Portrait de jmolo
J'aime 0

Quel plaisir de lire vos bonnes nouvelles ! N'ayant pas de retour à mes messages concernant cette thérapie, je m'étais résigné à penser qu'elle devait être inopérante.

Associez vous vos séances de Human Tecar à des exercices de gymnastique douce ? La marche progressive sur un tapis roulant, un vélo d'appartement, et un rameur (récemment acquis) pratiquées quotidiennement, sont très bénéfiques. J'en fais 15 minutes de chaque, le matin et le soir, et les progrès constatés sont très motivants !

Si seulement nos collègues neuropathes atteints de la même infirmité que nous pouvaient (au moins) tenter l'expérience... Votre physiothérapeute vous conseille-t-il de poursuivre au-delà des cinq séances ?

Amitiés de Jmolo à tous et à toutes.

Portrait de Rohan
J'aime 0

Merci jmolo de votre réponse. Ma physiothérapeute voulait d'abord voir ce qui se passait avec le Tecar. Dès la semaine prochaine elle va me montrer des exercices de gymnastique douce. Nous allons aussi expérimenter avec le vélo et le rameur, et trouver quelque chose qui lui/nous semblerait le plus bénéfique à ce stade. Malheureusement mes moyens financiers sont minimalistes (!) et je ne pourrais avoir une de ces machines à domicile.... à voir d'abord si adéquat, puis où et quand je pourrais les utiliser. Une chose après l'autre. Avec une affection chronique j'ai appris à ne plus m'impatienter. Les choses se passent souvent "juste comme il faut" et les solutions arrivent quasiment toutes seules. N'avez-vous pas observé cela? Belle fin de semaine à tous ceux qui liront ce message. Cordialement.

Portrait de Rohan
J'aime 0

Addenda: je n'ai pas parlé de séances après les 9 prescrites par mon médecin. Mais notre assurance maladie me rembourse jusqu'à 36 séances de physio par année. J'ai fermement l'intention de le faire.

Portrait de Aurélie1970
J'aime 0

contente de voir qu'en échangeant des bon procédés, on arrive à trouver des choses qui fonctionnent pour certain, oui chaque corps est différent. En fonction de notre moral, de la confiance que nous accordons à notre corps, nous réagissons de façon différente. Je pense qu'il faut s'autoriser psychologiquement à aller mieux. Je dis cela car nous n’utilisons que 10 %de notre cerveau nous avons donc encore de la marge de manœuvre... Par contre il y a beaucoup de fois ou j’essaie de répondre et ou je n'arrive pas à envoyer mes messages sur le forum.

Portrait de Aurélie1970
J'aime 0

contente de voir qu'en échangeant des bon procédés, on arrive à trouver des choses qui fonctionnent pour certain, oui chaque corps est différent. En fonction de notre moral, de la confiance que nous accordons à notre corps, nous réagissons de façon différente. Je pense qu'il faut s'autoriser psychologiquement à aller mieux. Je dis cela car nous n’utilisons que 10 %de notre cerveau nous avons donc encore de la marge de manœuvre... Par contre il y a beaucoup de fois ou j’essaie de répondre et ou je n'arrive pas à envoyer mes messages sur le forum.

Portrait de coquelicot04
J'aime 0

bonjour à tous
j'ai 70 ans et une neuropathie peripherique sensitive aux jambes
le forum est polyneuropathie est ce pareil??
je voudrai savoir si vous êtes dans mon cas j'ai bien sur les fourmillements ou d'echarge electrique etc
mais j'ai de plus en plus de mal à marcher avez vous ce soucis
j'ai vu une personne sur le forum qui a son mari comme moi il est en fauteuil rouland
moi je me deplace mais que sur de court court trajet dans la maison
parfois aux courses
merci d'avance pour vos reponses

Portrait de Rohan
J'aime 0

PS: chaque fois que j'essaie d'envoyer un message mon écran me dit "erreur..." mais le message est quand même parti.

Portrait de Rohan
J'aime 0

Hello Coquelicot,
oui je pense que vous êtes sur un bon forum concernant vos difficultés. Je vous conseille
1) de lire tous les messages depuis le début (2012) afin de voir que RIEN ne marche pour tous.
2) essayer ce qui vous semble intéressant et pourrait vous aider. Continuer, persévérez,

Dans un même temps il est à mon avis important de se focaliser sur ce qui nous donne des "bulles de joie" dans une vie difficile (amitiés, relations, activités créatives...) en sachant que notre mobilité ne reviendra peut-être pas, et en même temps de continuer à rechercher, explorer, essayer des "trucs" divers pour retrouver une mobilité améliorée...

Avec ma sympathie et mes voeux de bon courage.

Rohan

Pages

Participez au sujet "Polyneuropathie Sensitive Axonale"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.