Portrait de pv257

Ma femme a été traitée pour un cancer de l’amygdale. Ablation des ganglions côté gauche. Suite à l’opération, langue qui part sur le côté, défaut d’élocution, paupière gauche fermée à 40%. Le chirurgien nous adit que tout devait rentrer dans l’ordre.
6 mois plus tard il nous annonce que ça ne reviendra plus car il a été obligé de racler des nerfs, de couper des nerfs microscopiques.
Elle a eu 2 séances de chimio et 35 séances de radiothérapie.
A une semaine de la fin de sa radiothérapie, elle a été hospitalisée suite à une fièvre. Elle est entrée à l’hôpital en marchant par ses propres moyens, elle se déplaçait dans sa chambre sans assistance, faisait sa toilette. Elle a été mise sous perfusion : antibiotiques, morphine, vitamines, transfusion sang et plaquettes.
Au bout d’une dizaine de jours, c’était devenu un chiffon. Depuis elle a la tête qui tourne en permanence, une diplopie verticale, un nystagmus, un syndrome de Horner, est constamment fatiguée, a des difficultés d’élocution et ne peut plus marcher, ses jambes la porte mais elle a des pertes d’équilibre. Elle ne se déplace plus qu’en fauteuil roulant. Son traitement est terminé depuis 1 an.
Nous avons rencontré plusieurs neurologues, neurochirurgien, tous les examens : scanner, IRM, petscan sont correctes.
Un médecin après de nombreux tests a conclu à une attaque du tronc cérébral . Par quoi?
Deux autres médecins pensent que ses troubles neurologiques sont la conséquence de la radiothérapie qui aurait atteint le cerveau. Elle était bombardée chaque jour 20mn alors que tous les autres patients ne l’étaient que 5mn.
Après entretien avec le radiothérapeute, celui ci nous a dit qu’en 20mn elle ne recevait pas plus de rayons qu’en 5mn. Dans ce cas pourquoi faire 20mn puisqu’on peut le faire en 5mn.
Quelqu’un aurait il quelques infos ? Y a t-il dans votre entourage un cas similaire ?
Merci pour vos réponses.

Portrait de merlin22
J'aime 0

vraiment je trouve ce cas tres difficile , moi meme , j'ai eu des seances de radiothérapie tres longue mais les radiotherapeute me disent que c'est simplemement parce qu'il y avait un peu de jeu dans mon masque il ne pratiquait le tire que lorsqu'il avait bien la cible en vue , j'ai vue rester plus d'une heure sur la machine ( clinac 2) et pendant ce traitement je pouvais bouger tranquillement dans mon masque alors ou sont parti mes tires ? ) , je ne dois pas me pleindre moi je n'ai pas de quoi , je retrouve un peu de salive et un peu de gout et surtout le gout a la vie , je souhaites a votre femme un prompt retablissement et comprend votre besoins de reponse esperons qu'il y aura des gens qualifié pour cela , cordialement , désolé pour les fautes ? jean hilippe

Participez au sujet "Problèmes neurologiques suite à cancer amygdalien et radiothérapie"