Portrait de LaGameuse

Bonjour à tous ,

Je me présente je suis une jeune fille de 16 ans et demi , 17 en avril.
En décembre dernier , j'ai été enceinte et je voulais garder mon enfant , contre l'avis de ma mère et de mon conjoint qui m'ont pas laissés le choix et m'ont dit d'avorter , ont prit des RDV et tout . J'ai donc avortée le 7 janvier par aspiration sous anesthésie générale . Les saignements n'étant pas passés et les douleurs restant très intenses après 1 mois de rétablissement , je décide d'aller aux urgences il y a deux semaines . Après énormément d'examens et 10h à l'hôpital , on m'informe que je souffre d'une rétention de 15 mm et qu'il faudra me refaire un curetage . La semaine dernière donc , le 8 mars , j'ai effectuée un curetage ...
Il faut savoir qu'à l'instant même où j'ai perdue mon bébé , mon coeur s'est comme endormie et je n'ai ressentie depuis , que de la tristesse.
Ayant des antécédents dépressifs suicidaires et des tendances mutilatrices , je sais très pertinemment que j'ai refais une dépression le lendemain de mon IVG.Depuis le 8 janvier donc , je fais des cauchemars TOUS les soirs , je fais des crises d'angoisses , je pleure pour rien (dès que je vois un bébé ou que je parle de mon IVG).
Mon conjoint , lui , à totalement tourné la page , il dit qu'on aura des enfants plus tard que c'est rien ... Il ne l'a pas vécu de la même manière que moi qui m'y suis attachée durant ces 3 mois de grossesse ...
Bref suite à mon récent curetage , les douleurs émotionnelles sont revenues ainsi que les signes dépressifs ... Je pensais pourtant avoir oubliée ... Mes cauchemars ont repris de plus belle , mes pleurs à l'entente du mot "Rose" (on souhaitais l'appeler comme ça on était certains que c'était une fille) , mes crises d'angoisses , mes sauts d'humeurs je lui en met pleins la tête je m'acharne sur lui sans savoir pourquoi , je le repousse involontairement et il dit en souffrir mais je ne me contrôle pas ...
Bref je suis partie chez mes parents l'espace d'une semaine pour les voir (ils habitent à 200 km de chez mon conjoint et je vis chez lui et sa maman pour les études) .
Une fois arrivée dans ma ville j'ai demandée à ma mère d'aller à la pharmacie avec moi pour me prescrire des médicaments contre le stress , pour aider au sommeil ... Je voulais m'assommer quoi je voulais ne plus être consciente de ce qu'il se passait la nuit .
J'ai pris l'habitude , depuis l'avortement , de m'assommer avec un lamaline pour dormir maximum 2h mais ça ne plait pas à mon conjoint , il me traite de droguée.
J'ai tout expliquée à la pharmacienne et celle-ci m'a prescrite :

De l'arnica montana 30ch
Du passiflora composé
Et du donormyl

J'aimerai savoir à quoi sert l'arnica montana en ce qui me concerne (je croyais que c'était pour les douleurs physiques), je crois que c'est pas pour le sommeil mais pour me calmer du coup , enfin j'aimerai comprendre à quoi sert tout ça en fait , je n'aime pas ingérer des choses dont je ne connait pas l'effet précis sur moi

Merci infiniment si vous avez lu jusqu'ici ,
Dans l'attente de vos réponses :)

Ce n'est pas parcequ'on est jeunes qu'on est cons ! :)

Portrait de makoa999
J'aime 0

Bonjour à toi, désolé de ta situation c'est très triste la perte d'un proche, surtout une mère avec son enfant. Vous savez, l'avortement peut être très dure pour une femme, la femme porte l'enfant dans son ventre, il se crée un lien maternelle bien avant la naissance, c'est normal de ressentir ce que vous ressentez, normalement cet effet s'estompe avec le temps ou bien normalement avec la venu d'un enfant dans votre vie.

Pour ce qui est des médicaments,

Le premier est comme le millepertius ( la même chose en gros ) c'est une sorte d'anti dépresseur naturel qui ne fonctionne pas vraiment ou fonctionne comme l'effet d'un placebo. Ce médicament est utilisé depuis très longtemps pour régler les troubles de l'humeur et du sommeil, mais malheureusement ce n'est pas vraiment un médicament qui aide dans de sévère cas.

Le deuxième, encore un médicament à base naturel , c'est le maximum qu'un pharmacien peut vous vendre, car eux ne peuvent pas vous préscrire un anti dépresseur ou un médicament pour stimuler l'humeur.

Le troisième est un antihistaminique, comme le bénadryl, il aide à dormir et à dormir longtemps, il crée une insomnie assez forte selon la personne. C'est un médicament en vente libre, comme la gravol, bénadryl etc.. Lui peut vous aider à dormir, certes, mais il peut aussi causer des troubles psychiques et bipolaires dans de rares cas. Il peut empirer le cas des dépressions chez certaines personnes.

Voici quelques conseils qui pourrait vous aider jeune amie, pour ce qui est de votre avortement, c'est tout à fait normal de vous sentir déprimé, mais vous devriez en parler à votre conjoint, s'il vous aime vraiment, il va comprendre et essayer de passer au travers à deux de cette situation. C'est normal que lui soit moins touché par l'avortement, l'homme, lui n'a pas le bébé dans son ventre, donc il n'y a pas de lien qui se crée entre les deux, en gros c'est comme si tu avais un proche de mort, mais que lui ne connaisserais pas, donc c'est normal qu'il ne soit pas aussi peiné que toi. Mais, dans tous les cas un bébé se fait à 2 , donc parle lui en et parle à ta mère , c'est vraiment quelque chose qui va te faire du bien et surtout n'ai pas peur de pleuré, c'est normal de pleuré, un jour quand tu sera prête tu vas avoir d'autres enfants, qui eux seront voulu par toi et probablement le père.

Pour t'aider contre ta situation actuelle dépressive, j'ai quelques pistes qui peuvent grandement t'aider.

1. En parler, comme, écrit plus haut
2. Vois un médecin qui poura te préscrire un médicament qui va t'aider à avancer et à faire ton deuil, comme un anti dépresseur.
3. Pour le sommeil, je te conseils vraiment la mélatonin, qui oui, est un médicament naturel, mais qui aide grandement à avoir un sommeil plus profond et plus long.
4. Oui, parfois la vie est difficile triste et tous semble impossible de s'en sortir, mais sache que la vie en vaut la peine et peut être belle , comme on dit , après l'orage le beau temps, le beau temps peut prendre longtemps à être là, mais plus le combat est long plus la victoire est immense.

Sur ce, ravis d'avoir pu t'aider et si tu as d'autres questions ou préoccupations n'hésite pas à en parler ou à re écrire ici

Portrait de LaGameuse
J'aime 0

Bonjour
Je te remercie infiniment pour ta réponse qui m'a faite sourire et faite chaud au coeur :)
Ma phase dépressive est presque partie mais des événements ont fait en sorte que je ne pense pas m'en sortir indemne .
J'ai re-crée un post expliquant toute ma situation et à quel point j'en suis.
J'y ai expliquée que contre mon grès , et malheureusement , je désire fort fort foooort un enfant là et je trouve ça injuste , horrible ce qui fait que je me déteste énormément , je veux me perforer le coeur , me détruire et rejoindre mon bébé là où ma famille l'a envoyée .
Je me trouve ignoble de désirer un enfant , me sentir prête à mort pile après la perte de ma possibilité d'enfant je suis une grosse idiote et j'aimerai que des milliers de gens se défoulent sur moi , me brisent le coeur , me montrent comme je suis la pire chose sur cette terre.

Portrait de LaGameuse
J'aime 0

Bonjour
Je te remercie infiniment pour ta réponse qui m'a faite sourire et faite chaud au coeur :)
Ma phase dépressive est presque partie mais des événements ont fait en sorte que je ne pense pas m'en sortir indemne .
J'ai re-crée un post expliquant toute ma situation et à quel point j'en suis.
J'y ai expliquée que contre mon grès , et malheureusement , je désire fort fort foooort un enfant là et je trouve ça injuste , horrible ce qui fait que je me déteste énormément , je veux me perforer le coeur , me détruire et rejoindre mon bébé là où ma famille l'a envoyée .
Je me trouve ignoble de désirer un enfant , me sentir prête à mort pile après la perte de ma possibilité d'enfant je suis une grosse idiote et j'aimerai que des milliers de gens se défoulent sur moi , me brisent le coeur , me montrent comme je suis la pire chose sur cette terre.

Participez au sujet "Prescription de médicaments pour traumatismes post-IVG"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.