Portrait de Autriche

Bonjour,

Je vous contacte pour avoir plusieurs renseignements et je vous remercie d'avance pour toutes vos réponses !

Je voudrais me renseigner sur la profylaxie neuro-méningée dans le cas d'un Lymphome de Burkitt sans atteinte du système nerveux central.

J'ai 65 ans, j'ai un Lymphome de Burkitt, je n'ai pas de comorbidités, j'ai été traité par R-CHOP (1chimio d'attente + 8 cures R-CHOP avec excellente réponse au traitement au vu de la dernière IRM), et n'ai reçu qu'une seule injection intrathécale pour la profylaxie neuro-méningée le lendemain de ma chimio d'attente. J'ai appris plus tard que mon médecin n'avait pas choisi le traitement habituel pour un Burkitt, comme j'avais commencé le R-CHOP, j'ai continué ce protocole.

J'ai changé d'hématologue après ma 2e chimio, et depuis, mon nouveau médecin a repris le même protocole R-CHOP que je suivais car le traitement fonctionnait très bien, mais le nouveau médecin ne m'a jamais reparlé de profylaxie neuro-méningée. Or je me pose des questions, car il me semblait qu'il était courant de continuer la profylaxie neuro-méningée au cours de la chimio pour un Burkitt, régulièrement et à petites doses, ou bien à haute dose dans certains cas à risques.

J'ai terminé toutes mes cures de chimio, ma dernière IRM après la chimio n°4, montre qu'il ne reste à priori rien des tumeurs .

Je voudrais donc savoir :

1. La profylaxie neuro-méningée est-elle systématique et obligatoire dans le cas du Burkitt ? Ou arrive-t-il qu'on ne la fasse pas parfois ? Dans ce cas, quelles sont les conditions pour qu'on n'aie pas besoin de la faire ?

2. Si la profylaxie neuro-méningée est nécessaire, et comme je n'ai reçu qu'une seule injection intrathécale pendant la chimio d'attente, comment ''rattraper'' les doses de méthotrexate (ou autre produit similaire) manquées ? J'ai déjà fini mes 8 séances de chimio. Faut-il rajouter des doses de méthotrexate après la fin des chimios ?

3. Si la profylaxie neuro-méningée est faite à la fin du traitement, utilise t-on nécessairement le protocole ''méthotrexate à haute dose''De ?

4. Plus généralement, au moment d'établir le protocole de soins suite au diagnostic d'un Lymphome de Burkitt, comment le médecin décide-t-il s'il recourt au méthotrexate à haute dose ou à dose normale ?

Merci beaucoup pour vos réponses, car mon médecin n'est quasiment jamais joignable, avec le Covid qui complique tout, et depuis ma dernière chimio, je n'ai toujours pas été recontacté pour savoir quoi faire, et je n'ai malheureusement pas d'interlocuteur. J'aimerais avoir une idée de ce qui m'attend.

Participez au sujet "Profylaxie neuro-méningée pour Lymphome de Burkitt"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.