Portrait de Sapiacarne

J'ai cherché un sujet avec mes problèmes, et je n'en ai pas trouvé, veuillez m'excuser si ces problèmes ont déjà été posés, je suis nouveau sur le forum.

Voilà je me présente je m'appelle Aryan Busckett. Je suis âgé de 16 ans, et il y a un an, j'ai eu mes premières relations intimes. J'ai compris que j'avais un problème au pénis. Pendant un an j'ai refusé catégoriquement d'aller au médecin de peur d'avoir une érection, parce que j'ai la fâcheuse tendance à avoir des érections "subites" dans moments d'angoisse et d'anxiété (pendant les épreuves communes au collège et au lycée, et toutes autres occasions qui peuvent m'angoisser). Ce n'est pas le seul problème, si je sais bien que je ne suis pas précoce en relation intime avec quelqu'un, dans un moment d'angoisse comme une visite chez le médecin, je peux facilement éclater (ça m'est arrivé plusieurs fois pendant les épreuves communes au collège et au lycée).
Mais je me suis lancé, parce qu'en sachant que j'ai un phimosis/paraphimosis qui ne s'arrangera pas tout seul, il fallait bien que je m'en débarrasse ou ma peur de la visite chez le médecin ne ferait que grandir. Il y a quelques heures, j'étais chez mon médecin. Et tout ce que je craignais est arrivé, je passe les détails très gênants, mais mon médecin a été très professionnel, il m'a rassuré, et même si je sais que le corps médical sait très bien réagir à ce genre d'incident, j'ai énormément peur de ce qui va suivre parce que cette expérience m'a prouvé que je n'avais aucun pouvoir fasse à mon anxiété. Dans quelques semaines (le 30 septembre prochain), j'ai un rendez-vous chez l'urologue pour une intervention finale. Je ne fais qu'angoisser, et je crains tellement le rendez-vous que je suis quasiment sûr que l'incident va se reproduire.
Je n'ai pas su parler de mes problèmes d'érections et de précocité à mon médecin, la situation étant assez gênante ainsi, j'ai préféré quitter le cabinet le plus vite possible (pas très intelligent de ma part je l'avoue).
Je précise - au cas où - que je ne suis pas du tout attiré par les hommes.

J'aimerais alors qu'on me prescrive des médicaments contre l'anxiété ou les problèmes d'érections, médicaments que je pourrais prendre avant les épreuves du BAC qui m'attendent cette année, hors, je ne veux pas que mon père soit au courant parce qu'il pensera sûrement que le problème est psychologique, et il refusera que je prenne des médicaments contre l'érection. Je suis dans une situation délicate, merci de vos réponses.

Désolé encore si ce sujet a été - entre autre - déjà posé.

Portrait de Sapiacarne
J'aime 0

Répondre

Participez au sujet "Problèmes d'érection chez l'urologue"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.