Portrait de fabio

Rebonjour pour ceux qui m'ont déjà lu. J'ai omis une question lors de ma précédente intervention.J'ai une pokynévrite alcolique aux membres inférieurs entre autre, et je ne peux donc plus conuire et aucun spécialiste ne s'est prononcé en me disant si je retrouverai la sensibilité de mes jambes un jour. Si quelqu'un a connu le mëme sort ou connai un cas similaire, merci de m'en faire part.

Portrait de isidore.duparc
J'aime 0

Personnellement je n'ai pas connu ce type de problème néanmoins je connais quelqu'un qui a eu les mêmes symptômes, quelqu'un de proche. le neurologue qui a soigné cette personne a dit qu'elle avait une polyneuropathie alcoolique ou polynévrite alcoolique.

Il s'agit d'un manque de vitamine B. le régime alimentaire de l'alcoolique n'est pas adapté ce qui entraîne l'apparition de la carence. La polynévrite s'est manifesté chez lui brusquement au cours d'une infection qu'il a contracté.
mon ami commençait avoir une diminution de la sensibilité de la peau elle ne reconnaissait pas ce qu'elle touchait et ne sentait pas quand on l'a touché. D'autre part élevée des fourmillements et des douleurs qui venaient spontanément ou bien quand on lui serrer le mollet.
d'autre part elle avait des crampes.
Progressivement elle ne pouvait plus lever le pied est ensuite elle ne pouvait plus rester sur La pointedes pieds de ses pieds qui restait vers le bas quand elle levait la jambe pour monter les escaliers.
ensuite ses réflexes ont été diminués et progressivement ses muscles ont diminué de volume surtout en ce qui concerne la jambe.
Ensuite elle a eu une atteinte des yeux que le neurologue a appelé névrite optique rétrobulbaire.
D'après ce que l'on m'a dit il devrait survenir maintenant des troubles du type démence comme par exemple un syndrome de Korsakoff paraît-il. En regardant dans vulgaris j'ai compris de quoi il s'agissait.
Le neurologue nous a dit également qu'elle risquait d'avoir une complication au niveau du foie comme une cirrhose et de perdre la vue à cause de la névrite optique. Je ne sais pas si je vais pouvoir supporter cela et si elle va guérir. On a peut-être une chance.

Elle doit arrêter complètement l'alcool et il faut administrer beaucoup de vitamine B sous la forme d'injection dans les muscles.

Bon courage. D'après ce que j'ai lu dans l'encyclopédie médicale Vulgaris (névrite) il semble que si cette maladie est soignée suffisamment tôt on doit pouvoir en guérir.

Portrait de fabio
J'aime 0

Merci d'avoir répondu mais je sais délà tout ça j'ai fait un sevrage à l'hosto (j'y suis resté 4 mois). La question était de savoir ssi quelqu'un avait eu la même chose et avait recouvré la sensibilité des membres inférieurs pour pouvoir conduire. Merci quand même.

Portrait de fortuite
J'aime 0

Personnellement, j'ai été hospitalisée 2 mois récemment, pour les mêmes raisons, à savoir, je buvais ts les soirs 2 à 3 verres de pastis et ce depuis plusieures années, quand brutalement, j'ai fait une émorragie interne, 3 l. de sang ds la même soirée, j'étais K.O, je ne mangeais plus etc.. je vs dit tt cela pour que vous puissiez v/reconnaître, peut-être, et......
Plof, j'avais du mal à me déplacer et de + en +jusqu'à ne plus pouvoir marcher du tout, je ne bougeais pas de mon canapé, incontinante, bref la CATA...
Hospitalisée à Tenon en réa.., je commençais à monter au ciel, inconsciente.
Scanner, IRM, tout & tout, pendant 1 mois, je ne marchais toujours pas, mes jambes ne me portaient plus.
Ils m'ont transférée ds un hopital de Draveil, examens tt & tt, et, je suis tombée sur une kiné, qui avec sa patience et son savoir, a su me mettre en confiance, je voulais bien essayer de m'en sortir, avant j'avais peur de me mettre debout,
Le soir, je faisais une prière, pour ne pas resterdans un fauteuil et à force, à force et encore à force de ne pas vouloir rester en fauteuil, j'ai commencé avec le déembulateur, une canne avec coude, puis sans coude, puis 10 marce à monter avec une canne et à redescendre, le tout acompagnée de Martine, ma kiné..
Je suis sortie le 8 janv.08, avec une canne.
Aujourd'hui et depuis le 9 janv., je me déplace ss canne chez moi et avec un canne à l'extérieur, pour me laisser en confiance, je conduis.
Alors ?!!..
Et bien, y'a pas de raison, vous allez faire comme moi et v/allez me donner de vos nouvelles.
Pat.

Participez au sujet "polynévrite et conduite"