Portrait de manhantali

bonsoir
j'ai besoin de vos conseils.

Je suis en Afrique.

Il y a de cela 5 mois ma tante (61 ans) a été amené d'urgence dans la capitale (elle vivait dans un village reculé ) , à son arrivée elle a été hospitalisée en urgence car apparemment cela faisait
plus deux semaines qu'elle n'était pas alimenté ou très peu parce-que mise à l'écart parce-qu'on la soupçonnait d'être ensorcelé !

A partir du moment où elle a commencé à ouvrir la bouche (deux jours après son hospitalisation) , elle murmurait inlassablement "x m'a montré au monde" (ou x est le nom de son mari), X m'a rendu la vie impossible . Dans mon ethnie montré quelqu'un au monde signifie lui faire la honte de sa vie.

Elle répétait inlassablement ces deux phrases et rien d'autre et refusait de s'alimenter si on la forçait pas. Par contre elle reconnaissait parfaitement les personnes et après quelques jours d'hospitalisation elle a été libérée de l'hôpital . L'interne en psychiatrie qui l'a vu lors de son hospitalisation lui a prescrit de l'aldol + du largatil + de l'artane + fenergan .

A la maison elle est restée dans cet état amorphe ou elle repetait inlassable les deux phrases dont je parlais plus haut , pendant 7 jours (et ne dormait quasiment pas). Et puis du jours au lendemain elle s'est mise à devenir bavarde, dès-qu'elle voyait une personne, elle lui parlait
de manière ininterrompu , en lui posant les même questions inlassablement (on avait beau lui répondre à la question, elle la reposait encore et encore). Par exemple lorsque je lui demandait de se taire pendant juste une minute et qu'on allait chronométrer cela , elle tenait juste 15 secondes et elle reposait la même question. Quand on lui disait que ça devenait lassant , elle s'excusait , et recommençait aussi tôt.
Elle est restée dans cet état pendant une semaine (elle s'alimentait toute seule normalement).
Après cela elle a commencer à insulter à tout va tout le monde (des insultes qu'on oserait même pas murmurer dans notre société) et à ne plus tenir en place (elle s'asseyait 10 sec se levait pour aller faire tour , revenait s'assoir et repartait aussitôt).

Quelques tensions ont commencé à surgir dans la famille, parce-que certains pensent que la médecine occidentale ne peut rien contre les pathologies mentales, qu'il faut l'amener voir un marabout , ce à quoi je m'opposait. Comme je prêchait
un peu dans le désert j'ai fini par céder la mort dans l'âme. Mes cousins qui étaient arrivés du village ont fait venir un "Grannnnnnnd " marabout d'un village qui accomplissait des miracles tout les jours soi disant.
Je vous passe cet épisode (de mouton blanc sacrifier, de pisse de cheval, de decoction de feuille miraculeuse à boire etc ...)
Il faut juste retenir qu'à son arrivée il a demandé d'arrêter la médecine occidentale (en plus de 300 euros (une somme dans mon pays ) pour accomplir son miracle ) .le marabout est resté 2 jours et puis a laissé des instructions sur les potions à boire et les potions avec lesquelles il fallait se laver.Deux jours après son départ je dois bien avouer que ma tante allait a peu près bien (tout le monde parlait de miracle , je faisais toujours remarquer à tout le monde que rien ne dit que ce n'est pas juste les effets à retardement des médicaments qu'elle prenait avant peut-être).
Elle est restée dans cet état stable pendant 2 jours (elle mangeait correctement, faisait tout seul son thé etc ...) mais le 3eme jour son état s'est dégradé,elle a recommencé à insulter et parfois agressait physiquement (heureusement qu'elle ne pèse que 50 kg).
On a appelé le marabout en catastrophe. Je lui ai demandé si je pouvais recommencer le traitement qu'elle suivait avant. Biensûr répondit-il et que lui n'avait jamais demandé d'arrêter ce traitement et que la médicine occidentale ne "gâtait" rien à sa propre médicine, j'ai failli m'étrangler de colère .

Après une nouvelle consultation en psychiatrie on lui a prescrit du Nozinan + aldol + de l'artanne (après qu'on ait remarqué que son cou et ses membres se raidissait)

Une semaine après elle est redevenu amorphe, refusait de s'alimenter et ne pouvait pas rester plus d'une minutes assise ou couchée au même endroit , comme elle devenait de plus en plus faible, la seule chose qu'elle demandait était " aide moi à me lever ", pour aller marcher, après une minute de marche elle revenait s'assoir et redemandait aussitôt de l'aide pour aller marcher.

Et comme son état ne s'améliorait pas on a encore entendu parler d'un autre marabout encore plus fort que le précédent . pour ne courir aucun risque j'ai décidé de la faire hospitalisée en psychiatrie.
Le medecin qui est responsable de la zone où elle hospitalisé n'est très avenant (un peu je-m'en-foutiste) change de traitement qu'en ça lui prend (et a demandé que l'on fasse venir son mari , ceux que nous fîmes en pensant que cela allait lui faire électrochoc, mais ça n'a rien changé à son état).
Donc actuellement elle est internée et est sous Nozinan (soir) et Solian (matin et soir) . Mais son état s'empire de jour en jour , elle refuse de s'alimenter (et accepte juste de boire du lait) a la bouche toujours ouverte a le cou tendu (mais les médecins me disent que c'est normal).
Comme elle refuse de prendre les comprimés, je les dilue dans du lait (seul aliment qu'elle accepte encore) mais comme elle a le cou toujours tendu elle a du mal à déglutir et hier elle était un peu en détresse respiration, un peu tétanisé suite à la prise des médicament et nous avons vraiment eu peur. Par chance le professeur responsable du service de psychiatrie était là et est venu la voir,il lui prit la tension (c'était la première fois depuis son admission le 29 décembre 2008) ,elle avait 20 de tension, il lui a fait faire une injection d'un médicament dont je n'ai pas retenu le nom, en m'expliquant que ça allait la détendre et que ça allait passer , que c'était juste les effets secondaires des médicaments. Effectivement au bout d'une heure elle a commencé a respirer normalement et s'est endormie dans la foulée. J'ai demandé au professeur s'il ne fallait pas arrêter le nozinan et le Solian ou du moins changer de traitement (ses médicaments lui sont administrés sans réellement savoir si elle était capable de les supporter.) il m'a expliqué que son médecin traitant était plus a même de prendre cette décision.

Ce matin j'ai alpagué le médecin traitant au passage et lui ai même expliqué ce qui s'était passé la veille, sans même aller la voir il nous a dit qu'il fallait continuer le traitement, sans pour autant prescrire quelque chose contre les raidissements .
Et franchement son état n'inspire pas confiance , elle est prostrée ,extrêmement faible mais continue à demander constamment de l'aide pour la mettre debout pour aller marche (en la soutenant on marche à peine 15 m , elle dit qu'elle veut aller
se coucher, à peine coucher pendant 10 secondes, elle redemande qu'on l'aide à aller marcher et c'est comme cela toute la journée ).

Parti comme c'est, bientôt c'est moi même qui vais aller chercher un marabout !!!!!

Tout conseil est la bienvenue.
Désolé pour ce post un peu long

Merci

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Bonsoir,

Solian* et Nozinan*, sont deux molécules peuvent avoir un effet notoire sur l'appareil cardio-vasculaire ( le coeur ), de plus, votre tante a été sous Haldol* et cette molécule a la capacité dns certaine circonstance de changer la personnalité à qui on l'administre, c'est-à-dire qu'elle passe de ce qu'elle été à l'envers.

Je suis désolée, je ne pourrais pas plus vous aider, en aucun cas, vous n'arrêtez ce traitement ( Solian* et nozinan* ) sans avis médical, et même si vous êtes en désaccord.

Votre tante est sous neuroleptiques, attendez de voir l'effet, si des contractures, des spasmes musculaires se produisent, parlez-en tout de suite aux médecins.

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de manhantali
J'aime 0

Merci de votre réponse.
Depuis mon dernier post, le médecin a arrêter Nozinan et Solian et on est passé à du Largatil .
son état physique est un peu mieux , parfois elle arrive à s'alimenter seule, par contre elle reste toujours instable (toujours à vouloir se lever et partir ).
Je croise les doigts en espérant que les choses s'améliore.

Encore une fois Merci la-fée-clochette.
@+

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Bonjour manhantali,

Largactil* est également un neuroleptique, mais parfois le changement de molécule a du bon.

Concernant son état actuel gardez en mémoire qu'elle a été sous Haldol* est vous savez par mes écrits ce que je pense de cette molécule, qui peut être très efficace pour les uns et destructrice pour les autres.

J'essaie de vous aider du peu que je le peux.

Une chose reste importante, c'est réinscrire votre tante dans votre socièté, par de petits détails, par exemple, dans ses traditions et sa cilture et non la mettre de côté, même si difficilement il sera réalisable de le faire car " ensorcelée " et que " X lui a montré le monde ". Ce sont des concepts très violents, surtout lorsque l'on baigne dans cette culture depuis la naissance.

Bon courage. Bien cordialement.

Portrait de manhantali
J'aime 0

Merci La-fée-clochette.
@+

Portrait de la-fée-clochette
J'aime 0

Re-,

Je vous en prie. @+

Donnez quelques nouvelles...

Bon courage. Bien cordialement.

Participez au sujet "Poursuivre ou interrompre Nozinan"