Portrait de murielsarah

Bonjour,
Je viens d'avoir 46 ans, maman divorcée de trois enfants de 21, 16 et 9 ans 1/2, réglée à 10 ans et jamais de problèmes de santé, ni gynéco. Jamais de contraception, cycle de 28 jours. Bref tout était parfait. Sauf que j'ai fait une dépression il y a 1 an 1/2 et que mes règles ont disparu durant 6 mois pour revenir sous des cycles de 35 jours puis normalement depuis 4 à 5 mois. Entre temps, j'ai rencontré l'homme de ma vie, qui, à 51 ans veut avoir un enfant impérativement, et me convainc d'en avoir un à mon âge. On essaie, et ça ne fonctionne pas, depuis 2 mois que l'on essaie alors que j'ai toujours eu une fécondité parfaite.Mes dernières règles datent de début décembre, donc mi janvier, après quelques jours de retard, je fais un BHCG, qui se révèle négatif. Deuxième dosage à 15 jours de retard. Négatif, et mauvaise surprise, dosage hormonal catastrophique annonçant ménopause? Je n'ai toujours pas eu mes règles à ce jour...
F.S.H. 46.2
L.H. 13,6
ESTRADIOL INF. 10pg/ml
Progestérone 0,27
Je suis désespérée, quel est votre avis? Ma gynéco, mais est-ce pour me rassurer?, me propose un traitement sous CLOMID et Utrogestan. Mais ai-je encore une chance? Ai-je encore une capacité ovulatoire?
Je suis prête à faire tout traitement. Merci de votre réponse. Sarah.

Portrait de Salamandre
J'aime 0

La capacité ovulatoire diminue fortement à partir de la quarantaine, pour être quasi nulle vers 47-48 ans. Mais certainement que si votre gynéco vous propose un traitemnt c'est que ça peut marcher.
Je n'y connais rien en dosage hormonal, mais je vous souhaite bonne chance (j'ai eu aussi une grossesse tardive à 41 ans et c'était mon premier enfant).

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Effectivement votre FSH indique une pré-ménopause. Elle est bien trop haute déjà ainsi que la LH.

Donc en ce qui concerne une grossesse, cela me semble fortement compromis.

La progestérone et oestradiol bien trop bas. Donc apparemment il n'y a plus de stimulation par les surrénales et les ovaires de ces deux hormones.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Salamandre
J'aime 0

Si vous repassez par là christiane, une question qui me vient en voyant votre réponse. Le taux de FSH est-il fiable, et peut-îl autoriser une femme de 48 ans (moi en l'occurrence) à se passer de contraception. Concrètement, n'ayant toujours aucun signe de ménopause (je suis parfaitement réglée tous les 25-28 jours) avec des règles abondantes, et ne pouvant utiliser les moyens de contraceptions classique (pilule, ou autres systèmes hormonaux), ni stérilet, j'envisageais l'implant Essure, mais au vu de votre réponse, est-ce que cela vaut le coup ? Si ça se trouve je suis déjà totalement infertile sans le savoir.
Ce dosage de FSH peut-il être prescrit juste dans le but de savoir si l'on est fertile ou pas.
Merci de vore réponse, et excusez moi murielsarah, d'avoir squatté votre post.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Absolument le taux de FSH est parfaitement fiable puisque la FSH est une hormone sécrétée par l'hypophyse afin de stimuler la croissance des follicules.

Si vous n'avez pas de signe de ménopause, il faut tenir compte de la FSH certes mais aussi de la LH et de la progestérone et des oestradiols.
Il n'y a pas que la FSH dont il faut tenir compte.
Si vous avez par exemple une FSH élevée mais que le reste est correct vous risqué également une grossesse.
En pré-ménopause, il n'est pas rare de voir des grossesses survenir parce que justement parfois les cycles deviennent irréguliers d'un moins à l'autre et cela sans prévenir.

Mais ne vous fiez pas aux symptômes, des femmes sont en pré-ménopause biologique sans en ressentir aucun effet.

La FSH est demandée lors d'examens de fertilité mais donc elle n'est pas seule.
On demande généralement : FSH, LH, béta-oestradiol ainsi que la thyroïde soit : TSH, T3L et T4L puisque la thyroïde est très importante aussi dans le cadre de stérilité probable ou des risques de fausse-couche.
L'analyse de sang se fait générale à jour J précis du cycle.
Donc par exemple à jour 3 et les résultats sont donc ceux de la phase folliculaire.

Petit complément d'information :
L'analyse de la thyroïde permet aussi en plus, de vérifier si l'hypophyse donne les bons ordres. Car si l'hypophyse a un problème pour raison X, la FSH peut alors être faussée ainsi que la LH qui dépendent directement de l'hypophyse.
Mais dans ce cas, cela se répercutera aussi sur la thyroïde et les surrénales et dans ce cas on contrôlera avec l'analyse du cortisol et de l'ACTH et ensuite on voit ce qui se passe réellement en faisant une IRM de l'hypophyse.

Quant à l'implant personnellement je suis très réservée à ce sujet, car cet implant n'agit pas sur les ovaires, sur l'ovulation, ou la nidation mais agit sur l'hypophyse et l'hypophyse est le grand patron des glandes importantes comme les surrénales et la thyroïde.

Donc pour moi, (mais c'est vraiment qu'un avis très personnel), je trouve ce système très risqué.
L'hypophyse est quelque chose de très important pour tout notre organisme donc il faut la protéger et prendre un traitement qui agit sur elle directement, alors qu'elle fonctionne correctement, cela me semble des plus risqués.
D'autant qu'on n'a vraiment pas de recul sur le très long terme de cet implant.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Salamandre
J'aime 0

Merci Christiane pour votre explication magistrale. Je vais donc faire un bilan sanguin, qui m'évitera peut-être de prendre à nouveau un comprimé de Norlevo comme j'ai dû le faire le mois dernier :)wink
Par contre j'ai dû employer le mauvais terme en parlant d'implant. Je ne parlais pas de l'implant contraceptif que l'on insère sous la peau, mais des barrettes que l'on insère dans les trompes et qui crée une stérilisation définitive (procédé Essure donc) par bouchage de ces dernières. Je ne sais donc pas si nous étions en phase, et si l'action sur l'hypophyse s'appliquait bien à ce dernier procédé de stérilisation que je pensais mécanique. Si c'est le cas en effet, je l'éviterais peut-être....surtout s'il ne me reste que 2 ans à être féconde.
Merci de votre aide en tous cas.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Ah bin non nous n'étions pas en phase du tout et là je dois dire que je ne connais pas ce procédé du tout. Donc je ne pourrais pas vous répondre.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de Salamandre
J'aime 0

Pour info Christiane, il s'agit de 2 petites tiges de 2 cm de longeur que l'on insère dans les trompes sous anesthésie locale, la chair rebourgeonne dessus au point d'obstruer complètement les trompes en 2-3 mois et de créer ainsi une stérilité mécanique. Cette méthode, dite ESSURE, tend à remplacer la ligature des trompes, car plus facile à mettre en place et elle ne nécessite pas de chirurgie.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Merci pour ces explications.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de latnesrine
J'aime 0

désire d'avoir un deuxième enfant le marie a une varicocele il a fait une intervention, il est résté a l'hopital une journée , ça fait un an mais son taux de concentration aprés avoir fait un spermogramme est de 0.2 millions comment on peut interpréter ces réultats. merci

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Lorsque le spermagramme indique un taux inférieur à 20 millions, les risques de stérilité sont très importants et donc là il ne reste plus que 200 000 donc c'est très très limite.

Bien cordialement
Christiane
Thyroïde en difficulté : http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.com/ et http://christianeforumblog.free.fr/forumblog

Portrait de latnesrine
J'aime 0

Bonjour,
merci pour ces explications, d'après ce que j'ai compris il n'y pas de solutions , donc on peut rien faire ? s'il vous plaie s'il y'a une chose a essayé meme si le résultas n'est pas sur n'esitez pas a m'informé .Merci de votre aide en tous cas.

Portrait de Fruitvert06
J'aime 0

Est ce qu'une FSh et une LH élevée constatée par ex en Octobre peut en Novembre ou Décembre tombée à un niveau plus bas et ainsi être annonciateur d'une grossesse ?

Portrait de dog123
J'aime 0

Répondre

Portrait de serkad
J'aime 0

bonjoure j ai 38ans mon ginicologue ma dit que j avait les overe fatiguer et qui les problable que je n aurait plut d enfant puije tonber encinte

Participez au sujet "préménopause et désir de grossesse tardive"