Portrait de missou

Bonsoir.
Il y a 2 mois et demi j'ai accouché par césarienne en urgence à 6 mois de grossesse suite à une prééclampsie, mon bébé n'a pas survécu vu qu'il avait déjà un retard de croissance.
Suite à cela et même après ma sortie de l'hopital j'étais sous traitement "loxen" parce que j'avais toujours une tension élevée. Mais ça s'est stabilisée au bout de 10 jours et j'ai arrêté le traitement avec l'accord de mon médecin traitant tout en contrôlant ma tension tous les jours.
Le dernier jour de mon hôspitalisation on m'a donné une série d'examens à faire pour mon rendez vous avec le nephrologue que j'ai eu il y a quelques jours.
Problème c'est que j'ai toujours des protéines dans les urines (1,13 g/l) et un résultat d'autoanticorps anti-nucléaires de 640 avec une fluorescence de type mouchetée, mais recherche négative pour anti-ADN, anti-ECT/ENA, anti-histones et absence d'anticoagulant circulant et négatif pour anti-cardiolipine. Par contre, l'electrophorèse des protéines donne 37,98 g/l (normales 40,20-47,60) pour l'albumin
Le néphrologue me dit qu'il ne peut rien dire pour l'instant parce que ça fait que 2 mois et demi que j'ai accouché, d'après lui c'es un peu tot et que possible que ce soit des résidus de ma prééclampsie. Donc, il me donne rendez vous en septembre pour revoir tout ça.
Mais moi entre temps j'angoisse à cause de ça. J'essaie de boire au moins un litre et demi d'eau par jour en me persuadant qu'avec ça mes protéines disparaitront des urines, vu que je suis une personne qui ne boit presque pas.
Je voudrais, en attendant le rendez vous chez le néphrologue qui me paraît loin, avoir votre avis sur ces protéines et ces anticorps antinucléaires.

Merci à l'avance.

Participez au sujet "protéines et anticorps antinucléaires"