Portrait de Nathan Echrin

Depuis quelques temps déjà, j'ai des difficultés à me motiver, à me concentrer sur mes cours, à réviser, à y trouver un interêt alors qu'au départ j'adore l'histoire (je suis en fac d'histoirs). Mais je n'arrive même pas à me motiver pour des choses qui m'interessaient avant. Je passe mon temps à regarder des films, à rester étendu sur mon lit à écouter de la musiqe, à sortir avec des potes ... rien de très constructif (même si sortir est important pour se détendre).

Ce n'est pas comme ça que j'aurai ma licence ... Mes partiels de janvier ont été une catastrophe, On connaitera mes résultats demain, mais je sais déjà que je suis bon pour les rattrapage (et encore ! je ne sais même pas si les rattrapages me serviront).

Je me sens souvent tout moux. Même pour regarder un film, il faut parfois que je me fasse violence.

Quelqu'un aurait-il un conseil pour arriver à changer ?

Portrait de olala
J'aime 0

Cela pourrait ressembler à un épisode dépressif. En tout cas, tu en as les symptômes. S'est-il passé quelques chose dans ta vie que tu aurais du mal à gérer (et à digérer...) ? Le problème, c'est que souvent ces épisodes sont déclenchés sans qu'on prenne conscience du facteur déclenchant, il suffit parfois de si peu ... Je te conseille de faire un "bilan de vie" : 2 colonnes, 1 pour ce qui va, 1 pour ce qui ne va pas ou pourrait aller mieux, sans aucune autocensure. Tu as l'air d'être en train de saborder passivement ce que tu as construit. On ne fait jamais ça par hasard. La réponse est en toi, et si tu as du mal à la trouver, fais-toi aider : l'enjeu en vaut la peine.

Portrait de Nathan Echrin
J'aime 0

Un facteur déclencheur ... peut-être les examens ratés, ou le fait d'attendre qu'une fille rappelle et qu'elle ne le fait toujours pas. Ou les deux en même temps ?
Je ne sais pas par qui me faire aider. Et les quelques fois où j'ai essayé, ç n'a servi à rien. J'ai eu plusieurs rendez-vous avec plusieurs psychologues et une psychiatre, mais ça n'a jamais servi à rien.

Portrait de wynnie
J'aime 0

Bonjour Nathan
ta phrase sur la difficulté à te concentrer, le fait que tu te sente tout mou m'a interpellée.
Il serait peut etre souhaitable que tu demande à ton médecin une analyse de sang TSH T3 T4 pour vérifier le fonctionnement de la thyroide qui peut entrainer en cas de baisse des symptomes de ce genre avec un "état dépressif" qui n'en est pas vraiment un...
Si tu fais cette prise de sang vient ensuite mettre ces résultats dans le forum endocrinologie diabète et on te dira ce qu'on en pense, car il ne faut pas se contenter sur cette analyse de résultats "dans les normes du labo" mais voir si les résultats sont plutot en haut ou en bas de la norme!
ne perd pas courage dans tes études surtout si tu est dans un domaine que tu aimes!
amitiés.
Wynnie

Portrait de olala
J'aime 0

Nathan,
Si tu veux aller consulter un professionnel, va voir une (ou une) psychothérapeute. Malheureusement, les psychiatres et psychologues ne savent pas vraiment écouter, et restent hermétiques sur ce qu'ils pensent de ton cas. Alors qu'avec un psychothérapeute, il y a échange : il t'écoute, t'interroge, te fait part de ce qu'il pense et t'aide comprendre et à trouver des solutions. Bien sûr, on peut ne pas tomber du premier coup sur celui ou celle avec qui le courant passe à fond : il ne faut alors pas hésiter à en changer.
Autre chose : malgré ton manque de motivation "généralisé", force-toi à faire un peu d'exercice physique tous les jours (marche, jogging, vélo, muscu, ...). Notre forme physique a un gros retentissement sur notre mental et notre moral, et il y a toujours un effet boule de neige : moins on bouge, moins on est en forme (y compris psy). Bouger active notre circulation sanguine, permet une bonne vascularisation de tous nos organes et notamment de notre cerveau. Ça redonne aussi confiance en soi.

Portrait de Nathan Echrin
J'aime 0

Je ne suis pas sûr de voire en quoi un psychotérapeute peut changer quoi que ce soit au problème de départ. Pas plus que les antidépresseurs que prennent certains (j'en ai moi-même pris il y 4 ans, suite à un évènement, et évidement ça n'a rien changé à l'évènement qui était à la base). En tout cas je n'envisage pas de retourner voire ni un psychitérapeute ni qui que ce soit d'autre.

Malgré tout les efforts que je fais (études, relations) rien ne s'améliore. L'impression d'être dans des sables mouvants. Quoi que je fasse pour essayer d'en sortir, je ne fais qu'aggraver la situation.

Portrait de wynnie
J'aime 0

je t'encourage vraiment à faire la prise de sang pour vérifier le fonctionement thyroidien.
aurais tu d'autre symptomes parmi les suivants?
frilosite
constipation
prise de poid
peau sèche
perte de cheveux...
j'ai des enfants de ton age donc je comprends ton désarroi et je les imagine à ta place.
Ton message montre que tu veux t'en sortir.
je te souhaite de garder le courage!
amitiés
wynnie

Portrait de Nathan Echrin
J'aime 0

Non, je ne pense pas avoir les symptômes que vous citez. D'ailleurs, pour ce qui est du poids, j'en perd plus que je n'en prend.
Et je ne pense pas aller faire cette prise de sang. Je n'ai pas vraiment le temps, et ma mère risquerait de finir par le savoir de toute façon.
Merci quand même pour le conseil.

Portrait de olala
J'aime 0

Un psychothérapeute ne changera rien à ton problème, mais il te permettra d'y voir plus clair et t'aidera à trouver des solutions concrètes.
Cela dit, si tu as été échaudé par des psychiatres et des psychologues, je comprends que tu sois réticent. Dommage car les psychothérapeutes ne font pas le même métier.
Pour finir, si tu veux en sortir, il va quand même falloir que tu te décides à faire quelque chose de plus que ce que tu fais jusqu'à présent...

Portrait de Nathan Echrin
J'aime 0

Le fait que je je ressente le besoin de manger quelque chose de sucré le soir peut-il avoir un lien quelqconque avec mes problèmes de motivation ?
Ou est-ce que cela ne révèle rien du tout (à part une simple faim) ?

Participez au sujet "problème de motivation"