Portrait de coquelicot49

Bonjour,
Après 20 années de vie commune, je suis séparée de mon conjoint depuis plusieurs mois. Cette séparation n'est pas du à un manque de sentiments mais à la vie d'enfer qu'il me faisait mener depuis quelques mois : accès de colère pour un oui, pour un non, critiques constantes à mon égard, insultes, guerre psychologique...
Ce changement d'attitude a coïncidé avec la naissance de sa petite fille (nous avons eu nos enfants avant de nous connaître)...
Nous nous voyons toujours et il me dit qu'il aimerait reprendre la vie commune avec moi.
Je ne suis pas "partante" pour ce retour et je suis très inquiète car il est toujours très énervé et me dit que c'est à cause de moi, que c'est seulement quand il est avec moi !! Je pensais qu'il suivrait mes conseils durant notre séparation : parler de ses problèmes à un médecin ou un psy pour essayer de comprendre mais il n'en est rien... De plus, il a tes "tics", genre l'épaule qu'il relève sans cesse, des toux nerveuses, des hochements de tête...
Bref, je suis très inquiète sur son état de santé mais il ne veut absolument pas consulter...
Si quelqu'un peut me conseiller, me dire ce que je peux faire... Si quelqu'un a vécu le même genre de problème... Cela pourraît m'aider à comprendre et à prendre une décision.
Merci d'avance.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Malheureusement vu ce que vous décrivez comme symptômes la seule solution est qu'il consulte.

Il veut revenir c'est à vous de poser vos conditions. Profitez-en.
Il veut revenir, mettez le au pied du mûr : "consultes et ensuite on verra."

IL semble effectivement qu'il y ait un problème médical derrière cette attitude.
Avez-vous une idée précise de quand cela a commencé ?
Pouvez-vous essayer de voir ce qui a pu se passer à ce moment-là qui puisse être responsable de ce changement ?
A part la naissance de sa petite fille qui justement curieusement devrait le rendre heureux ou alors pour lui le signe qu'il vieillit.
Est-ce que cette idée est difficile à supporter pour lui ?
Mais de là à en attraper un "tic" ce serait assez curieux.

Seule solution de toutes façons, il faut qu'il consulte.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de victoire59
J'aime 0

bonjour, je voudrais vous adresser mon témoignage,
je me suis séparée de mon ex conjoint, père de mes deux enfants, en aout 2008 , union qui a duré 17 années, sans bonheur , juste de la routine, après 10 mois d'insultes et de menaces, il est enfin partir sur un coup de théatre, le jour ou j'ai acheté mon premier portable, j'étais devenue alors, une s... qui couche avec tout le monde, ect.. deux fois déçues par ces aventures féminines, alors qu'il me disait pas calin du tout, bizarre ? bref, j'avais un homme calme, tranquille devant sa télé et ne buvant pas, Sans avis, toujours chez sa mère tous les weeks end, pas chiant. Le jour ou il est parti, commença mon calvaire, menace de mort quotidienne devant ces propres enfants, coups de pieds poings dans la voiture, que je ne vivrais plus maintenant, il me suivait tous les weeks end, allant meme à téléphoner aux gendarmes pour dire que ces enfants étaient seuls à la maison pendant que je courais ... ( la mamie était là, chez moi et il le savait bien) , des appels téléphoniques insultants, jours et nuits.
puis lorsqu'il a surveillé ma maison depuis des mois, se cachant en face dans des buissons, selon mes voisins, il a remarqué que j'avais quelqu'un, et là, depuis 15 mois, il nous insulte, nous promet de nous avoir, il dit a ces enfants qu'il va nous crever ..... de plus en plus violent,
il est dépressif et devait consulter un psy, mais ne le fait pas, il pense que l'on a peur de lui, qu'il est fort, et passe tous les jours devant la maison, mais dès qu'on le croise, il est en voiture nous suit, fait peur à ses propres enfants, il s'en fou, c tout ce qu'il dit, il s'en fou.
On espère qu'il va se soigner et se calmer, comme l'a exigé le tribunal,
J'arrive à gérer mon stress depuis peu, mais je pense à mes enfants qui sont traumatisés, et qu'ils pensent qu'il serait mieux en prison.
Je ne peux rien faire, c terrible,

Participez au sujet "Problèmes neurologiques ???"

Articles à lire concernant "Problèmes neurologiques ???"

  • ... rétinite pigmentaire (inflammation de la rétine) Des problèmes génitaux Une polydactylie (présence de doigts surnuméraires) Des problèmes neurologiques (rarement) Des anomalies cardiaques (rarement) Des anomalies ...
  • ... rétinite pigmentaire (inflammation de la rétine) Des problèmes génitaux Une polydactylie (présence de doigts surnuméraires) Des problèmes neurologiques (rarement) Des anomalies cardiaques (rarement) Des anomalies ...
  • ... à peu près bonne. Le patient présente généralement des problèmes d’articulation (prononcer les mots et les sons) à des degrés ... lettres.L'aphasie de Broca comporte également des troubles neurologiques à type d'hémiplégie sensitivo- motrice droite, d'apraxie ...
  • ... sont transformés en carboxyhémoglobine.Des séquelles neurologiques graves irréversibles s'observent quelquefois. Il s'agit de ... troubles de la mémoire, de l'affectif, une ataxie et des problèmes de jugement.Les examens de laboratoire comportent bien entendu le ...