Portrait de doubleface

Bonjour,

J'ai fait une prise de sang récemment pour un problème de prolactine, il se trouve qu'à la première prise de sang j'étais à 837 (normes labo en dessous de 750). Mon médecin m'a fait faire une nouvelle prise de sang, prolactine poolée et j'étais à 1179, je dois donc passer une IRM. Quelqu'un connait-il les causes d'un tel taux?? Mon médecin est un peu perdu car je ne suis pas enceinte et pas susceptible de l'être, pas de prise médicamenteuse, pour lui je n'ai pas de facteur qui explique un tel taux. J'ai des migraines importantes, ma vue a baissé, j'ai des douleurs dans les seins qui me réveillent la nuit, des nausées régulièrement, très fatiguée, peu d'appétit. J'ai également un taux de potassium à 3.2 (normes labo entre 3.5 et 5) et ma TSH est à 3.46 (normes labo 0.25 à 5). L'endocrino ne sait pas trop quoi me répondre vis à vis de tout ça donc je suis un peu perdue et cela devient angoissant de ne pas comprendre ce qu'il se passe.
Si quelqu'un peut m'orienter un peu ce serait sympa!! Merci d'avance!

Portrait de wynnie
J'aime 0

Bonjour
ta tsh à plus de 3 indique une hypothyroidie, manque d'hormones thyroidiennes qui peut entrainer des nausées, fatigue, baisse de la vue, maux de tête, peu d'appétit....
Ton endo devrait connaitre ces symptomes!
la prolactine trop élevée peut etre due à un adénome sur l'hypophyse, donc c'est normal que l'endo te prescrive un IRM pour vérifier l'état de l'hypophyse.

Portrait de doubleface
J'aime 0

Bon au moins j'ai ma réponse!
Mon endocrino m'avait dit que ce n'était pas un problème hormonale, que la TSH était bien!! Déjà au départ elle ne me croyait pas trop quand je lui ai décrit les soucis que j'avais. Elle m'a fait faire la prise de sang "par hasard pour voir"!! Je suis pas sûre d'être bien tombée du coup!! Bon on verra la suite, je passe IRM début janvier on verra ce que ça donne, de toutes façons les résultats parlent d'eux même!!
Merci wynnie!
Bonne fêtes de fin d'année!!

Participez au sujet "Prolactine"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "Prolactine"

  • ... nombre de neurones compris dans la structure encéphalique (plus d'une dizaine de milliards) et avant tous les liens établis entre eux, ... sensoricité. La motricité. Les neurones et plus précisément les corps cellulaires des neurones sont rassemblés dans le ...
  • La dénomination est la désignation d’une personne, de quelque chose de précis en utilisant un nom. ­ Il s'agit donc du nom que l'on assigne à une chose.  L'épreuve de dénomination en psychologie, neurologie et neuropsychologie, doit être complété par une sélection d'objets et d'images d'animaux, de fruits et de légumes, d'objets inanimés de classes diverses. Il est possible d'étendre la dénomination à des couleurs et à des personnages célèbres.

    Une remarque importante doit être faite à propos des tests de dénomination. Il faut se souvenir qu'un trouble de la dénomination n'est pas obligatoirement synonyme d'aphasie.

    Au cours des aphasies, les troubles de la dénomination concerne soit le  manque de mots soit les paraphasies.

    En ce qui concerne le manque de mot, il est quelquefois observé dans le langage spontané et est électivement mis en évidence dans sa lettre de dénomination qui se traduit soit par une impossibilité de dénommer soit par une définition par l'usage. Si l'on prend l'exemple du couteau (retenu par Gil dans son livre de neuropsychologiedans) le patient dira pour couper à la place de couteau. La traduction peut également se faire par la production de formule circonlocutoires quelquefois accompagnées d'approximations synonymiques intégrées dans des conduites d'approche.

    Le manque de mots s'observe dans l'ensemble des aphasies. De manière isolée il s'agit d'aphasie amnésique.
    La clé phonémique se définit de la façon suivante. Le fait de dire la première syllabe du mot fait quelquefois surgir le mot recherché par le patient.

    Les paraphasies sont classées en paraphasies phonémiques ou littérales et en paraphasies verbales. Les premiers réalisent des distorsions de mots enrapport non pas avec des difficultés de la réalisation phonétique mais avec des perturbations de l'agencement phonémique à la suite d'une omission, d'une inversion voir d'un dépassement le phonème. Les paraphasies verbales quant à elles désignent un mot par un autre mot du lexique, paraphasie verbales morphologiques appelées également paraphonie pour un mot phonétiquement proche du mot cible, et paraphasie verbale sémantique quand le mot émis à un lien conceptuel avec le mot recherché, par exemple table pour chaise, clé pour fer.

  • ... se remarque essentiellement vers la fin du mouvement.Plus tard certains mouvements choréiformes de type hyperkinétique, de plus en plus intenses, apparaissent, entraînant quelquefois une incapacité ...
  • ... le médecin va faire exécuter au patient. Pour cela il a besoin d'un minimum de matériel à savoir : Un marteau à réflexe. Une ... ... Du temps (au minimum une demi-heure voir parfois plus).L'ordre de l'examen neurologique n'est pas systématiquement le même ...
  • ... la découverte faite à propos de la maladie d'Alzheimer et plus précisément de sa physiopathologie, c'est-à-dire du mécanisme de ... un déclin du niveau cognitif des patients. En fait, plus précisément, il existerait une relation étroite entre l'insuline ...