammation de la moelle osseuse"

  • ... Grossesse à risque ... le diabète gestationnel sont l'hypertension artérielle, le risque de survenue d'augmentation de taille et de poids anormal du foetus ...
  • Epreuve de risque ... survienne. C'est ainsi que l'on parle de facteurs de risque d'une maladie.On distingue le risque relatif (estimation du risque par comparaison avec une population) du ...
  • ... Carcinome mammaire (facteur de risque du) ... Les facteurs de risque du carcinome mammaire sont (voir cancer du sein chez la ...
  • ... Pourquoi les aliments industriels augmentent le risque de cancer ... les aliments les plus nocifs, et leur implication dans le risque de développer un cancer est aujourd'hui démontrée. Explications. ...
  • ... niveau de la taille. Certaines études ont montré que le risque de survenue de maladies concernant le coeur et les vaisseaux ainsi que ... rapport est inférieur à 0,75, il ne semble pas y avoir de risque pour la santé. À l'opposé, quand ce chiffre dépasse 0,90, le risque ...