Portrait de jeanne09

Ma soeur (22 ans) a récemment fait une thrombose de la veine profonde. Ma gynécologue a donc voulu faire un examen pour voir si j'avais des prédispositions à une thrombose. J'ai reçu les examens aujourd'hui, auxquels je ne comprends absolument rien, accompagnée d'une petite lettre de ma gynécologue me disant que j'avais des prédispositions et que je devais arrêter la pillule.
Je suis un peu inquiète et surtout très embêtée pour cette histoire de pilule. J ai passé la journée sur internet et à fouiller les forums mais n'ai pas trouvé de réponses à mes questions.

1. les analyses de sang disent:
- examens d'hémostase: valeurs usuelles
- inhibiteur protéine C fonct: 110%
- Inhibiteur protéine S libre: 60%
C'est trop ou trop peu? C'est très en dessous/dessus de la moyenne? C'est grave?

2. Dois-je vraiment arrêter la pilule? J'ai 26 ans, suis avec mon copain depuis 4 ans et prends la pilule depuis 4 ans. J'ai fumé pendant 5 ans mais ai justement arrêté à Noël (dur dur!). Pendant toutes ces années où je prenais la pilule + fumais beaucoup, je n'ai jamais eu de problèmes (de temps à autres les jambes lourdes, mais comme toutes les femmes, non?) Je vais très souvent nager (le meilleur sport pour les jambes, non?)
Je n'ai vraiment mais alors vraiment pas envie d'arrêter la pilule. D'abord parce que l'idée d'avoir un truc en métal dans le ventre (stérilet) me fait froid dans le dos mais surtout parce que je souffre d'acné et que la pilule, c'est, pour moi, la seule chose, qui aide. A mon âge, l'acné, c'est difficile à vivre...
Suis-je en danger si je continue la pilule? Je suis toute perdue... Conseillez-moi!

Portrait de Dr Martzolff Richard
J'aime 0

Bonjour,

Je vous conseille et je vous invite à lire les textes sur
Protéine S
Protéine C
Hypercoagulabilité
Coagulopathie
Pilule
...et les textes connexes (ayant une relation avec ces termes) dans l'encyclopédie médicale Guérit

Pour commencer.

En effet vous comprendrez en lisant ces textes (consciencieusement) c'est dans notre intérêt, qu'il existe un problème de coagulation dont vous devez tenir compte. La pilule n'arrange pas ce type de problème.

D'autre part en ce qui concerne l'acné vous pouvez maintenant utiliser des thérapies modernes comme par exemple le laser coloré. Ceci fait l'objet d'une autre réponse si cela vous intéresse.

Dr Martzolff Richard médecin responsable de l'encyclopédie médicale Vulgaris

Portrait de jeanne09
J'aime 0

Merci beaucoup pour la réponse.
J'avais pas vu une autre feuille de l'analyse de sang où était écrit, en tout petit, mutation du facteur V de Leiden... J'ai pu me faire une bonne idée de ce que c'était sur le forum... Par contre, je ne sais pas où trouver l'encyclopédie Guérit.
Je ne sais toujours pas si c'est vraiment nécessaire d'arrêter la pilule. Ou plutôt je veux pas y croire...

Portrait de Adeve
J'aime 0

Bonjour Jeanne,
J'ai eu la même chose que ta soeur il y a 2ans et demi et je prenais la pilule et je fumais. En plus on a découvert que j'étais porteuse du facteru V de Leiden (réaction protéine C). J'ai dû immédiatement arrêter la pilule et j'aurais dû aussi arrêter le tabac ...mais pas moyen!
Je peux t'assurer que vivre sans pilule c'est 100% gérable si tu as une vie de couple stable et que ton compagnon est compréhensible.
Depuis 2005 donc, je ne prend aucune pilule et je n'ai jamais eu d'"accident". C'est vrai qu'il faut être vigillant et que le préservatif est plus qu'utile mais bon c'est ta santé qui est en jeu!
Si vraiment tu veux continuer d'avoir un autre moyen contraceptif que le préservatif, tu peux prendre une pilule microdosée sans oestrogène (ex/ Cérasette) mais le stérilet je te le déconseille vivement si tu n'as pas eu d"enfant avant car il peut poser problème!
Voila, si tu veux savoir d'autres chose n'hésites pas!
A bientôt.
Adeve

Participez au sujet "protéine C et S - Dois-je arrêter la pilule?"