Portrait de mimi normandie

bonsoir papillon ainsi qu'à tout le monde atteinte de fibro

je m'appelle mimi et je voulais te dire que pour moi tout a commencé par une pneumopathie en 1989 ensuite j'ai eu une poussée ganglionaire sur tout le corps, surtout au niveau du cou, dans le cuir chevelu, les omoplates et le dos, j'ai subi plusieurs examens et rien. Pendant mon enfance j'ai subi des traumatismes psychologiques donc le médecin que j'ai vue en 89 pensait que c'était dans ma tête mais moi je n'y croyais pas car j'étais quelqu'un de très active, bien sur ne m'en sortant pas le moral en a pris un bon coup!!!. après 89 j'ai commencé à avoir des douleurs dans tout le corps plus une fatigue interminable, cela fait 20 ans maintenant, et j'ai été diagnostiquée fibro qu'en 2005. C'est dur de ne pas savoir ce que l'on a depuis 16 ans, j'avais même fait tous les examens afin de faire des diagnostics différentiels et tout était normal. C'est un nouveau médecin qui m'a dit que j'étais fibromyalgique.
je suis suivie par lui et en même temps par un psychiatre spécialisé dans la douleur (il travaille au centre anti douleurs de CAEN) et depuis peu par un ostéopathe qui est assez jeune et emploie certainement de nouvelles techniques car il ne me manipule pas, dans le sens faire craquer le dos etc.......il touche mes points douloureux et y reste pendant 10 mn. il m'a gardé 3/4 d'heure, j'avoue qu'après la séance j'avais toujours mal mais j'étais super bien psychologiquement, une sensation de bien être s'est emparée de moi et qui a agi quand même sur mes douleurs car elles étaient moins fortes dans la soirée, c'était hyper agréable!!! il veut me voir tous les 15 jours; il m'a dit que mes muscles avaient rétrécis, ce qui est un peu normal puisque je suis tout le temps crispée par la douleur. Mon état est toujours le même mais j'ai appris à gérer mes crises, dès que j'en fais de trop, je m'arrête et je me repose. Je connais maintenant mes limites, mais il y a toujours des hauts et des bas!!!!

au fait, j'ai 44 mariée et 3 garçons de 23 22 et 14 ans et 20 ans de ma vie fichue en l'air et je culpabilise car je n'ai pas pu élever mes deux derniers comme je l'aurai voulu car j'étais moins disponible vu que j'avais toujours mal et que j'étais tout le temps fatiguée, heureusement que j'ai un mari formidable qui me soutient depuis toujours!!!!!!!

Voilà, si tu veux qu'on en parle, fais moi signe
bisous
mimi

cordialement
mimi

Portrait de Papillon57
J'aime 0

Bonjour Mimi,

Je suis désolée, je ne pense pas avoir répondu à ton message, cause: grippe, toux, fièvre ect....

Du moins je ne me souviens pas d'avoir répondu, et cela est aussi dû à la fibro.
Perte de mémoire, et de concentration font aussi parti de la fibromyalgie.

Je vois que tu te sens coupable, pour tes enfants, mais ne le soit pas, ils savent à quel point tu les aime malgré la maladie, et tout ce qu'elle comporte comme effets.
L,amour d'une maman peut se démontrer de biens des manières, et je suis certaine aussi que les 20années, passées, tu ne les a pas entièrement perdue, tu as sans doute fait un tas de petites choses, mises ensemble, en font beaucoup.

Je sais bien que l'on est portée à culpabiliser, tant on peut souffrir à cause de cette maladie, mais, il faut aussi, prendre le temps de s'arrêter, de bien pensé à ce que nous sommes devenues grâce à cette maladie,
Et oui, moi, depuis que je suis de plus en plus atteinte et que je suis de moins en moins performantes, même plus du tout, je me dits, cela te donne quoi de regarder ce que tu pouvais faire, et pleurer.
Cesse de pleurer et regarde ce que tu peux encore faire,.
Chose que j'ai fait.
Je peux encore écrire, je peux encore aider d,autres personnes aux prises avec cette maladie et tout les symptômes concomitants dû à la fibromyalgie.
Et il y en a beaucoup et je les ai tous.
Mais, prends une feuille, et divise là en deux colonnes, ce que tu pouvais faire, et ce que tu peux faire aujourd'hui.
Je suis certaine, que tu peux encore accomplir plusieurs choses dans ta vie d'aujourd'hui. et que la fibro , t,a sûrement appris pleins de choses sur toi que tu ne savais pas.
Comme la patience, moi cela me l,a fait développer en tout cas.
La tolérance, comme j'ai toujours été une bricoleuse, je me suis découvert un tas de petits bricolages que je peux faire, et que cela aussi peut rendre service à certaines personnes.

Les jours ou les douleurs sont trop difficiles, je m'étend, point.
J'écoute de la musique douce, ou je regarde des comédies à la télé, rien de bien compliqué, et je tombe presque toujours endormie.

Cela me fatigue, car je suis presque certaine que je t'ai répondue, mais je ne m'en souviens plus, et je ne sais pas comment retrouver ton dernier message.
Bref, ce n'est pas grave.

Je vais voir ma généraliste mercredi cette semaine, cela va faire un an, que je ne l,ai pas vue tant, la dernière fois, je suis sortie de là, découragée .
Mais cette semaine, j'ai pris des notes, et comme c,est un r.v. annuel, elle est obligée de me faire passer des tests.

J'espère bien, avoir de tes nouvelles sous peu, et si je ne t,ai pas répondu , même si je suis convaincue que je l,ai fait, s.v.p. ne le prend pas mal.

Alors je te dits à bientôt,

Papillon57!

Portrait de Papillon57
J'aime 0

Bonjour Mimi!

Finallement, mercredi je me suis rendu à la clinique rencontrer ma généraliste, résultat,: bronchite, médocs, antibiotiques, et pompe, pour me permettre de mieux respirer.

Par contre samedi, changement vraiment un 360, je grelottais , je voyais des anges flotter autour de moi, j'avais des douleurs comme je n'ai jamais connue, même avec tout ce que j'ai. connu de douleurs fibromyalgiques, rien à voir du tout.

J'ai fait de la température, et j'en fait encore aujourd'hui, mardi, mais n'y tenant plus, j'ai rappelé à la clinique hier, afin d'expliquer mon cas à la réceptionniste, elle m'a tout de suite demandé de me présenter à la clinique, mais de demander un masque avant même d'arriver au comptoir, bon ok, .

A mon arriivé on m'a donné un masque et fait attendre dans la salle d'attente publique, avec tout les autres patients.

Après une heure d'attente, j'ai finallement passé, et la nouvelle est tombée boum, A H1N1, elle m'a prescrit du TAMIFLU' en comprimés, en plus des antibiotiques de cheval que je dois prendre.
Je dois porter un masque chez moi, pour ne pas contaminer mon époux, et famille, amis et voisins.

Et comme depuis jeudi, je me plaignait que j'avais toujours la sensation, d'avoir un poignard sous le sein gauche, là, elle m'a envoyé ce matin, passer une radiographie, car elle pense que je fais une pneumonie.
J,ai vraiment frappé le jake pot. n'est ce pas.??????

C'est fait, j'y suis allée, je ne sais pas quand je vais avoir mes résultats, mais bon , je ne sais pas trop quand.

Je suis brûlée tant les douleurs de cette grippe sont terribles, l'intensité des douleurs est difficile à décrire, c'est simple, on dirait que quelqu'un nous a battu avec une batte de baseball. c'est comme si on aurait tout les os du corps brisés, plus les vomissements, qui vont avec la H1N1, le mauvais gout dans la bouche à cause des antibiotiques qu'elle m'a donné, pour ma bronchite,
Une chance ceux là je les termine ce soir.

J'ai continuellement soif, par la fièvre qui se maintient à 39c, 39.5. pas beaucoup d'appétit, à cause des antibiotiques, le gout des aliments sont changés. et en plus je ne peux rien manger de piquant ou de fort, car j'ai toute la bouche brûlée par les antibiotiques.

De plus le week end dernier je devais prendre mon tour de garde pour veiller maman, mais, malheureusement, je n'ai pas été en mesure d'y aller, et mercredi soir, mes soeurs m'ont téléphoné à 23h30, pour me dire que maman, venait d'entrer à l'hôpital en ambulance, car elle avait fait une grosse chute, heuresement, elle n'a aucune fracture, par contre, là, ils vont devoir la sangler, et cela me brise le coeur.

Ah que la vie est belle parfois, surtout quand j'entends ma belle mère se plaindre qu'elle doit prendre sa voiture pour aller visiter mon beau père, c.a.d. son mari, et que cela ne lui tente pas vraiment. hey, je ne peut plus lui parler tant elle me tape sur le système.

Mon fils de 25ans, est arrivé hier, sans prévenir, et j'avais mon masque dans mon cou, car j'étais assée loin de mon mari, mais il l'a vue, et tout de suite, il m,a demandé ce que j'avais.
Lorsque mon mari lui ai dit, il est devenu blanc comme un drap le pauvre.
Alors mon mari, a éclaté de rire, et lui ai dit de se calmer que ce n'était pas la fin du monde,
Là mon fils à regarder son père, et lui a lancé ceci: Je ne sais pas d'ou tu sors mais, si tu serais renseignée, tu saurais qu'il y a plusieurs cas de décès, à cause de cette grippe.
En plus il lui a dit, pourtant, tu le sais que maman a un système immunitaire déficient. Tu devrais peut être prendre cela plus au sérieux.

Il a pris son mateau et il est partit.
Je lui ai tout de suite conseillé d'appeler son médecin et de lui dire qu'il avait été en contact et au pire de ma crise de température en plus, avec une personne ayant la grippe A H1N1, et voir si il ne pourrait pas se faire vacciner avant, qu'il ne l'attrape.
Il m'a dit ok, je vais faire cela. Et toi repose toi, pour une fois.

Je suis allée m'étendre dans le salon, sur le grand divan, et je suis tombée endormie, avec la fièvre que je faisais encore, je devenais toute trempée, ensuite les frissons, les douleurs, et là je me suis rendue compte du changement d'attitude de mon mari.

Il venait souvent voir comment j'allais, me demandait aussi si j'avais besoin de quelque chose, n'importe quoi, un verre d'eau, un thé,

Et même, il tenait absolument à venir avec moi pour ma radiographie ce matin, je lui ai dit voyons donc, cela va aller, il insistait, mais j'ai refusé point.
Il m'a aussi offert de revenir du bureau si jamais je ne me sentais pas bien,
Non merci, je n'aime pas du tout avoir quelqu'un près de moi , lorsque je suis aussi souffrante.

J,ai aussi prévenue ma soeur ainée, que je ne pourrais pas descendre voir maman, le médecin ne veut pas, même si elle a été vaccinée, le voyage est trop long pour moi. et que je pourrais refaire une rechute.

Voilà, je ne sais pas ou j'ai attrapé cette grippe, car je ne sors pas, je ne travaille pas à l'extérieur, je ne sais pas. ..

Bref, voilà ce qui m'arrive, je trouve cela triste juste à peine un mois même pas avant Noël , moi qui recoit toujours mes enfants, pour la veille de Noël. j'espère seulement ne pas en plus faire une pneumonie.

J,espère que tu vas bien, de ton côté.????

A bientot, je dois aller faire une sieste, les yeux me ferme tout seul.

Papillon57

Participez au sujet "pour papillon 57"