Portrait de mickael_MTL

Bonjour,

Je suis nouveau sur le forum. Je suis français mais vit à Montréal. Voilà les symptômes que j'aies.

Mardi 11 et mercredi 12 mars

- Douleurs internes importantes dans la région des testicules, du périnée, de l’urètre et de la verge (tout l’appareil uro-génital)
- Fièvre et frissons (je garde mon manteau pendant 2 jours au travail)
- Je vais uriner souvent et sensations de brûlures
- Grosse fatigue
- L’extrémité de l’urètre est plus dilatée qu’à l’ordinaire

Comme je suis connu pour des calculs rénaux, je pense d’abord au passage d’un calcul par les voies naturelles ou bien à une douleur qui irradie le bas mais la douleur est tout de même beaucoup moins vive que lors de coliques néphrétiques mais par contre, constante.

Jeudi 13 mars : Urgences de l'Hôpital

- Examens (prise de sang, urine, Uro-Scan)

Problème de globules blancs et probablement infection.

Le médecin urgentologue conclut peut-être à une infection urinaire et me prescrit des antibiotiques mais à la lumière des résultats de la culture bactériologique des urines, elle me laisse un message le lendemain matin à la maison précisant que je n’avais pas d’infection urinaire et qu’il fallait que j’arrête le traitement. Elle ajoute que cela pourrait venir éventuellement d’un nerf qui serait bloqué ( ???)

Mercredi 19 mars puis jeudi 3 avril : RDV en urologie (Hôpital)

Depuis le passage aux urgences, le même état :
- douleurs
- toujours un peu de fièvre (autour de 38)
- fatigue
- problèmes de dysfonction érectile (aucune libido, aucune sensation, aucun rapport sexuel)
- douleur lors de l’éjaculation suite à un unique essai de masturbation
- demi-érections parfois la nuit
- verge molle et comme « caoutchouteuse »

En comparant mes symptômes avec ceux de témoignages de patients vus sur Internet, je pense à une prostatite ou à un problème de nerf pudendal. Je découvre pour la première fois de ma vie ces problèmes et d’autres maladies urinaires.

Pas d’examens complémentaires réalisés par l’urologue pour trouver la cause et éventuellement le germe s’il s’agit d’une bactérie.

Prescription d’un antibiotique sur une période de 4 semaines
(NOVO OFLOXACIN 300 MG x 2 fois par jour)

Nouvelle analyse d’urine + test PSA

Test PSA négatif : 2,12 mg

Conclusions :

Prostatite, nerf pudendal, pyélonéphrite, orchite, épididymite, urétrite ou autre maladie ??????

Pas de problèmes identiques détectés dans le passé et aucun problème antérieur de dysfonction érectile provoqué brutalement.

Dans le passé assez récent (depuis 1 ou 2 ans)
- A plusieurs reprises, j’ai détecté cependant du pus qui suintait de ma verge mais pas de complications ni de douleurs à aucun niveau.
- Installations de sondes dans les voies urinaires suite à des interventions chirurgicales
- Calcul rénal de plusieurs millimètres passé par les voies naturelles

Constat suite au traitement antibiotique :

- toujours des douleurs en permanence
- aucun rapport sexuel en 2 mois et aucune libido
- fatigue
- Extrémité de l’urètre toujours un peu dilatée et rouge
- Verge très veineuse et molle (« caoutchouteuse »)
- fièvre semble disparue

Conséquences :
- déprime due à la douleur et à l’absence d’activité sexuelle.
- déprime due au fait que le problème ne semble pas pris au sérieux (Est-ce tabou ? Est-ce que ce genre de problèmes est pris à la légère ?)

Voilà où j'en suis aujourd'hui. Ma généraliste m'a prévu un RDV en écho pour une écho de la prostate soit 2 mois après le début du problème. J'ai RDV demain avec mon urologue car mon traitement antibio d'1 mois est fini.

Portrait de mickael_MTL
J'aime 0

J'ai donc rencontré hier l'urologue et passé aujourd'hui une cystoscopie. Pas de resserrement de l'urètre, pas de calcul coincé, pas de problème de prostate.

Juste éventuellement des traces peut-être d'infection dans la vessie mais l'urologue n'était pas sûr. On a vu à l'écran comme des gouttes sur la paroi.

Après un antibio d'1 mois pour la prostate, il me donne un antibio de 10 jours pour la vessie. Je le revois dans un mois.

Je suis assez découragé car j'ai toujours ce mal à l'intérieur : brûlures de l'urètre jusqu'à la vessie et les testicules.

J'urine très bien et mes analyses d'urine et de sang sont bonnes.

Portrait de hanaïsse
J'aime 0

Bonjour Monsieur mickael_MTL ,
J'aimerais avoir de vos nouvelles, car votre cas me fait penser à celui de mon mari et je suis très inquiète. En effet, suite à une envie fréquente d'uriner la nuit ( il est soigné pour un diabète de type non insulino -dépendant depuis quelques années), son urologue, après consultation, lui a dit qu'il pourait avoir une hypertrophie de la prostate et donc lui a prescrit le médicament : "Tamsulosine EG" (alphabloquant). Après un mois, s'il n'y a pas de changement, il devra faire une cystoscopie afin de voir s'il a des polypes. Si il en a, il devra subir une opération pour les enlever. Mon mari est un ancien fumeur (il a arreter de fumer depuis un an) et il craint un cancer. Voilà, je voulais savoir si votre état de santé s'est amélioré, si vous avez trouvé la cause de vos fatigues,...
Bien à vous.

Participez au sujet "Prostatite ou autre chose"