Portrait de blandine15

bonjour, j'ai besoin d'aide, suite a une lombosciatique qui dure depuis 5 semaines j'ai ue des traitements qui n'ont rien gueri j'ai passe un scanner qui dit que j'ai des protrusions discale globale l5-s1 l4 l5 l3 l4 c'est quoi exactement des protrusions discales et comment les soigne t'on je dois passer bientot une irm merci de m'eclairer.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Une protrusion discale est sensiblement pareil qu'une hernie discale.

http://www.vulgaris-medical.com/encyclopedie/hernie-discale-2279.html

La protrusion comme la hernie sont un écrassement du disque vertébrale.
Mais la différence se situe dans la direction que peux prendre l'écrassement.

La hernie est une saillie formée par un disque intervertébral dans le canal rachidien donc la hernie se forme entre les disques.

La protrusion est en fait une hernie expulsée et donc elle dépasse des disques vertébraux.

Plus précisément :

Quote:
- Hernie discale: c’est la cause principale des douleurs intenses et chroniques. Dans de très nombreux cas le sujet ne se souvient pas d’un traumatisme, bien qu’elles soient fréquemment causées par un effort de flexion. La symptomatologie dépendra du niveau vertébral atteint. Elle peut mener à une protrusion du noyau vertébral dans le canal lombaire (hernie expulsée) qu’il convient de traiter chirurgicalement en urgence.

http://www.opladis.be/display/content_0 … _00005.htm
Cela dit la chirurgie est revenue maintenant de façon plus raisonnable. C'est du cas par cas et vraiment qu'en cas de risque réel de paralysie.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de blandine15
J'aime 0

merci beaucoup pour la reponse a christiane. BLANDINE

Portrait de wanldy
J'aime 0

Bonjour,
Je suis dans le même cas que toi, arrêtée depuis fin mai, sans amélioration, douleurs dorsales, douleurs et fourmillements dans la jambe droite. J'ai vu un neuro-chirurgien qui parlait d'opérer à la vue du scanner (le disque écrasé L4-L5 touchait le nerf), il demandait une IRM pour confirmer et a prit la décision de ne pas opérer., l'image n'étant pas assez parlante... Je respecte sa décision, je ne tiens pas a être opérée à tout prix, mais la kiné, les massages et les médicaments ne traitent que les conséquences et non la cause. J'ai 45 ans, j'ai toujours fait du sport avec mon mari, et cela me manque de ne plus l'accompagner, du côté de mon travail mon absence pose également problème et pour l'instant je ne vois pas de solution. J'essaye de garder le moral, mais ce n'est pas facile d'autant plus qu'en lisant les témoignages de personnes dans le même cas je me pose beaucoup de questions:
- faut-il à tous les coup finir par une intervention chirurgicale ?
- une protrusion peut-elle guérir spontanément ?
- peut-on un jour reprendre une vie normale ?
Tiens moi au courant si tu trouves une solution, je te tiens informée de mon côté.
Bon courange.

Portrait de blandine15
J'aime 0

merci wanldy c'est rassurant de ne pas etre seule a chercher la solution, promis je te tient au courant si je sais quoi que se soi, je dois voir bientot un specialste je te dirai la suite de la progression.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Quote:
- faut-il à tous les coup finir par une intervention chirurgicale ?

Non car l'opération peut donner des conséquences pires.
On n'opére qu'en cas de risques sérieux de paralysie.

Quote:
- une protrusion peut-elle guérir spontanément ?

Non.

Quote:
- peut-on un jour reprendre une vie normale ?

Oui si on prend en compte d'office le problème et qu'on ne pense plus à ce qu'on pouvait faire avant.
Donc on peut avoir une vie normal, en fonction de ce qu'on peut encore faire.
Donc oui mais en changeant de vie, en fait.
Suis pas sure que ce soit bien clair....

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de blandine15
J'aime 0

bonjour christiane, j'ai besoin de precisions.Sur les resultats de mon scanner il est ecrit:l5-s1 protrusion discale globale predominant au niveau median et legerement foraminale, l4-l5 protrusion discale globale, l3-l4 protrusion discale globale es-ce que c'est grave, comment je vais pouvoir etre soignée, sachant que cela fait 4 semaine que je prend des traitements qui ne calme pas mes douleurs et que mon talon perd encore de temps en temps la sensibilité, merci pour votre aide.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjur,

C'est le médecin qui prendra la décision du traitement et surtout si celui sera chirurgical ou pas, en fonction de votre cas personnel et de vos antécédents.

Les hernies sont présentes mais quant à savoir ce qu'il est bon de faire, personnellement je ne peux absolument pas répondre à la question.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de blandine15
J'aime 0

merci infiniment christiane.

Portrait de blandine15
J'aime 0

bonjour, wandly et christiane je suis allee voir aujourd'hui un rhumatologue, il me dit que je dois faire une infiltration, le probleme c'est que sur le forum ceux qui en ont ue disent que ca fait mal, et que ca ne dure pas, pouvez-vous me dire comment ca se passe et si je dois le faire?combien de temps apres peut ont reprendre le travail sachant que je travaille en usine. merci a vous pour vos reponses.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour

Personnellement j'ai eu des infiltrations : 2 dans le bassin et 3 dans l'épaule droite.

Dans les heures qui suivent (et cela peut durer 48 heures), l'infiltration, il est vrai que les douleurs sont fortement amplifiées par rapport à la douleur habituelle.
Mais cela s'estompe et la douleur disparait complètement.

Quant à la durée c'est assez variable. Ma dernière infiltration date de 2001 et je n'ai pas du en refaire depuis. La douleur n'est plus présente en permanence, de temps en temps elle revient, cela peut durer quelques heures à plusieurs jours, mais plus rien à voir avec ce que j'ai déjà eu.

Non on ne peut pas reprendre le travail après l'infiltration qui demande une période minimale de 48 heures de repos complet.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de blandine15
J'aime 0

merci christiane pour votre reponse, je vous tiens au courrant apres mon infiltration.

Portrait de blandine15
J'aime 0

bonjour christiane, hier j'ai fais une infiltration enl5s1 je trouve que c'est tres douloureux, hier j'avais tres mal en rentrant chez moi, aujourd'hui les douleurs sont moins fortes mais je ne peut pas rester assise trop longtemps ca tire sur le dessus de la cuisse, debout aussi et couchée ca fait mal dans le bas du dos, meme si je suppose que ca fait partie des 48h de delai, je me demande si cela va passer.j'apprehende d'en avoir une deuxieme si ca devait etre le cas y a t'il d'autre solution que l'infiltration?

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Oui cela va passer mais je vous conseille le repos, car marcher n'est pas très indiqué, cela ne fera que retarder l'accalmie.

Si par la suite cela se reproduit, non il n'y a pas grand chose d'autres sinon que de faire en sorte d'éviter que cela ne revienne et donc pour cela il est nécessaire de suivre les consignes d'hygiène du dos.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de blandine15
J'aime 0

merci christiane.

Portrait de blandine15
J'aime 0

bonjour christiane je viens vous donner des nouvelles, suite a l'infiltration les douleurs ont persistées, mon medecin me donne un medicament qui a l'origine est fait pour traiter l'epilepsie, je sent moins les douleurs dans la jambe gauche mais je suis endormie du matin au soir.je dois revoir le medecin dans 15 jours, je me demande quand ca va s'arreter et si je vais pouvoir reprendre mon travail a l'usine .

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Après une infiltration en 2001, je suis restée avec des douleurs qui ont persisté pendant plus de 2 mois, et puis du jour au lendemain pour ainsi dire, elles ont disparus. Parfois il faut ce délai pour que l'infiltration soit vraiment efficace.

Le traitement qu'on vous a donné est le Lyrica ?
Si oui c'est normal que vous ne soyez pas au mieux de votre forme car en plus d'être prescrit pour l'épilepsie, il a une action anxyolithique et c'est ce qui donne cet effet de somnolence.

Si cela persiste mieux vaut prendre des antalgiques type paracétamol qui eux au moins ne laisseront pas de tels effets secondaires.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de blandine15
J'aime 0

oui le traitement est celui que vous me dites, merci du conseil je vous donne des nouvelles quand j'aurais revu le medecin.encore merci a vous.

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Bonjour blandine15,
Quel dosage prenez-vous s'il s'agit du Lyrica* ? Depuis combien de temps ? Quelle posologie par jour ?
Je rejoins Christiane59, la visée anxiolytique combinée à celle d'anti-épilectique sont en cause (somnolence et endormissement ).
Mais Paris ne s'étant pas fait en un jour, attendez quelques temps pour en avoir le bénéfice ( si Christiane59 me permet ) après une infiltration, il faut attendre un délai mininum de trente jours pour décider de son inefficacité ( temps en jours de disparition de la douleur + % de diminution de cette douleur ). Le Lyrica* ne peut être instauré trop longtemps car ensuite, il vous faut une diminution progressive juusqu'à l'arrêt total ( de une semaine à quinze jours suivant dosage instauré).
Ps : moi, j'en prends depuis deux ans( 75-0-300 : ma posologie) aucun souci.
Bon courage. Cordialement.

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Le maximum pour un vrai mieux est de deux mois pour être exacte.

Mais on peut souvent avoir des douleurs qui persistent car tout simplement dès qu'on sent un mieux on a tendance à vouloir reprendre nos activités normalement et le problème c'est que si l'articulation n'est plus vraiment douloureuse elle est toujours fragile et donc le fait de forcer fait remonter la douleur.

Quant au traitement Lyrica, ce n'est pas sa fonction première que de calmer ce type de douleurs. Mais actuellement les médecins se ruent sur ce traitement comme LE traitement miracle de toutes les douleurs articulaires et musculaires. Il n'y a qu'à voir qu'il est prescrit en masse chez les fibromyalgiques et pourtant ceux-ci sont nombreux à le décrier.

De plus, on a aucun recul sur ce que peut produire plus tard un anti-épileptique chez une personne qui ne l'est pas à la base.
Et je trouve que faire passer les patients comme cobbaye sans qu'ils ne soient mit au courant cela ne devrait pas être possible.

Le Lyrica, comme le Cymbalta passent actuellement pour des traitements qui vont tout régler, tout comme les AD qu'on prescrit pour la moindre petite angoisse, ou le moindre petit passage un peu ou fort douloureux à vivre.
Comme si il était obligatoire de s'aider de produits chimiques pour faire face. Alors que bien souvent justement les personnes sous AD ne font plus face à rien du tout, ce sont leurs proches qui le font pour eux. Eux étant englués de plus en plus dans leur déprime et les AD.

Donc ces traitements n'aident personne...sauf les labos qui les produisent.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de blandine15
J'aime 0

bonjour fee clochette et christiane je dois revoir mon medecin le 15 octobre et cela fera a peu pres 15 jours que je prend ce medicament 1 le matin et 2 le soir au couché(lyrica 75 mg) pensez-vous que je dois demander à le stopper?j'ai ue mon infiltation le 23 septembre je suis en maladie depuis le 29 juillet j'ai toujours les douleurs (meme si elles deviennent supportables) je commence à me demander quand ce la va s'aretter et si je vais pouvoir à nouveau travailler à l'usine, pouvez-vous me dire franchement ce que vous en pensez?merci à vous.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

A part vous dire de prendre votre courage à deux mains pour supporter le temps que l'infiltration fasse vraiment effet.

Si au delà du délai des deux mois cela persiste, il faudra revoir le rhumatologue.

Il faut aussi surtout donc veiller à ne pas forcer, le repos est nécessaire pour avoir un mieux.
Je sais que ce n'est pas facile, mais il le faut.

Difficile de dire autre chose de plus à l'heure actuelle car on est un peu tenue par le délai de l'infiltration.

Quant au Lyrica, c'est à discuter avec votre médecin, surtout dans la mesure où ce traitement ne donne aucune amélioration.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Christiane59 wrote:
Quant au traitement Lyrica, ce n'est pas sa fonction première que de calmer ce type de douleurs. Mais actuellement les médecins se ruent sur ce traitement comme LE traitement miracle de toutes les douleurs articulaires et musculaires. Il n'y a qu'à voir qu'il est prescrit en masse chez les fibromyalgiques et pourtant ceux-ci sont nombreux à le décrier.

De plus, on a aucun recul sur ce que peut produire plus tard un anti-épileptique chez une personne qui ne l'est pas à la base.
Et je trouve que faire passer les patients comme cobbaye sans qu'ils ne soient mit au courant cela ne devrait pas être possible.

Donc ces traitements n'aident personne...sauf les labos qui les produisent.

Bonjour blandine15,
Christiane59 a résumé l'essentiel sur ce traitement ( Lyrica* ) tant adulé car merveilleusement efficace qui semble être LA solution miracle...
Votre dosage n'est pas "si" élevé ( 75-0-150 ) mais de la à l'arrêter après quinze jours de prise, seul votre méd traitant peut en prendre la décision ; tout traitement ne s'arrête pas par sevrage brutal et définitif, il faut une progression ( je vous rappelle également la visée anxiolythique de ce médicament ).
Veillez à ne pas reprendre une activité physique et / ou professionnelle trop intense sous prétexte que la douleur a diminué car bien souvent, par souci ( bien légitime ) de perte partielle ou totale de salaire au bout d'un certain temps d'A.T. on désire reprendre le travail.
Respecter les consignes de préservation du dos (manutention), plier les genoux, verrouillage lombaire pour le port de charge modérée, etc...Demandez conseil à un kiné qui peut vous expliquer tout ceci.
Quant à stopper le Lyrica* je vous répète et vous redirige vers le praticien prescripteur.
Bon courage.
J'espère que la douleur va continuer à diminuer pour vous.
Bien cordialement.

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de blandine15
J'aime 0

merci beaucoup à christiane et fee clochette

Portrait de blandine15
J'aime 0

bonjour christiane, j'ai vu mon medecin je suis toujours sous lyrica, je passe un irm le 20 novembre, que va t-il m'apprendre de plus?je dois revoir mon medecin le 30 octobre il va apparement me mettre en longue maladie es-ce que je vais perdre mes revenus?je n'ai que 34 ans et deja le sentiment que mes douleurs ne s'arretteront pas, qu'elle peut bien etre la solution pour ne plus avoir mal et reprendre mon travail?

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

En longue maladie pour hernie ?
Non je ne crois pas sauf si votre métier est une cause d'aggravation. Mais dans ce cas, vous aurez la possiblité d'une modification de poste, ou d'une formation pour reconversion. C'est à voir avec la médecine du travail et l'employeur.

Tant que vous serez en arrêt de travail, vous aures droit aux 1/2 journées sécu en fonction de votre régime professionnel.

Il n'y a pas de solution miracle. Si ce n'est que d'attendre que les infiltrations fassent leur travail.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Pages

Participez au sujet "Protrusions Dicale"