Portrait de Mathieu R

J'ai 53 ans marié 3 enfants. En 2007 j'ai fais un priapisme sans aucune raison, j'ai eu des erection molle pendant 6 mois, puis à mon grand bonheur c'est revenu. M'étant sépare' de ma femme depuis 2012 j'ai commencé à avoir une vie sexuelle très régulière et parfois avec 2 partenaires. En décembre 2016 ayant rendez-vous avec 2 femmes j'ai pris un cialis 20 et voilà que j'ai fais un autre priapisme. Encore direction les urgences, puis urologie. Ne voulant plus attendre des mois comme en 2007, 2 semaines aprés j'ai demandé à mon médecin généraliste de me represcrire du cialis (vous allez dire que je suis inconscient) mais sans résultat. J'ai alors été voir mon urologue qui m'a prescrit du vitaros aussi sans résultat. Alors il m'a prescrit de l'edex qui m'a provoqué encore un priapisme. Je sais que je suis têtu, mais j'ai essayé encore 2 fois et à chaque fois j'ai fais un priapisme. Le dernier remonte à il y a un mois. J'ai joué et j'ai perdu... je n'ai plus du tout d'erection. J'ai quand même été voir un autre urologue qui m'a beaucoup rassuré. Les fibres élastiques ne sont pas abîmées, je n'ai pas de nécroses, maintenant j'attend de faire un doppler du penis pour en être certain. Mais cette fois j'ai abusé et j'ai peur que ça ne revienne plus. Je ne sais pas si c'est le cas, comment je vais pouvoir continuer à vivre sans faire l'amour. J'anticipe un peu trop, mais je crois que je serais capable de me suicider pour ça. Peut-être que des solutions s'offriront à moi...6

Portrait de Pépita06
J'aime 0

A l'occasion d'une érection ferme et persistante de votre corps spongieux, avez-vous tenté de vous faire pratiquer précocement une fellation suivie d'une éjaculation complète ?

Dans ces circonstances votre gland est-il resté mou et non hyper gonflé ?

Participez au sujet "Priapisme"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "Priapisme"

  • Neurologie comportementale ... La neuropsychologie, appelée également neurologie comportementale, est l'étude des perturbations cognitives et ... substance blanche. En résumé, avec Gil, professeur de neurologie à la faculté de médecine de Poitiers, il est possible de dire que ...
  • ... Épreuve de dénomination (en psychologie, neurologie et neuropsychologie) ... à une chose.  L'épreuve de dénomination en psychologie, neurologie et neuropsychologie, doit être complété par une sélection ...
  • Chorée de Huntington, neurologie et psychiatrie ... sont plus appropriés.Certaines équipes spécialisées en neurologie utilisent l'halopéridol qui est une substance qui, entre autres, ...
  • ... neurologique est un des éléments clés du diagnostic en neurologie qui se fonde également sur l'interrogatoire du ... est le temps capital par lequel débute la consultation en neurologie mais aussi en médecine générale. En effet, un grand nombre de ... lui-même constitue la deuxième étape du raisonnement en neurologie.Cet examen neurologique comprend différents tests et manoeuvres que ...
  • Neurologie (avancées thérapeutiques en 2005) ... Favoris 1 L'événement en neurologie (spécialité médicale concernant le système nerveux central), ... Commentez l'article "Neurologie (avancées thérapeutiques en 2005)" Lancez une discussion ...